Quand la presse embrouille les Congolais en montrant ses limites et surtout en jouant au bouffon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la presse embrouille les Congolais en montrant ses limites et surtout en jouant au bouffon

Message  Jules andré le Mar 18 Aoû - 18:54

La presse dans une démocratie ne devrait plus être un  instrument servant à relayer la propagande politique gouvernementale, les médias, dans un régime démocratique, doivent servir à véhiculer une information plurielle, honnête et tenant compte des préoccupations de tous les citoyens de quelque sensibilité qu’ils soient, à passer au crible l’action du gouvernement, d’organiser des débats qui donnent à l’opinion publique le moyen de se faire entendre des autorités politiques. Cela est d’autant plus important qu’un gouvernement ne peut être vraiment légitime et appréciable que s’il informe régulièrement les citoyens de ses actions et lui donne des moyens indépendants de bien les évaluer. C’est pourquoi les débats radiophoniques ou télévisuels auxquels sont invités les ministres et autres personnalités publiques, du fait qu’ils leur permettent de répondre aux questions qui leur sont posées, nous semblent d’un grand intérêt. Mais tout cela ne peut réellement se faire que si les médias sont véritablement indépendants des pouvoirs politique, économique et religieux.

Par ailleurs la constitution Congolaise est claire:
Article 23
Toute personne a droit à la liberté d'expression.
Ce droit implique la liberté d'exprimer ses opinions ou ses convictions, notamment par la
parole, l'écrit et l'image, sous
réserve du respect de la loi, de l'ordre public et des bonnes
mœurs.
Article 24
Toute personne a droit à l'information.
La liberté de presse, la liberté d'information et d'
émission par la radio et la télévision, la presse
écrite ou tout autre moyen de communication sont
garanties sous réserve du respect de l'ordre
public, des bonnes mœurs et des droits d'autrui.
La loi fixe les modalités d'exercice de ces libertés.
Les médias audiovisuels et écrits d’État sont
des services publics dont l'accès est garanti de
manière équitable à tous les courants politiques et sociaux. Le statut des médias d’État est
établi par la loi qui garantit l'objectivité, l'impartialité et le pluralisme d'opinions dans le
traitement et la diffusion de l'information.
Article 112
Il est institué un Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication dotée de la
personnalité juridique.
Il a pour mission de garantir et d'assurer la liberté et la protection de la presse, ainsi que de
tous les moyens de communication de masse dans le respect de la loi.
Il veille au respect de la déontologie en matière d'information et à l'accès équitable des partis
politiques, des associations et des citoyens aux moyens officiels d'information et de
communication.
La composition, les attributions, l'organisation et le fonctionnement du Conseil supérieur de
l'audiovisuel et de la communication sont fixés par une loi organique.


Ces articles de notre constitution devrait incité les médias Congolais a prendre leurs responsabilités et ne plus jouer le rôle de bouffon comme l illustre la vidéo qui suit.

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la presse embrouille les Congolais en montrant ses limites et surtout en jouant au bouffon

Message  kunta le Mar 18 Aoû - 19:46

Jules André vous venez de soulevez un point très important,  en étudiant la presse Congolaise on constate qu elle est mal formée et en plus elle manque de panache, on constate depuis un certain temps du bravoure du coté des hommes politiques surtout de l opposition mais la presse elle recule, les journalistes posent des questions en jouant aux extra-terrestre alors que son rôle est   d’instituer les conditions du débat public est bien une constante du discours démocratique contemporain. Cette tâche est d’ailleurs reliée de manière essentielle aux autres missions politiques qui lui sont communément assignées. C’est en tant qu’elle permet au peuple, constitué en public, d’assister au dévoilement des faits et à l’affrontement des idées, que la presse se voit chargée de se faire « chien de garde »  veillant sur les intérêts du peuple, « contre-pouvoir » limitant les dérives des pouvoirs institués, organe d’investigation allant déterrer des scandales  pour révéler ce qui ne devrait pas rester caché, ou orchestratrice du tribunal de l’opinion publique.
Voila la vision classique du rôle démocratique de la presse, incarnée dans les protections constitutionnelles de la liberté de la presse que la presse Congolaise devait incarné, celle de l affrontement des idées en s appuyant sur la vérité au lieu de jouer le rôle de l église au milieu du village.
Cependant je dois féliciter certains éléments de cette presse Congo surtout les privés avec souvent les moyens de bord qui essayent tant bien que mal avec des moyens dérisoires a faire leurs métiers.
Les textes qui nous régissent sont très claires alors n attendons pas qu'on nous disent d en faire usage mais faisons le, pour les difficultés nous devons tous savoir: " que la liberté ne se donne pas mais elle s arrache "  et surtout si cette liberté est couché en noir et blanc dans notre constitution.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la presse embrouille les Congolais en montrant ses limites et surtout en jouant au bouffon

Message  Rose lilas le Mar 18 Aoû - 21:04


Pour compléter ce qui a été dit par ceux qui me précèdent en regardant cette vidéo on voit comment le journaliste est l aise quand il pose des questions a un membre de l 'opposition malgré qu'il répète parfois les mêmes questions non pour piéger son interlocuteur mais parce que il sait qu'il peut dire n importe quoi a un membre de l'opposition et rien ne va lui arriver et ce luxe il ne se le permettrait pas devant un Boshab, Mende etc..

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Encore un cas de manque d objectivité d une journaliste non experimetée

Message  kunta le Mer 26 Aoû - 17:01

Elle pose bien sa question et son invité qui est le bouffon du roi détourne la question l amène sur un autre terrain et la traite de mauvaise foie et comme d habitude elle réagit pas 


kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la presse embrouille les Congolais en montrant ses limites et surtout en jouant au bouffon

Message  akim le Jeu 27 Aoû - 12:55

Voila ce qui arrive quand on s obstine a défendre l indéfendable,on perd son latin et on croit avoir raison sur tout.
On sait tous que c est une maladie très grave qui constitue a dire n importe quoi pour défendre sa main tendue dans la  mangeoire bref son ventre.

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la presse embrouille les Congolais en montrant ses limites et surtout en jouant au bouffon

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum