“Les mêmes signes de temps de la fin de Mobutu se reproduisent avec Joseph Kabila” : un ancien Mobutiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

“Les mêmes signes de temps de la fin de Mobutu se reproduisent avec Joseph Kabila” : un ancien Mobutiste

Message  mapata le Mer 14 Oct - 19:01

Mobutu Sese Seko et Jpseph Kabila
Selon un ancien Mobutiste, “les évènements actuels dans la majorité présidentielle et au sein du PPRD de Joseph Kabila rappellent l’ambiance de fin de règne de l’ex-Président du Zaïre (RDCongo) Mobutu Sese Seko.”
Actuellement proche du pouvoir en place, cet ancien mobutiste, joint par téléphone, a déclaré à La Voix de l’Afrique au Canada (VAC RADIO) que les mêmes signes de temps de la fin de Mobutu se reproduisent aujourdhui avec Joseph Kabila au pouvoir.
Pour rappel, en 1997, à l’époque de Mobutu, il y avait des défections dans l’armée et on sentait déjà un malaise. A la télévision, on diabolisait tout le monde qui était contre le régime, et particulièrement, ceux qui quittaient le président Mobutu pour rejoindre l’opposition ou l’union sacrée.
Et la plupart des flatteurs qui sillonnaient ou essuyaient les chaussures de Mobutu Sese Seko, se retrouvent aujourd’hui, comme par magie, entrain de plaider fidélité et allégiance au président Joseph Kabila.
Parmi ces flatteurs, on a entre autres :

  1. Le Ministre Evariste Boshab avec ses pancartes collées dans tout Kinshasa, lesquelles pancartes sur lesquelles il est écrit : «La cellule de base spécialisée Je suis Boshab, j’aime Joseph Kabila Kabange, mingi mingi Raïs»
  2. Mulumba Kin Key, celui qui, alors Ministre de l’information, n’avait même pas eu froid aux yeux de renier le fait que la guerre lancée par l’AFDL, dirigée par Laurent Kabila, était déjà à la porte de Kinshasa, au niveau du village Kenge au Bandundu.
  3. Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais, communément appelé “Le Tshaku national” par les Congolais.

A RELIRE : Le ministre flatteur Kin Key vient de piller son ancien bureau y laissant juste la cuve de la toilette
Alors qu’il trompait le peuple congolais à la RTNC, Mobutu venait de fuir la capitale Kinshasa en abandonnant le pouvoir dans la rue. Le même flatteur, Kin Key Mulumba, aujourd’hui ministre impopulaire qui a boosté sa popularité médiocrement aux yeux des Congolais, en lançant son slogan “Kabila-Désir”, fera par la suite une déclaration tristement célèbre jusqu’aujourd’hui dans le monde, je cite : “le président règne mais ne gouverne pas.”
A RELIRE : Kabila – Selon Kin Key Mulumba : “le président règne, mais ne gouverne pas au Congo!”
Or, c’était un mensonge de plus sur les ondes nationales pour endormir le peuple car, dans les heures qui avaient suivi, le même flatteur avait pris la poudre d’escampette, pour sauver sa peau.
Et, pour rentrer à ce qui se passe aujourd’hui à Kinshasa, martèle l’ancien Mobutiste : “nous vivons les mêmes mensonges à la même télévision nationale par le régime de Kabila. A moins de décider d’être aveugle, plus rien ne marche avec le régime de Kabila : Des vols d’argent par les militaires de la garde rapprochée de Kabila, des défections des militaires avec armes lourdes, des défections et démissions des ministres et du gouverneur de l’ex-Katanga qui disent rejoindre le peuple pour sauver la democratie, la démoralisation de l’armée, la démission du président de la CENI, l’Abbé Apollinaire Malu Malu.”
Selon notre correspondant à Kinshasa, “plusieurs Ministres et autres membres du PPRD ou MP préfèrent se rattacher à Joseph Kabila pour jouir encore de la gratuité et de la facilité du pouvoir, et ils continuent à faire semblant de le soutenir par pur égoïsme, flatterie ou encore, peur du lendemain.
Jean-Luc Kienge
Directeur exécutif de L’association Les Oubliés de la planète

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum