Mugabe et les chefs d’Etat de la SADC conseillent à «Kabila » de jeter l’éponge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mugabe et les chefs d’Etat de la SADC conseillent à «Kabila » de jeter l’éponge

Message  mapata le Mar 23 Juin - 18:41

Mugabe et les chefs d’Etat de la SADC conseillent à «Kabila » de jeter l’éponge



Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, dit-on. « Joseph Kabila » est le prototype de cette catégorie d’aveugle qui ont des yeux et qui refusent de voir la vérité en face d’eux. Aujourd’hui, même ses protecteurs les plus acharnés ont compris que les dés sont pipés et que «Kabila» doit quitter la RDC pour son Rwanda natal. S’il tient à sa vie. Le dernier en date c’est son meilleur protecteur, le président Mugabe du Zimbabwe qui est à la tête de l’organisation panafricaine : l’Union africaine. Et dans le cadre de la réunion de la SADC qui s’est récemment tenue à Lusaka en Zambie, le président zimbabwéen lui a fait parvenir un message très fort et très clair de la part de ses collègues lui demandant, pour sa propre sécurité, de ne pas s’accrocher et de jeter l’éponge, car il a très mal négocié le glissement de son mandat au-delà de 2016. Il y a eu trop de cacophonie et de contradiction dans ses rangs parmi ses principaux lieutenants!

Dès que « Kabila » a reçu ce message samedi dernier 20 juin, il convoqua immédiatement tous les chefs des services spéciaux civils et militaires. Il les gronda et les qualifia d’incompétents et de traitres. Il renouvela sa menace de mort à l’endroit des traitres parmi eux qui travaillent pour le compte de Ngbanda qui est parvenu à saboter le dialogue national et toutes les stratégies mises en place pour réussir le glissement au-delà de 2016. Se tournant vers AG/A.N.R. Kalev et Yav,le Directeur des recherches et investigations au sein de l’A.N.R., Kanambe leur intima l’ordre d’aller faire une dernière pression sur Félix Tshilombo en lui transmettant son ultimatum : il doit convaincre son père, Etienne Tshisekedi, de faire une déclaration publique avant le 30 juin pour inviter la base de l’UDPS à accepter le dialogue. Même s’il est malade, il fera cette déclaration sur son lit d’hôpital. Autrement, que Mugalu aille lui demander de remettre son argent qu’il a perçu. Traitant tous ses collaborateurs et chefs des services de « traitres » et «voleurs», il les chassa comme des chiens : «allez-vous-en et disparaissez de mes yeux ! » Comme des chiots, les «grands patrons» des services détalèrent de Kingakati à la quatrième vitesse, craignant que le «raïs» change d’avis.

Des tueurs Serbes et Albanais recrutés

par Kalev Mutond à Bruxelles



Sentant son poste de l’AG/A.N.R. menacé par l’échec des dernières initiatives politiques dont il est l’auteur, Kalev Mutond pointe un doigt accusateur vers un homme : Honoré Ngbanda. C’est lui et son mouvement de résistance, l’APARECO qui ont systématiquement sapé toutes les stratégies secrètement conçues pour sortir «Kabila» de l’impasse politique dans laquelle il est actuellement coincé. Et devant les pressions et les menaces à peine voilées qu’il subit de la part d’Hyppolite Kanambe, Kalev Mutond est obligé de jeter tout son poids dans l’offensive pour se débarrasser de cet obstacle qui est devenu une épée de Damoclès sur sa tête. C’est alors que durant son séjour bruxellois, il a procédé au recrutement de 7 tueurs professionnels, 3 Albanais et 4 Serbes qui seront guidés par un indicateur congolais, un certain « Roger » et ancien de Bruxelles. Chaque tueur a reçu les photos desquatrecibles désignées par cette opération. Il s’agit d’Honoré Ngbanda, président de l’APARECO, de Candide Okeke, Directrice de Cabinet du président de l’APARECO, de Bokul Botsua, Directeur de Cabinet adjointet de José Ilunga, Secrétaire national exécutif de l’APARECO. Ces tueurs sont chargés par Kalev d’abattre dans les meilleurs délais l’une de ces trois cibles. C’est le prix que doit payer Kalev pour sauver son poste à la tête de l’A.N.R. devant «Kabila» qui ne décolère plus !



L’inquiétude de Kalev s’est encore aggravée lorsqu’il a appris que dimanche 21 juin dernier «Kabila» a fortement grondé Olive Lembe pour avoir soutenu son initiative avec Mugalu lui proposant le schéma de Félix Tshilombo alors que celui-ci ne contrôle pas l’UDPS comme on lui a fait croire, et qu’en plus, il n’a aucune expérience requise.

Paris, le 23 Juin 2015

Candide OKEKE
http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2354-des-tueurs-serbes-et-albanais-recrutes-par-kalev-mutond-a-bruxelles.html

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mugabe et les chefs d’Etat de la SADC conseillent à «Kabila » de jeter l’éponge

Message  mapata le Mar 23 Juin - 18:47

Pourquoi s en prend t-il a ses acolytes ? lui, Kanambe devrait savoir qu'il les a confier une mission impossible, tuer Ngbanda ne fera que aggraver son sort, il a déjà plusieurs dossier qui l attendent , il ne vivra jamais en paix une fois qu'il ne sera plus président, ses sbires aussi devraient réfléchir avant de poser des actes qui vont compromettre leurs avenirs.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum