REVELATION — Burkina Faso: l’ancien gouvernement dirigeait le pays par la sorcellerie En savoir plus sur http://www.afrika365.com/achives/2016/01/12/revelation-burkina-faso-lancien-gouvernement-dirigeait-le-pays-par-la-sorcellerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

REVELATION — Burkina Faso: l’ancien gouvernement dirigeait le pays par la sorcellerie En savoir plus sur http://www.afrika365.com/achives/2016/01/12/revelation-burkina-faso-lancien-gouvernement-dirigeait-le-pays-par-la-sorcellerie

Message  Kebadeuxfois le Mar 12 Jan - 18:50



«En fait, ce régime était satanique ! Le frère du Président pratiquait même la magie noire !», témoigne l’un des visiteurs de la maison de François Compaoré, frère du président déchu du Burkina Faso. La soif du règne est-elle une maladie ?

Sans doute car les crimes rituels pour obtenir du succès ou certains avantages gratifiants, sont des activités occultes pratiquées dans toute l’Afrique, manifestes dans toutes les sphères sociales, mais aussi dans le monde entier. A l’instar de l’Afrique, les nations de l’Occident s’évertuent à garder secret ces pratiques sataniques. En effet, la France par exemple, regorge de témoignages d’histoires de familles puissantes, adeptes de magie noire, des héritages spirituels précieusement gardés et entretenus, se transmettant de génération en génération, tels des joyaux.

« Ne les craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu. » [Matthieu 10: 26]

En effet tout ce qui est caché sera révélé, dit la parole de l’Eternel. La découverte d’oeuvres obscures au domicile de François Compaoré, vient confirmer les divers témoignages.
Le gouvernement en cavale, le frère du Président ayant pris fuite, la population s’empressa de piller et saccager son domicile. La demeure impressionnante par sa grandeur, s’est révélée être la maison des horreurs, selon le journal quotidien Libération, ayant consacré un article sur ce sujet politico-mystique.
« Le régime Compaoré était carrément satanique ! » vient confirmer une fois de plus un citoyen Burkinabé découvrant avec des milliers d’autres la demeure macabre de cet ex-dirigeant politique. Une demeure devenue aujourd’hui un centre d’attraction, un lieu touristique pour les plus curieux. Les Burkinabés eurent la fâcheuse surprise d’y découvrir des intestins en putréfaction dans le jardin, des traces de sang sur les murs, tout cela agrémenté par une forte odeur de cadavre, prédominante par endroits. Tels des archéologues, les habitants fouillèrent de fond en comble la demeure de François Compaoré. Une tête de bélier et un fétiche attesteraient le penchant maléfique de M. Compaoré. Encore plus macabre, ils découvrirent des photos souvenir où l’on y voit une femme penchée sur un crâne et un corps, un cliché immortalisant probablement une scène montrant la femme du frère du président en pleine séance de spiritisme démoniaque.
« C’est la femme de François ! Sur cette photo, elle est en train de boire le sang d’un albinos ! », atteste un citoyen Burkinabé au journaliste de Libération.
Blaise Compaoré, un président brigand et injustement élu pour ses compatriotes

« Blaise n’a rien fait à Ziniaré, il n’a rien construit », déclara Gaston Sedgho, un typographe sans emploi, vivant grâce à sa vente d’aliments fermentés au marché. (Ziniaré est une ville du Burkina Foso, Ndlr).
Alors pourquoi tant de pouvoir pour peu de résultats ? S’il est vrai que Blaise Compaoré n’a rien construit, le peuple s’accorde pour attester qu’il est bien l’auteur de quelques constructions, ses demeures somptueuses où résideraient actuellement sa famille et ses proches étroitement surveillés.

« Il a manipulé, il a tué. Mais Dieu n’est pas pressé, et là enfin c’est fini. » En effet la nation Burkinabé aurait retrouvé un semblant de paix depuis le départ de Compaoré, tenant le pays d’une main de fer et d’assassinats récurrents.
Celui-ci est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat orchestré par ses soins le 15 octobre 1985, un jour malheureux nommé le « Jeudi noir ». Compaoré, aidé de son bras droit, Gilbert Diendéré, ex-chef d’état-major, assassina l’homme fort de l’Afrique jadis, le légendaire Thomas Sankara, un leader panafricain dont les louanges de ses oeuvres ne cessent d’inspirer jusqu’à ce jour, des milliers de partisans rêvant d’une nouvelle Afrique. Diendéré serait d’ailleurs aujourd’hui condamné pour sa totale implication dans le meurtre de ce dernier. De plus, les aveux du Prince Johnson dit « l’ancien seigneur de guerre du Libéria » confirmèrent en 2008, que ses hommes participèrent à l’assassinat de Thomas Sankara, sous l’ordre de Blaise Compaoré.

Son règne présidentiel mitigé, rempli d’abus et crimes en tous genres, perdura de 1987 à 2014, grâce aux changements constants de la Constitution, lui permettant de briguer des mandats à la chaîne, accompagnés de votes falsifiés le sortant vainqueur à chaque scrutin avec plus de 80% des voies, des scénarios communs à tous les présidents dictateurs de l’Afrique centrale.
Son règne prit fin le 30 octobre 2014. La colère du peuple Burkinabé éclata suite à une énième volonté du président brigand d’entamer un nouveau changement de la Constitution. Une émeute si violente qu’elle secoua les médias internationaux. Confondu, Blaise Compaoré décide de fuir le pouvoir. Un pouvoir de transition se mit en place par Honoré Traoré.
Des pays dits de démocratie vivant sous des politiques sanguinaires et envoutements diaboliques ?

« Car Dieu amènera toute oeuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal. » [Ecclésiaste 12:16 ] Cette parole ne cesse de se confirmer. Nous le savons à présent.
Les présidents Africains, pour la bonne majorité d’entre eux, si ce n’est la totalité, seraient maîtres des sciences occultes, faisant de la sorcellerie un usage quotidien, dans le but d’augmenter leur main mise sur la Nation et se garantir une longévité.

« Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. Tu seras entièrement à l’Éternel, ton Dieu. » [Deutéronomes 18 : 9-13]

Un principe divin que nous nous réjouirions de voir chez nombreux de nos leaders politiques. Mais hélas, ces hommes seraient vraisemblablement au service du Prince des ténèbres, reniant publiquement le Dieu Véritable pour des divinités diaboliques les promettant force et succès.
L’Afrique Noire subit-elle un revers de médaille se manifestant par tous ses multiples points communs ?
Une pauvreté extrême malgré les nombreuses possibilités de richesses sur le continent de par le cadre idyllique de vie pouvant être une source économique, l’agriculture étant non développée, et les richesses minières sous ses sols, profitant malheureusement exclusivement aux nations du nord. Hélas, ces mêmes leaders vivent tels des rois, possédant des biens invraisemblables partout dans le monde. Un exemple et non des moindres. Soupçonné d’être un grand pratiquant de sorcellerie, envoûtant la nation congolaise par des pratiques les plus incongrues selon de folles rumeurs à son sujet, le dénommé Sassou Nguesso, président de la République du Congo depuis plus de 30 ans, francs-maçon et maître de la Grande Loge du Congo, offrit 10 000 euros à un village d’Espagne en 2013. Son épouse frappa plus fort. A la même année, elle s’offrit un anniversaire JetSet à St Tropez, d’une valeur d’1 million d’euros. Des sommes faramineuses qui auraient bien amélioré le cadre de vie des Congolais à ce jour, laissant croire que le bonheur des citoyens dont ils ont la responsabilité est le cadet de leurs soucis.

« Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. » [Matthieu 23:12]

Une parole divine véridique, traduisant bien la situation de l’ex-président du Burkina Faso et ses acolytes.
Le Tout Puissant étant juste juge, récompensera chacun en fonction de ses oeuvres et rendra justice aux opprimés, au temps voulu. Nous croyons par la foi que l’Afrique se relèvera, retrouvera sa dignité et son identité en Jésus-Christ. « C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes. » [Romains 2:16] Nous prions qu’enfin vienne le règne du Seigneur au Burkina Faso et dans toute l’Afrique car c’est en cela que le berceau de l’humanité sera affranchi de son passé douloureux et du poison qu’engendre la sorcellerie sur son sol, consoler, restaurer et relever pour retrouver sa gloire d’antan.
Toutefois gardons à l’esprit qu’en tout temps et pour toujours, Dieu reste le maître des temps et des circonstances.
« Car l’Eternel est un grand Dieu, Il est un grand roi au-dessus de tous les dieux. » [Psaume 95 : 3] Même les principautés les plus terrifiantes et les dirigeants les plus éminents sont assujettis à la puissance souveraine de l’Eternel Dieu, créateur de toutes choses et Maître Suprême ainsi qu’à la force de sa parole vivante qui confond les Hommes les plus sages car sa justice triomphera toujours.

Par Wissa Kololo



Kebadeuxfois
Modérateurs

Messages : 261
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVELATION — Burkina Faso: l’ancien gouvernement dirigeait le pays par la sorcellerie En savoir plus sur http://www.afrika365.com/achives/2016/01/12/revelation-burkina-faso-lancien-gouvernement-dirigeait-le-pays-par-la-sorcellerie

Message  Kebadeuxfois le Mar 12 Jan - 18:52

Après avoir lu ce qui suit imaginons un peu ce que nous allons découvrir après la fuite de Kabila, Mende etc...

Kebadeuxfois
Modérateurs

Messages : 261
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum