Incroyable! Louis Michel devient le défenseur des Congolais au parlement Européen sur le dossier "Minerais de sang"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incroyable! Louis Michel devient le défenseur des Congolais au parlement Européen sur le dossier "Minerais de sang"

Message  akim le Jeu 21 Mai - 20:28




Incroyable! Louis Michel devient le défenseur des Congolais au parlement Européen sur le dossier "Minerais de sang"




Nos objets du quotidien peuvent contenir des "minerais du sang"
Nos smartphones, ordinateurs portables et voitures portent-ils des traces de sang ? Ces objets de la vie quotidienne contiennent de précieux minerais venant de pays en guerre, notamment de la région des Grands Lacs en Afrique. Des groupes armés exploitent les mines pratiquant parfois l'esclavagisme. L'industrie européenne va-t-elle longtemps fermer les yeux ? La question était débattue aujourd'hui au Parlement européen, au cour d'un vote important sur les minerais des conflits. Les fameux "minerais du sang".
Il s'agissait d'imposer ou non un cadre contraignant aux entreprises européennes qui s'approvisionnent en minerais dans les zones de conflit. Extraits dans des conditions de respect des droits de l'Homme contestables, ces minerais sont-ils tâchés du sang des conflits et rébellion ?
"Les minerais du sang"

Certains les appellent les "minerais du sang" car ils sont prélevés dans dans des zones où les conflits font rage, dans des conditions violant les droits humains et dont les profits servent à alimenter les groupes armés. Comme à l'Est du Congo où des bandes armées s'entretuent pour prendre le contrôle des mines, rançonner les "creuseurs", et organiser les trafics.
L'Est de la RDC est déchiré depuis plus de vingt ans par des conflits ethniques, fonciers ou identitaires auxquels se mêlent des considérations ou des intérêts politiques d'ordre national ou régional. La plupart des parties en conflit tirent profit de l'exploitation ou du trafic des minerais dont regorge la zone.
Dans nos ordinateurs portables, smartphones, voitures...
Sur ces exploitations, les grands groupes industriels viennent s'approvisionner. En or, en tungstène, en étain ou en coltan (tantale). Autant de minerais des conflits qui se retrouvent dans les smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables vendus librement sur le marché européen et ailleurs dans le monde.
Nos smartphones, nos ordinateurs, nos télévisions portent-ils les traces du sang des enfants enrôlées de force dans les groupes armés ou des femmes violées par dizaines de milliers ?
L'ancienne proposition faiblarde de la Commission
Jusqu'à présent, la Commission européenne a proposé une régulation concernant les minerais du sang qui couvre l'Europe. Le problème, dénonce Global Witness, c'est que cette régulation était non contraignante. Elle se fondait sur une base volontaire et ne couvrait de plus que les minerais importés dans leur forme brut.

Cela permet aux compagnies d'importer les minerais en Europe sous la forme de produits, comme les téléphones mobile, les voitures ou encore les bijoux. En fait, écrit Global Witness, cette proposition de la Commission européenne ne couvre que 0,05% des compagnies européennes impliquées dans l'importation de minerais.
Le Parlement européen muscle sa position​
L'Union européenne a décidé de prendre l'affaire en main. Les députés européens veulent imposer à toutes les sociétés qui importent, transforment ou utilisent certains minerais - l'or, le tungstène, le tantale et l'étain - de vérifier que ces minerais ne proviennent pas de zones de conflit et que leur commerce n'a pas financé des exactions ou des groupes armés.
Jusqu'à présent, la Commission européenne proposait que cette vérification se fasse sur base volontaire, ce que le Dr Denis Mukwege avait dénoncé lors de la remise de son prix Sakharov. Aujourd'hui, les eurodéputés ont exigé que ce soit une obligation.
Cette obligation de vérification vaudra pour toutes les sociétés qui importent, transforment et utilisent ces minerais. Toutes devront vérifier qu'il s'agit de minerais propres ou en tout cas, chaque entreprise devra vérifier qu'elle s'approvisionne auprès d'un fournisseur qui respecte les règles de prudence, et qui lui-même a vérifié que son propre fournisseur respecte les règles de prudence, etc.Les compagnies européennes importent près de 25% du trafic global de "minerais du sang". C'est aussi le deuxième plus grand importateur de portables et d'ordinateurs portables dans le monde.
L'importance du marché européen permet à l'Union européenne de disposer d'un véritable levier dans la lutte contre les minerais des conflits.
Plus de 70% des portables et ordinateurs portables d'Europe ont été importés de Chine, l'an dernier. La Chine a importé quant à elle plus de 4000 tonnes d'étain, tantale, tungstène et or depuis la Colombie, la RDC et les pays voisins.

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum