Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Dim 18 Nov - 17:08


Regardez ces lâches...il fuient la ville et laissent leurs administrés à leur triste sort! Les autorités et autres notables quittent Goma avant l'assaut final du M23! ShameeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeYYMM Evil or Very Mad Evil or Very Mad Twisted Evil Twisted Evil


Goma : les activités paralysées à l’approche des combats entre les rebelles du M23 et les FARDC

La panique gagne la population de Goma, dans le Nord-Kivu au fur et à mesure que les combats se rapprochent de la ville. Elle est effrayée par la reprise des combats à Munigi, environs 3 kilomètres de l’aéroport de Goma, soit près de 10 Kilomètres du centre-ville. La panique s’est accrue à la vue de quelques soldats de l’armée régulière se dirigeant vers Sake dans le Sud de la province. Les commerces ont fermé leurs portes. Pendant ce temps les FARDC ont renforcé les dispositifs militaires dans la ville.

http://radiookapi.net/actualite/2012/11/18/goma-les-activites-paralysees-lapproche-des-combats-entre-les-rebelles-du-m23-les-fardc/

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Dim 18 Nov - 17:10

Loulangai a écrit:Si le Congo avait un président normal,ce dernier devait s´exprimer pour apporter un soutien morale a la population victime de ces attaques mais pour l´instant, il y a silence radio Kokamwa.

Pauvre Kongo Sad Sad Crying or Very sad Radio Opkapi on informe que le SG de l ONU s´est adressé á Kagame..et ..Tshibanda Mais où est passé le Président de la RDC Invisible et aphone clown clown

Ne devrait-il pas être á Goma ou Bukavu pour "superviser" la defense du territoire congolais ?????
Evil or Very Mad Twisted Evil

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Dim 18 Nov - 17:43

"Débandade" Enfants, femmes, hommes et personnes vulnérables en fuite pour un lieu sur. Les amis de KABILA veulent rentrer à GOMA, entre-temps Joseph KABILA fait de l'aquaplaning sur le Fleuve Congo avec ses amis...

Le porte-parole de la province du Nord-Kivu, Célestin Sibomana, très inquiet, a évoqué "une débandade" et pointé l'inaction des Casques bleus dimanche, selon lui. La mission de l'ONU en RDC, "la Monusco actuellement ne fait absolument rien!", a-t-il dit.

Dimanche, les Casques bleus n'ont pas bougé pour protéger Goma, ont constaté différentes sources dont un photographe de l'AFP réfugié dans la base de Munigi, principale base des Nations unies au nord de la ville. Dans leur avancée vers Goma, les rebelles ont dépassé ce camp situé à environ 5 kilomètres de la ville, a constaté le photographe.

Les Casques bleus de la Monusco étaient intervenus samedi pour appuyer l'armée régulière congolaise avec des hélicoptères de combat, ce qui n'avait pas empêché les rebelles de prendre la petite ville de Kibumba, à 25 kilomètres au nord de Goma.

Mais le M23 a exigé, dimanche matin, que la Monusco cesse de soutenir l'armée. "Nous mettons en garde la Monusco qui est en train de bombarder nos zones au lieu de montrer sa neutralité sur le terrain (...) S'ils continuent à nous bombarder, nous allons réagir", a déclaré le porte-parole du mouvement.

Le Conseil de sécurité de l'ONU, réuni samedi soir à New York, a demandé l'arrêt de l'avance de la rébellion vers Goma, et que "tout soutien extérieur et toute fourniture d'équipement au M23 cessent immédiatement".

La RDC et l'ONU accusent le Rwanda, frontalier de la région du Kivu, de soutenir les rebelles, ce que Kigali dément. Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, avait affirmé samedi soir que "4.000 hommes en colonnes motorisées et à pied" étaient arrivés "en provenance du territoire rwandais", mais le Rwanda a réfuté.

Le M23 a été créé début mai dans le Nord-Kivu (est) par des militaires congolais qui avaient pour la plupart combattu au sein de la rébellion pro-rwandaise du Congrès national pour la défense du peuple. Ils ont officiellement intégré l'armée en 2009 après un accord avec le gouvernement, mais se sont mutinés en avril dernier, arguant que Kinshasa n'avait pas respecté ses engagements.


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : RDC : la rébellion aux portes de Goma, civils et militaires fuient | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  mapata le Dim 18 Nov - 17:57

Si Goma est pris par les M23 l´assemblée nationale doit tiré les conséquences de cette défaite qui pour moi doit passer par la démission de l´imposteur Président de la république qui est responsable de ce débâcle.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Dim 18 Nov - 18:47


Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Dim 18 Nov - 19:56

No No No Shocked Shocked Shocked


Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Dim 18 Nov - 20:05

VOICI PRÉSENTEMENT LA CARTE DE LA RDC!
LES CONGOLAIS ATTENDENT QUE L'EST DE LA RDC DEVIENNE MEMBRE DE L’UNION AFRICAINE POUR ENFIN RÉALISER QUE LES RWANDAIS QUI TIENNENT A ANNEXER NOS TERRES NE DORMENT PAS. SACHEZ QUE CERTAINES NATIONS ONT DÉJÀ RECONNU L'ETAT DE L'EST. PAR EXEMPLE, UNE CONFÉRENCE VENAIT D'AVOIR LIEU AVEC COMME INVITES DES RESSORTISSANTS DU BURUNDI, RWANDA ET DE L'EST DE LA RDC QUI EST DE FAIT POUR UN EUX UN PAYS A PART ENTIÈRE ET INDÉPENDANT DE LA RDC.




Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  mapata le Dim 18 Nov - 22:09

Comment explique encore cette défaite et débandade des formes armés dites Congolaises ?
Une armée qui ne gagne jamais,une armée qui au moindre pression ne fait que replier et le Tschaku du gouvernement au lieu de constater la défaite de son armée et chercher voies et moyens pour que ca n´arrive ne trouve mieux qu´a répondre aux commentaires qui d´ores justifier par le comportement de l´armée Congolaise

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Lun 19 Nov - 9:01

RDC : aux portes de Goma, le M23 demande des négociations directes avec le gouvernement


Des soldats des Forces armées de la RDC revenant de leurs positions de Munigi (10 km de Goma) où ils affrontent le M23, dimanche 18 novembre 2012.
Dans un communiqué publié dimanche 18 novembre dans la nuit, les rebelles du M23 exige du gouvernement congolais la cessation des hostilités et des négociations directes dans le 24 heures. Ces négociations doivent impliquer notamment l’opposition congolaise, la société civile ainsi que la diaspora. Ils exigent également la démilitarisation de la ville de Goma et de son aéroport-contrôlé par l’armée loyaliste appuyée par la Monusco-, ainsi que la réouverture de la frontière de Bunagana.
Joint au téléphone ce lundi matin, le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku n’a pas souhaité réagir à cet appel des rebelles.
D’autre part, la ville de Goma s’est réveillée dans un calme apparent, quelques coups de feu ont toutefois été entendus la nuit. Des sources de la police nationale congolaise indiquent que ces coups de feu ont été provoqués par des militaires incontrôlés.
Pour l’heure, une accalmie s’observe sur la ligne de front à Munigi situé à 10 km au Nord de la ville de Goma. Les forces armées de la RDC ainsi que le M23 n’ont pas bougé de leurs positions, indiquent des sources militaires. Les Forces armées de la RDC (FARDC) et les rebelles du M23 séparés seulement d’environ 1 km maintiennent de chaque coté leurs positions.
http://radiookapi.net/actualite/2012/11/19/rdc-aux-portes-de-goma-le-m23-demande-des-negociations-avec-le-gouvernement/

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Lun 19 Nov - 9:11

RDC : «Joseph KABILA» doit démissionner

La nouvelle défaite subie par les FARDC au Nord Kivu vient confirmer ce que tous les observateurs de la politique congolaise ne cessaient de dire. A savoir que le Congo-Kinshasa est dirigé par un homme énigmatique au passé nébuleux. Un homme sans doctrine ni pensée politique qui a été propulsé au sommet de l’Etat par certains lobbies mafieux. «En douze années passées à la tête de l’Etat, «Joseph Kabila» a démontré qu’il n’a ni projet ni grand dessein pour le pays», enchaîne un analyste. Et d’ajouter : «Le soutien apporté au M23 par le Rwanda n’absout pas Kabila d’avoir failli dans la mise sur pieds d’une armée républicaine et dissuasive. Les cinq chantiers et la fameuse révolution de la modernité constituent une haute farce pour endormir les Congolais, réputés naïfs. Lorsqu’une équipe de football aligne des défaites après défaite, il faut penser à changer d’entraîneur. Après une accumulation d’échecs au plan politique, économique, social et militaro-sécuritaire, Joseph Kabila doit en tirer toutes les conséquences politiques : il doit démissionner avant qu’il ne soit trop tard pour sa sécurité personnelle…».

Où est passé le gouverneur du Nord Kivu, le PPRD Julien Paluku ? L’intéressé prétend qu’il est à Goma. Une dépêche de l’AFP soutient que le gouverneur se trouverait à Bukavu. Selon une source jointe par la rédaction de Congo Indépendant, les autres responsables civils et militaires de la province auraient trouvé refuge…à Gisenyi, au Rwanda. Un comble ! «Joseph Kabila» était injoignable au téléphone le vendredi 16 et samedi 17 novembre pendant que l’armée congolaise avait besoin d’appui. Des responsables de la Mission onusienne au Congo ont tenté sans succès de joindre le «raïs». Retranché dans sa Ferme de Kingakati, l’homme n’a pas encore estimé «opportun» de tenir une réunion extraordinaire du conseil des ministres. Encore moins de manifester une certaine mauvaise humeur en rappelant «en consultation» l’ambassadeur du Congo-Kinshasa à Kigali. «Joseph Kabila est un traître». Cette phrase n’est pas nouvelle. Elle revient avec acuité dans toutes les conversations entre Congolais. Didier Etumba, Amisi Kumba et Olivier Amuli respectivement chef d’état-major général des FARDC (Forces armées de la RD Congo), chef d’état-major des Forces terrestres et porte-parole de la 8ème Région militaire se prélassaient dans la capitale pendant que la guerre faisait rage à Goma.

Tombera ? Tombera pas ? La ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu, avait, dimanche 18 novembre, les allures d’un no man’s land. Désertée par les autorités provinciales tant civiles que militaires, cette cité urbaine n’est pas encore, à proprement parler, investie par les rebelles du M23. Selon diverses sources, ceux-ci se trouveraient à trois ou cinq kilomètres de cette agglomération. Nul ne sait qui contrôle encore l’aéroport. Et dire que l’Etat a déboursé près de 400 millions de dollars US pour financer une guerre qui se solde par une humiliante défaite. Combien de morts et de blessés va-t-on dénombrer dans les rangs des FARDC? Tout ça pour ça !

Le «roi fainéant»


Selon des témoins, des colonnes des FARDC quittaient Goma dimanche abandonnant la population à son triste sort. «Epuisés, certains militaires et officiers disent n’avoir rien mis sous la dent depuis plusieurs jours, faute d’approvisionnements», peut-on lire parmi les texto expédiés du Nord Kivu. Qui a voulu saper le moral des troupes déployées sur le terrain ? Il semble bien que «Joseph Kabila» était injoignable au téléphone durant toute la journée de vendredi 16 et samedi 17 novembre. Les responsables de la Mission onusienne au Congo ont tenté de le joindre. Sans succès. Et cause, les questions militaires et sécuritaires relèvent de lui seul. «C’est un secret de Polichinelle de dire que Joseph Kabila consacre plus de temps à se faire plaisir qu’à s’occuper des affaires publiques, commente un habitué du Palais de la nation. Le Président vient rarement au bureau. D’ailleurs, son directeur de cabinet ne le voit que très rarement. Les réunions du conseil des ministres sont rarissimes alors que le pays traverse des moments difficiles». Roi fainéant, «Joseph» passait du bon temps dans sa Ferme de Kingakati pendant que des jeunes militaires congolais servaient de chair à canon, victimes de la bêtise humaine et de la félonie.

Pendant qu’à Kinshasa les gouvernants affichaient leur insouciance légendaire, le Conseil de sécurité des Nations unies - plus soucieux du Congo que les dirigeants du pays - a tenu, samedi 17 novembre, une réunion d’urgence. A l’ordre du jour : la situation au Nord Kivu. Il fallait à tout prix faire arrêter la «marche victorieuse» des guérilleros du M23. Qui mieux que Paul Kagame pouvait-il le faire ? Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki Moon, dû se faire violence en recourant aux bons offices du chef d’Etat rwandais. Celui-ci a-t-il fait droit à cette demande ? Goma n’est pas «tombée» aux mains des assaillants. La ville n’est plus contrôlée par les forces gouvernementales. Une situation kafkaïenne. Les rebelles du M23 se trouvent néanmoins en position de force pour «négocier» avec un «Joseph Kabila» qui est brocardé par ses contempteurs comme «une personne fourbe et peu respectueuse de la parole donnée». Sultani Makenga et ses «amis» paraissent décidés à lui tenir la dragée haute.
«Kabila doit démissionner»
La nouvelle défaite subie par les FARDC au Nord Kivu vient confirmer ce que tous les observateurs de la politique congolaise ne cessaient de dire. A savoir que le Congo-Kinshasa est dirigé par un homme énigmatique au passé nébuleux. Un homme sans doctrine ni pensée politique qui a été propulsé au sommet de l’Etat par certains lobbies mafieux. «En douze années passées à la tête de l’Etat, «Joseph Kabila» a démontré qu’il n’a ni projet ni grand dessein pour le pays», enchaîne un analyste. Et d’ajouter : «Le soutien apporté au M23 par le Rwanda n’absout pas Kabila d’avoir failli dans la mise sur pieds d’une armée républicaine et dissuasive. Les cinq chantiers et la fameuse révolution de la modernité constituent une haute farce pour endormir les Congolais, réputés naïfs. Lorsqu’une équipe de football aligne des défaites après défaite, il faut penser à changer d’entraîneur. Après une accumulation d’échecs au plan politique, économique, social et militaro-sécuritaire, Joseph Kabila doit en tirer toutes les conséquences politiques : il doit démissionner avant qu’il ne soit trop tard pour sa sécurité personnelle…».

Proche d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, Tharcisse Loseke Nembalemba d’enfoncer le clou : «Joseph Kabila vient de démontrer qu’il est complice de la situation qui se déroule à Goma. Nous manifestons notre compassion ainsi que notre solidarité à l’endroit de nos compatriotes du Nord-Kivu qui sont victimes des affres des amis et alliés politiques de Monsieur Kabila. On oublie souvent que le CNDP était membre de la Majorité présidentielle». Loseke de conclure : «Joseph Kabila et son gouvernement doivent démissionner pour irresponsabilité. A défaut, ils seront chassés du pouvoir par la population congolaise. D’ailleurs, tous les signaux laissent apparaître l’imminence de la fin du régime kabiliste…»

[Baudouin Amba Wetshi/Congoindépendant]

Published By www.KongoTimes.info - © KongoTimes! - All Rights Reserved.

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Twisted Evil Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Lun 19 Nov - 13:04

En soutenant les mutins du kivu, Kigali joue gros

http://www.lesoir.be/122429/article/debats/editos/2012-11-19/en-soutenant-mutins-du-kivu-kigali-joue-gros

On saura bientôt si le comité des sanctions de l’ONU ainsi que les ministres des Affaires étrangères européens qui ont inscrit le sujet à leur ordre du jour sont décidés à prendre des mesures pour mettre fin à un tel défi au droit international et garantir le principe de la souveraineté de Kinshasa sur l’ensemble de son territoire.

Il y a là comme un quitte ou double, que la simple rationalité ne suffit pas à expliquer. S’agit-il de bloquer la justice internationale, qui, délivrant des mandats d’arrêt contre le général Bosco Ntaganda ou le colonel Makenga, risque de remonter une chaîne de commandement qui se prolonge jusque Kigali ?

S’agit-il, au mépris des frontières reconnues internationalement, de maintenir au Nord-Kivu un glacis sécuritaire et une zone de libre accès économique ? Faut-il à tout prix protéger sinon contrôler des communautés rwandophones installées au Kivu et utilisées comme des relais d’influence ? Veut-on fragiliser voire renverser un Joseph Kabila qui, comme son père avant lui, pratique le devoir d’ingratitude envers ses anciens alliés ? Réponse très bientôt…

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  mapata le Lun 19 Nov - 16:08

Avant les élections de 1996 Tshisekedi avait donné de préalable dont le recensement de la population ,la formation d´une police et une armée nationale etc...mais rien n´a été fait et maintenant on s´étonne que l´armée raccommodé exprès par Kanambe n´arrive pas tenir face aux M23 .
Je déplore les pertes humaines innocentes et je tiens pour responsable ces imposteurs qui dirige le Congo sans avoir vraiment eut le mandat des Congolais.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Lun 19 Nov - 21:09

Oh God why.....??? Sad Sad

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mongo Elombe le Lun 19 Nov - 22:04

http://www.france24.com/fr/20121118-lonu-appuie-larmee-combats-rebelles-m23#comments


Suivre le journal de france 24 selon eux Goma va tomber.

Nous avons un président aphone, des députés et sénateurs absents, des généraux ventripotents et un donneur d'ordre pour stopper lm'offensive et la désobeissance nos militaires ne le savent pas??

Elombe ya muasi où mobali aza te azua mpifo où abamba kabila lisasi moi la non violente j'ai des idées violentes en ce moment.

MENDE akanga munoko zoba.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mongo Elombe le Lun 19 Nov - 22:14

http://www.youtube.com/watch?v=ue3HW6uhGPQ

4 mn 28 la plus grandes escroquerie armée fictive, matériel fictif mawa plein................

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mongo Elombe le Lun 19 Nov - 22:34

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KQDGa0w45X8#!

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Sankara le Lun 19 Nov - 23:43

«C’est un secret de Polichinelle de dire que Joseph Kabila consacre plus de temps à se faire plaisir qu’à s’occuper des affaires publiques, commente un habitué du Palais de la nation. Le Président vient rarement au bureau. D’ailleurs, son directeur de cabinet ne le voit que très rarement. Les réunions du conseil des ministres sont rarissimes alors que le pays traverse des moments difficiles». Roi fainéant, «Joseph» passait du bon temps dans sa Ferme de Kingakati pendant que des jeunes militaires congolais servaient de chair à canon, victimes de la bêtise humaine et de la félonie."

Pourquoi de tel mensonge
[i]

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mongo Elombe le Lun 19 Nov - 23:54

19.11.12 L'Observateur - Depuis Kampala en Ouganda : Une source militaire annonce des négociations sécrètes entre le gouvernement et le M23

«Des négociations sécrètes se déroulent actuellement à Kampala, en Ouganda entre des représentants du mouvement du 23 mars (M23) et ceux du gouvernement congolais », a déclaré vendredi à Goma un officier des Forces armées congolaises (FARDC).




Selon lui, ces négociations sécrètes se déroulent sous la médiation des autorités ougandaises. « Ces négociations visent à trouver une solution pacifique entre le gouvernement congolais et le mouvement du M23. L’on croit savoir que les discussions portent notamment sur l’application effective des accords de Goma signés le 23 mars 2009 entre le gouvernement congolais et les rebelles du CNDP du général dissident Laurent Nkunda aujourd’hui devenu le M23, l’intégration des hommes du M23 au sein des FARDC. Mais à la l’heure actuelle il est encore difficile de savoir comment évoluent ces négociations », a-t-il expliqué.

Selon lui, les affrontements actuels entre les FARDC et le rebelles du M23 risquent de bloquer ces négociations de Kampala. Depuis mercredi dernier, de violents combats opposent les Forces Armées de la République démocratiques du Congo aux rebelles du M 23 dans les localités de Kibumba et Karunga.

Dans une déclaration faite vendredi, les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) avouent avoir tué neuf militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) lors des combats qui se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi à Kibumba, à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo.»Nous avons tué neuf militaires des FARDC (Forces armées de la RDC), parmi lesquels deux majors des FARDC et nous en avons blessé une centaine. Nous, nous n’avons pas de morts, seulement deux blessés», a déclaré vendredi à la presse le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole militaire du M23. congoforum.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


Ca ne m'étonnerai pas que ses tra^tres soit en négociations tchurrrrrrrrrpendant que MENDE distrait les congolais en disant le contraire.

SANKARA soki nalobiooooooooo nostalgique MOBUTU abandaka kokita na terrain.......Tala les soi disant autorités zela mpo bakoma pasi mais batuna moniki amema bango mawa.

Mboka mobimba président aphone, ministre de la défense aphone mpe MENDE aza ko distraire mba congolais.


http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=190254&Actualiteit=selected

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mathilde le Lun 19 Nov - 23:57


Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Mongo Elombe le Mar 20 Nov - 0:22

Après des combats acharnés avec des troupes FARDC venues de Bukavu sous le commandement du général Pacifique Masunzu, les rebelles du M23 ont pris, lundi 19 novembre, le contrôle de l’aéroport International de Goma au début de la soirée.

"Les éléments de la garde présidentielle ont incendié leurs installations avant de prendre la fuite", signale une source proche de la rébellion. Après la "pacification" de la ville, le M23 entend procéder à l’installer de "son" administration dans l’ensemble de la province tout en exigeant des "négociations politiques dans les brefs délais". "Joseph Kabila" aurait dépêché à Kampala, en Ouganda, l’abbé Appolinaire Malu Malu et le gouverneur du Nord Kivu Julien Paluku afin d’entamer des pourparlers.

Selon la source précitée, le "Mouvement du 23 mars" se refuse de prendre part à des "négociations secrètes". On apprend que l’entrée des éléments du M23 dans le chef-lieu du Nord Kivu devait avoir lieu dans la soirée du dimanche 18 novembre. "Cette entrée a été retardée par des garanties que le M23 devait donner à la Monusco ainsi qu’à certaines grandes puissances".

Lesquelles? Quelle est la nature de ces "garanties"? Silence radio. "A ces grandes puissances, les responsables du M23 ont réaffirmé leur objectif qui reste le renversement de Joseph Kabila", a conclu la source. Dans un communiqué daté du lundi 19 novembre 2012 sous la signature de Sultani Makenga, l’état-major général de l’Armée révolutionnaire congolaise (ARC/M23) accuse les Forces armées de la RD Congo d’avoir relancé les hostilités le dimanche 18 novembre "en faisant appel à des nouvelles unités venues fraichement des provinces voisines pour conforter leurs velléités bellicistes".

Et d’ajouter : "L’état-major général de l’Armée révolutionnaire congolaise invite tous les habitants de la ville de Goma et ses environs à garder leur calme et à suivre tranquillement l’évolution de la situation à partir de leurs résidences. Nos forces se chargeront de garantir la sécurité et la quiétude à tous, comme il en est le cas
partout sur l’étendue du territoire que nous contrôlons". (Nous y reviendrons).

B.A.W
© Congoindépendant 2003-2012



MENDE aza wapiiiiiiiiii puisque ye président le kanachose se tait tchurrrrrrr mboka ekufiiiiiiiii nakei kolala kele moyen te.




Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Jules andré le Mar 20 Nov - 11:06

On assiste aux annonces contradictoires, le M23 et les médias internationaux annoncent être aux portes de Goma et seul le gouvernement Congolais affirme le contraire.
Qu´en est-il au juste ?

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Hugues le Mar 20 Nov - 11:30

Je viens aussi de voir sur france24 que la ville de Goma est prise mais Mende nie cette information

Hugues
Modérateurs

Messages : 207
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Super Flick de Kingantaki le Mar 20 Nov - 11:53

RDC : l'aéroport de Goma sous le contrôle du M23, selon l'ONU

L'aéroport de Goma, la capitale régionale du Nord-Kivu (est la RDC) est tombé mardi matin sous le contrôle du mouvement rebelle M23, a annoncé un responsable des Nations unies à Goma.
RDC : l'aéroport de Goma sous le contrôle du M23, selon l'ONU
"L'aéroport est contrôlé par le M23", a déclaré ce responsable devant la presse sans toutefois préciser si les combats avaient fait des victimes. (JAV)

http://exaltnews.com/index.php?option=com_content&view=article&id=666%3Ardc--laeroport-de-goma-sous-le-controle-du-m23-selon-lonu&catid=1%3Apolitique&Itemid=2

Super Flick de Kingantaki
Modérateurs

Messages : 765
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Kebadeuxfois le Mar 20 Nov - 12:14

Flick pourquoi le Tshaku continue a mentir ?

Kebadeuxfois
Modérateurs

Messages : 261
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Muana Milano le Mar 20 Nov - 12:36

Comment dans un pays en guerre,la communication officielle est faite par un civil,fut il ministre de l'information Question
Où est le ministre de la defense,ainsi que le chef d'état major des armées Question
Si on fait un bond en arrière,il y a 35 ans lors de la guerre du Shaba,toute la haute hierarchie militaire était sur place,à Lubumbashi,en commençant par le commandant en chef des forces armées de l'époque.


Dernière édition par Muana Milano le Mar 20 Nov - 12:58, édité 1 fois

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement M23 accuse le FARDC d´avoir attaqué et menace de répliquer

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum