RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  mapata le Jeu 16 Avr - 19:34

'En République démocratique du Congo (RDC), les avocats du bâtonnier Jean-Claude Muyambo dénoncent des mauvais traitements contre leur client, au moment de son arrestation. Jean Claude Muyambo est détenu depuis le 20 janvier à Kinshasa. Le président de la Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement (Scode), passé de la majorité à
opposition l'année dernière, est malade. Lors d’une conférence de presse, à Kinshasa, ses avocats ont sollicité son transfert dans un hôpital spécialisé à l'étranger.

Officiellement, le bâtonnier Jean-Claude Muyambo a été arrêté pour avoir vendu un immeuble qui ne lui appartenait pas. Cela fait bientôt trois mois que l’on attend de connaître le plaignant pour une éventuelle confrontation.

« Il n’a jamais été confronté ni au soi-disant plaignant moins encore à un quelconque témoin à charge. Le dossier est vide et nous constatons que le parquet est en difficulté de pouvoir les fixer au tribunal », a déclaré Maître Georges Kapiamba, l’un des avocats du président de Scode.

Parce que son état de santé se dégrade, Jean-Claude Muyambo, par le biais de ses avocats, sollicite d’aller recevoir des soins à l’étranger avant que le pire n’arrive.

« A la suite d’un mauvais traitement qui lui a été administré lors de son arrestation en date du 20 janvier, il a aujourd’hui un pied dont les orteils ont été broyés. De l’avis des médecins, il faut absolument l’évacuer à l’étranger pour se faire opérer, car si cela traîne, on risquerait d’amputer ses pieds », a déclaré l’avocat de Jean-Claude Muyambo.

A Lubumbashi, des membres de sa communauté ont promis de faire une dénonciation, ce jeudi, en rapport avec cette affaire que l’on qualifie de dossier politique.
http://www.rfi.fr/afrique/20150416-rdc-jean-claude-muyambo-scode-kinshasa-avocats-justice-sante-etranger/


mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  Mathilde le Jeu 16 Avr - 19:52




Le Batonnier Jean-Claude Muyambo a recu la visite de Vital Kamerhe et de Pierre Kangudia ce week-end.
La Redaction de Code 243 TV NEWS lui souhaite un prompt retablissement et surtout une liberation par rapport a son arrestation arbitraire.
C'est sur Code 243 et nulle part ailleurs.
Abraham Luakabuanga pour Code 243 TV NEWS.

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  mapata le Ven 17 Avr - 17:35

Vous comprendrez par ce fait, jusqu’où va la méchanceté de monsieur Kabila,ce monsieur n a pas tué ni voler ou fait du mal a personne pourquoi le laisser moisir en prison alors qu il a problème qui peut aboutir a la perte de l'usage de son pied.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  Mongo Elombe le Lun 20 Avr - 14:59

Il était au service de Kabila on lui refuse de se rendre où il voulait aller, il devient opposant....

Quand il s'agissait des autres DIOMI et consort akangaka monoko lelo ekomi tout na ye. Moi je ne plains pas les girouettes.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  Ramboché le Mar 21 Avr - 15:21

Bonjour Mongo Elombe et bon retour parmi nous.
Sur le cas de Muyambo je suis d accord avec toi pas de pitié pour les girouettes.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  kunta le Mar 21 Avr - 16:11

Bonjour Mongo Elombe, je suis aussi heureux de te revoir sur notre forum, cependant je voudrais faire une nuance a ce vous venez de dire Muyambo était avec Kanambe mais Muyambo s est ressaisi et a rejoint l opposition alors que les gens Ramboché continue a soutenir Kanachien, cet un Congolais comme Diomi donc moi je dirai ceci.
Tous les prisonniers politique Diomi,Muyambo etc... doivent être libérer d urgence car ils n'ont commit aucun crime, ils sont en prison parce qu'ils combattent l 'imposteur et son complice Ramborien.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  akim le Mar 21 Avr - 23:06


Alerte : JC Muyambo et Cyrille Mupampa – la photo de catch de Kabila et un sac de dollars de Katumbi, raisons de leurs arrestations par l’ANR ?


Monsieur Cyrille Mupampa, Secrétaire Général de la SCODE, arrêté par l’ANR depuis le 19 janvier 2015

On se croirait dans un film de James bond ou dans le film : Conquistador; l’agenda d’un mort !

Jean-Claude Muyambo quitte Lubumbashi avec son staff vers Kinshasa pour participer à la marche organisée par Vital Kamerhe et les autres membres de l’opposition.

À leur insu, la machine à rumeurs fait circuler des bruits soit disant que le bâtonnier est parti à Kinshasa avec un gros sac rempli de millions de dollars que le gouverneur Moise lui aurait donné pour corrompre l’opposition et les kinois qui accepteraient de marcher dans les rues de Kinshasa contre la loi électorale.

Voilà que ces rumeurs sont prises au sérieux par l’ANR; à Kinshasa, Jean-Claude Muyambo est filé par les sbires de Kabila.

Lors du premier jour des manifestations contre la loi électorale qui, si votée, allait permettre un glissement et ainsi permettre à Joseph Kabila de prolonger son mandat, Muyambo va croiser l’esprit de mort sur son chemin : le Général Kanyama en personne.
11159491_807826205970701_4864539136342113662_n

La photo faite à l’aide de « PHOTOSHOP » par une source inconnue qui était trouvée dans l’IPad de Cyrille Mupampa ayant ainsi créée son arrestation le 19 janvier 2015

Les propos s’échangent entre les deux personnes.

Entretemps, des folles rumeurs de corruptions et de distributions de gros sous pour voter pour la loi électorale et pour financer la marche de l’opposition sont propagés partout dans tout Kinshasa.

On parle de Francis Kalombo qui aurait « son sac de dollars » venu de Jaynet Kabila, pour corrompre les députés, de JC Muyambo qui aurait son sac venu de Katumbi et, d’autres sénateurs entrain de distribuer des sacs d’argents aux députés de la majorité présidentielle…

Les jours passent et quelque part à la place Victoire à Kinshasa, le secrétaire général du parti de Muyambo, la SCODE, est entrain de filmer avec son IPad, la manifestation du 19 janvier 2015 qui s’était prolongée à cet endroit quand, tout d’un coup, il est interpelé par la police.

Emmené dans un poste de la police, il est fouillé, et c’est ce en moment qu’ils trouvent la photo montée sur laquelle on y aperçoit Jean-Claude Muyambo entrain d’étrangler (faire un kakono) Kabila avec Moise Katumbi comme arbitre… Voir la photo
11159491_807826205970701_4864539136342113662_n

La photo faite à l’aide de « PHOTOSHOP » par une source inconnue qui était trouvée dans l’IPad de Cyrille Mupampa ayant ainsi créée son arrestation le 19 janvier 2015

La photo est donnée au commandant de la police. Inquiet et stupéfait, sans se rendre compte que c’était juste le miracle de « Photoshop », il demande au Secrétaire Général de la SCODE où il a trouvé cette photo et qui il est.

Il lui donne son identité, les mains en poches, avec toute la bonne foi et l’assurance possible, et il a même dit à la police qu’il est le secrétaire général de la SCODE de Jean-Claude Muyambo, pensant qu’en le mentionnant, cela intimiderait ou encore pousserait la Police à le relâcher mais, il ne savait pas qu’il venait d’ajouter l’eau dans l’huile surchauffée ou encore il venait de se jeter dans la gueule du loup parce qu’il ne savait pas que Muyambo et son équipe qui avait débarquée à Kinshasa il y a quelques jours étaient activement recherchés par le service secret de Joseph Kabila parce qu’ils étaient soupçonnés de venir financer la révolte sur la loi électorale, avec l’argent venant de « Moïse Katumbi » (la rumeur qui circulait dans leur milieu de sécurité).

Selon les agents des services secrets, les congolais ne sont pas capables de se révolter d’eux-mêmes, à moins qu’il y ait une intervention financière et le financier, selon eux était Moïse Katumbi par le biais de Jean-Claude Muyambo…

Quand le nom de Jean-Claude Muyambo avait été prononcé par le secrétaire général, la police a paniqué parce qu’ils étaient déjà informés de l’ordre venant d’en haut, pour appréhender Jean-Claude Muyambo avec son sac rempli de « dollars » venant de Moise Katumbi. Il y aurait eu même une récompense pour celui qui allait les trouver en premier.

Le chef de la station, attendant son bonus pour avoir mis la main sur un gros poisson de la « planète Muyambo », appelle le surnommé « Esprit de mort », le général Kanyama en personne. Arrivé sur les lieux, il regarde le secrétaire général et vérifie si il est réellement un membre de l’équipe de Muyambo. Mr Mupampa accepte vite pensant que c’était la fin de son cauchemar et au général Kanyama de lui dire : « Donc, Moise Katumbi vous a donné un sac rempli de dollars à Lubumbashi pour chasser Kabila du pouvoir à travers Muyambo? »

Étonné et surpris de la question du général Kanyama, le secrétaire général, monsieur Cyrille Mupampa qui n’y comprend rien dans cette question, demande si il peut appeler son chef.

Peine perdue ! Le général Kanyama lui annonce : « Je vais te donner une leçon, Muyambo, ton président m’a promis, lors d’une confrontation dans la rue, le 12 janvier, qu’il allait personnellement me ligoter et me remettre à la CPI pour crimes contre l’humanité mais moi, je le ligote en premier en te prenant toi, pour exemple… »

En effet, tout ce qui intéressait le général Kanyama était de savoir qui avait caché le « gros sac de dollars » de Moise Katumbi…

Toujours hébété et perdu dans les mots du général Kanyama qui continuait à lui poser des questions auxquelles il n’avait pas de réponses, ce dernier téléphone l’ANR et leur informe qu’il vient d’arrêter le secrétaire de Muyambo et leur informe aussi qu’il ne veut pas dire où se trouve le « gros sac de dollars » de « Moise Katumbi »… et qu’il était, désormais, à leur disposition.

Le général aurait ainsi remis le secrétaire général dans les mains des agents de l’ANR qui, à leur tour, avaient perdu les traces de Jean-Claude Muyambo et de tout son entourage, débarquent à la police où était le secrétaire général et lui posent deux questions :

Où est Muyambo ?
Où est le gros sac remplis de dollars de Moise Katumbi que Muyambo a emmené à Kinshasa?

Et, comme ils n’avaient toujours pas de réponses du SG de la SCODE, le général Kanyama montre la fameuse photo au style du catch américain de WWE mentionné ci-haut, montrant JC Muyambo entrain de tabasser Kabila, avec comme arbitre Katumbi.

Sur ce, l’agent de l’ANR va dire que c’est grave et dira au SG donc c’est ça que vous êtes venu faire à Kinshasa.

Ainsi, a commencé l’enfer du secrétaire général de la SCODE.

Déposé au cachot de l’ANR par Kanyama lui-même par peur que ses policiers qui sont corrompus jusqu’à la moelle épinière puissent en profiter pour lui soutirer l’argent et le laisser filer dans la nature.

Les rares témoins oculaires dans le service de police qui nous ont rapporté ce malheureux évènement du SG nous ont dit qu’ils sont très inquiets de la vie du SG parce qu’il serait gravement malade à cause du mauvais traitement que l’ANR inflige aux prisonniers politiques de Kabila et spécialement, lui que l’on soupçonne d’avoir une idée de l’endroit où serait caché le « gros sac de dollars de Katumbi » …

Pour rentrer au point où les agents de l’ANR avaient perdu les traces de JC Muyambo et son entourage, le soir, la garde républicaine qui vivait dans la peur que Muyambo avec les autres membres de l’opposition allaient chasser Kabila du pouvoir, a été finalement repéré par le service secret de l’homme de Kingakati.

Il sera ainsi kidnappé par l’ANR qui voulait d’abord savoir si Moise Katumbi lui avait remis un « gros sac rempli des dollars »…Vraiment ?

Torturé, insulté et maltraité, ils ont créé leur scénario pour, par après, justifier leur kidnapping et arrestation dans la soirée en soulevant l’ancien dossier d’arnaque et il sera finalement envoyé à la prison de Makala. À part ça, rappelons que JC Muyambo, président de la SCODE, paie aussi le prix d’avoir quitté la Majorité Présidentielle et de s’opposer ouvertement à un possible troisième mandat de Joseph Kabila.

Pour rappel, JC Muyambo, ne s’était jamais caché pendant tout le temps que les agents de l’ANR le cherchaient…
Jean Claude Muyambo, président de Scode. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Jean-Claude Muyambo, président de la SCODE

Une source qui lui est proche nous informe qu’il dormait paisiblement dans sa maison tout en écoutant sa musique des « Karindula » de Lubumbashi, en attendant la prochaine journée des manifestations contre la loi électorale.

Après s’être renseignés, les agents de l’ANR ont appris qu’il avait une résidence à Kinshasa et ils sont allés l’y arrêter tard dans la nuit, pendant qu’il était dans un profond sommeil et en pyjama…

Alors, je me pose une question :

Les agents de l’ANR, savaient-ils même que Jean-Claude muyambo avait une maison à Kinshasa ?!?…

C’est ainsi que l’enfer des dignitaires de la SCODE avait commencé.

À part ça, JC Muyambo paie aussi le prix d’avoir quitté la MP et de s’opposer à un possible troisième mandat de Joseph Kabila.

Et pour répondre à la question du titre … : ces trois hommes ont, en commun, la folie des agents de l’ANR qui ont cru aux rumeurs folles disant que Muyambo aurait débarqué à Kinshasa avec un « gros sac rempli de dollars » émanant de Moise Katumbi, pour faire un « coup d’état » selon les propos du porte-parole du gouvernement, monsieur Lambert Mende, lors d’une interview avec Ndeko Eliezer à Kinshasa.

À l’attention de la communauté internationale et nationale.

C’est avec tristesse que nous venons de constater, après toutes ces révélations, que Mr Cyrille Mupampa a été emprisonné sans motif ou je dirai, qu’il a été arrêté à cause de la « photo » des catcheurs américo-congolo-politiques (WWE) faite grâce à « PHOTOSHOP » et aussi parce que les agents de l’ANR voulaient connaitre la cachette ou encore la confirmation de l’existence du « gros sac de dollars » que Katumbi aurait remis à Muyambo pour corrompre les kinois et ainsi, créer un dossier sur leur « financier », si il en est un. Des accusations basées sur des fausses rumeurs…

Après de telles révélations, l’association internationale, Les oubliés de la planète, demande la libération immédiate et sans condition du secrétaire général de la SCODE, monsieur Cyrille Mupampa qui est incarcéré dans une prison secrète de l’ANR. Par la même occasion, elle exige aussi la libération immédiate et sans conditions de monsieur Augustin Mulongoy, cadre de la SCODE et de leur président, le bâtonnier Jean-Claude Muyambo Kyassa, qui sont présentement détenus illégalement et dans des conditions d’abus des droits de l’homme.

Par contre, si ils ont des preuves de leurs culpabilités, qu’ils les emmènent devant un juge. Et, nous tenons à rappeler que leurs détentions prolongées sont une violation flagrante des droits de l’homme et de la constitution congolaise.

228719_108283135925015_2612132_nJean-Luc Kienge

Directeur exécutif de L’association Les Oubliés de la planète

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  Plameverdi le Sam 9 Mai - 20:12


Affaire Muyambo: Panique et débandade entre magistrats et procureurs aux parquets de la Gombe et de Lubumbashi


La panique et la débandade entre les magistrats et les procureurs étaient au rendez-vous ce vendredi aux parquets de la Gombe et de Lubumbashi, après la déposition de la plainte par les avocats de celui que les jeunes du Katanga considère comme leur nouveau Nelson Mandela de la RDC.
Hier soir, une de nos sources nous avait informée qu’une plainte contre tous les procureurs dans le dossier Muyambo était en gestation et devrait être déposée bientôt aux parquet.
A RELIRE : À 4 jours de la révision de sa libération, les avocats de Muyambo décident de porter plainte contre les procureurs
Nous avons appris par la suite que la plainte a été déposé ce vendredi matin et elle est contre tous les procureurs de la république comme signalée plutôt et depuis cette déposition, les langues commencent à se délier…
À Gombe, Cecile Kiala, la procureur aux gros bijoux d’or est déjà dans tous ses états et cherche à fuir l’épée de Damocles qui est sur sa tête, sachant que d’un moment à l’autre, elle devrait répondre devant les états généraux de la justice pour expliquer son comportement irresponsable ou, elle doit justifier son comportement anti-républicain qui stipule qu’en tant qu’agent de la justice, elle devrait rester neutre et juste dans l’application de la loi, que de succomber aux intimidations et aux magouilles du maestro, de « l’homme-orchestre » dans l’arrestation de Vano Kiboko et de Jean-Claude Muyambo.
Mais, au parquet de Lubumbashi, tout le monde en parle, et le décor est plutôt surréaliste… Le procureur de la république Mikobi, celui qui aurait signé le mandat d’arrêt de Muyambo commence à trembler et a peur de comparaitre devant les états généraux de la justice. Nous avons appris de plusieurs sources qu’il le déclare à qui veut l’entendre, qu’il n’a aucun problème avec maitre Muyambo et sa présence en prison mais, qu’il a été manipulé. Il a été obligé de faire ce mandat d’arrêt et d’amener.
Après une enquête approfondie, nos investigateurs qui fouillent tout et sur ordre de notre rédaction, qu’aucune pierre ne doit être rester sans être tournée et, voilà qu’il a décidé de vomir toutes ses vérités sur la vraie raison de l’arrestation de JC Muyambo.
Après être passé aux aveux, le fameux magistrat qui, entre parenthèse, fait partie des hors-la-loi que Mzee laurent Désiré Kabila avait révoqué pour incompétence, escroquerie et qui, par la magie de la Kabilie, ont pu revenir aux affaires et ont repris leurs sales habitudes d’utiliser la justice de la république pour leur enrichissement personnel, crache des vérités : selon lui, maitre Mbuyu serait aux commandes de l’arrestation de Jean-Claude Muyambo et de Vano Kiboko.
Pourquoi cet homme qui a commencé à travailler comme avocat et militant de droit de l’homme et un grand gérant d’un cabinet d’avocats prestigieux au Congo et qui a été, à un moment donné de sa vie, un très proche de Kabila, va se transformer en garçon de courses de Kalev Mutond, le numéro 1 de l’ANR pour être finalement le maestro du malheur de Vano Kiboko et Jean-Claude Muyambo, sur ordre de la « hiérarchie » ?
La suite de l’enquête est déjà dans le bureau de notre éditrice et sera publié bientôt sous le titre : Pourquoi maitre Mbuyu, ancien conseiller spécial de Joseph Kabila, en veut tant à la tête de Muyambo et de Vano Kiboko ? Les deux paisibles pères de familles qui ont cru qu’à un moment de leur vie, la RDC était réellement démocratique mais se retrouvent derrière les barreaux sans soins médicaux appropriés, pour le plaisir d’une personne qui a juste claque du doigt.
http://coraliekiengeshow.com/2015/05/08/affaire-muyambo-panique-et-debandade-entre-magistrats-et-procureurs-aux-parquets-de-la-gombe-et-de-lubumbashi/

Plameverdi
Modérateurs

Messages : 294
Date d'inscription : 27/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum