CONCLAVE DE L’«OPPOSITION» A BRUXELLES : REVELATIONS SUR CEUX QUI TIRENT LES FICELLES DE CETTE GROSSE ARNAQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONCLAVE DE L’«OPPOSITION» A BRUXELLES : REVELATIONS SUR CEUX QUI TIRENT LES FICELLES DE CETTE GROSSE ARNAQUE

Message  akim le Ven 10 Juin - 20:22

visuel révélations sur ceux qui tirent les ficelles de l arnaque de bxl


CONCLAVE DE L’«OPPOSITION» A BRUXELLES :

REVELATIONS SUR CEUX QUI TIRENT LES FICELLES DE CETTE GROSSE ARNAQUE



On peut beau fermer les yeux et se boucher les oreilles pour ne pas voir ni entendre la vérité, mais rien ne modifiera le cours de l’histoire. Car la vérité est têtue, immuable et indestructible. Et quelle que soit l’avalanche des mensonges déversée par des médias-mensonges pour la salir, la vérité finit toujours par resurgir, aussi intacte qu’étincelante,  comme une pièce de diamant rose sort d’une coulée de boue qu’on a versée sur elle pour la cacher et la salir !

Les bourreaux du peuple congolais et leurs alliés et complices peuvent beau porter des masques et des gants pour cacher, les uns leurs figures et les autres la vraie couleur de leur peaux, leurs propres manœuvres finissent toujours par faire tomber leurs masques et déchirer leurs gants, dévoilant ainsi leurs véritables identités. Ainsi en est-il du fameux «Conclave de l’opposition congolais à Bruxelles » ou « Conférence de Bruxelles » autour d’Etienne Tshisekedi. Hier encore, des voix discordantes s’élevaient parmi cette prétendue « opposition » politique, tantôt pour rejeter le dialogue, tantôt pour accepter le dialogue sous condition, tantôt encore pour rejeter le leadership d’un tel ou un tel…. Mais voilà que brusquement, des prévenus de justice contre la sécurité d’état sont autorisés de quitter le pays avec masque à gaz sous le nez, et une fois dehors, les voilà miraculeusement en forme pour jouer des rôles moteurs à Bruxelles pour l’organisation du fameux Conclave. Hier, on a vu le pouvoir d’occupation à Kinshasa s’agiter comme un lion blessé pour interdire à des «opposants» congolais de se rendre à Dakar pour une conférence jugée subversive. Mais pour le « conclave » de Bruxelles, on a vu les mêmes « opposants » jouir des facilités pour sortir du ghetto de Kinshasa !

Devant ce rififi, L’œil du Patriote a creusé pour donner au peuple congolais, surtout aux patriotes congolais, les dessous de table de ce méga-spectacle des clowns politiques qui s’exhibent dans des scènes pitoyables devant le peuple congolais effaré! Voici quelques dessous de cartes de cette saga politique qui vous permettront de décrypter quelques gestes et langages codés des comédiens politiques congolais dans le spectacle en cours à Bruxelles.

Katumbi Kabila URANIUM

VOICI UNE PREUVE SUPPLEMENTAIRE QUE «KABILA» ET KATUMBI SONT  DES MALFAITEURS ASSOCIES QUI MANIPULENT LES CONGOLAIS AVEC L’APPUI DES LOBBIES MAFIEUX BELGES

Le pillage systématique de la Gécamines par ses deux malfrats et qui a fait perdre au pays plusieurs milliards de dollars à leurs profits constitue le cordon ombilical qui condamne « Kabila » et Katumbi à couler ensemble ou à gagner ensemble. L’œil du Patriote préfère toujours avancer des faits vérifiables et palpables pour permettre aux patriotes congolais de vérifier eux-mêmes la véracité des faits. Et voici une preuve de cette complicité « Kabila »-Katumbi dans le dangereux trafic d’uranium qui détruit des milliers des familles congolaises dans le Katanga.

En 2010, Monsieur NZITA, un ancien cadre de l’Agence Nationale d’Immigration (A.N.I) sous la 2e République et nommé Redoc au Katanga reçoit de ses sources une information sur l’existence d’une mine à ciel ouvert exploitée par des milliers de Congolais qui ignorent le danger que représente ce site, car il s’agit bien d’une mine d’Uranium. Et les creuseurs congolais qui y manipulent des rochers s’exposent aux radiations sans aucune protection ! Devant la gravité de l’information, le Redoc NZITA établit  un B.I. (bulletin d’information) à l’intention du Gouverneur KATUMBI pour l’alerter et lui demander d’urgence des moyens logistiques pour descendre sur les lieux et tirer cette situation au clair. Vue la distance et l’état des routes, KATUMBI met à la disposition du Redoc et de son équipe un petit-porteur comme demandé. Arrivé au niveau du site, le Redoc demande au pilote de survoler d’abord la mine avant d’atterrir, pour lui permettre d’avoir une vue d’ensemble et appréhender le nombre de personnes engagées dans le site. Mais comme dans un film de mafieux ou autres malfrats, l’avion du Redoc fut pris sous un feu nourri d’une armée au sol qui visiblement les attendait ! C’est grâce à la dextérité du pilote qui réussit à rebrousser chemin et à regagner Lubumbashi que le Redoc NZITA et son équipe échappèrent à la mort. Et naïvement, dans son rapport, le Redoc relata l’incident au Gouverneur KATUMBI, ignorant que c’est lui qui avait donné l’ordre à ses sbires d’abattre l’avion pour supprimer les témoins gênants et les curieux.

Quelques semaines après, suite au curieux silence du Gouverneur à son rapport, le Redoc NZITA décida alors de mener sa propre enquête par ses réseaux. C’est alors qu’il fut stupéfait de découvrir que le fameux site d’Uranium était la propriété privée du gouverneur KATUMBI ! Il fit alors un rapport détaillé à son supérieur, l’AG/ANR NDARWEZI. Mais celui-ci avait malheureusement comme Directeur de Cabinet un Katangais, M KATUTA qui fit la photocopie du rapport du Redoc NZITA à sa hiérarchie et l’envoya aussi au Gouverneur KATUMBI à Lubumbashi. Celui-ci convoqua illico le Redoc NZITA et lui balança la photocopie de son rapport à la figure avec des menaces !

KATUMBI alerta alors immédiatement son associé «KABILA » de cet incident et surtout du danger que représentait l’intrus de Redoc NZITA pour leur «réseau». Aussitôt, « Kabila » ordonna à l’AG NDARWEZI de rappeler le Redoc NZITA à Kinshasa. NDARWEZI s’exécuta et remplaça NZITA par un certain DEDE qui n’est autre que son propre cousin. Pour se préserver de toute fuite autour de cette découverte, NZITA fut affecté à l’ambassade de la RDC … en Libye ! Il y séjourna jusqu’à l’attaque de la Libye par la coalition des armées de l’Occident pour éliminer Kadhafi. Ce qui l’obligea à plier bagage et à regagner Kinshasa où il végétait depuis lors «sous l’ombre des manguiers», selon l’expression courante dans l’ANR.

Mais depuis le début de la saga « Kabila »-Katumbi, et pour tenter d’accroitre l’emprise de son chantage sur son «rival» et «complice», « Kabila » s’est souvenu de l’ancien Redoc NZITA ! Il a alors ordonné à l’AG KALEV de le rappeler illico aux affaires. Au moment où nous couchons ces lignes donc, l’heureux NZITA est redevenu le tout puissant Redoc du Katanga à Lubumbashi pour « surveiller » KATUMBI !

Voilà une des raisons pour laquelle «KABILA» et KATUMBI sont unis dans une association des malfaiteurs. Les deux hommes se connaissent tellement bien qu’ils n’ont plus peur l’un de l’autre car ils savent que l'un ne pourra pas détruire l’autre sans se détruire lui-même !  Ensemble, Ils ont pillés la Gécamines avec la complicité avérée de la mafia politico-financière belge, avec en leur tête Louis-Michel et Georges FORREST ! Et c’est cette mafia belge qui négocie secrètement les différents schémas de maintien de leurs complices et protégés au pouvoir en RDC. C’est donc elle qui assure le financement du fameux «Conclave de Bruxelles» autour d’Etienne Tshisekedi. Katumbi poursuit ainsi la mission qu’il a reçue de « Kabila », celle d’acheter (pour l’euphémisme ils disent «rassembler») à coup d’argent, tous les « opposants congolais».

Un opposant politique leur a tenu tête jusqu’ici : c’est Gabriel MOKIA dont la tête est mise à prix pour sa ténacité. En réaction, cinq jeunes filles rwandaises spécialistes d’empoisonnement sont arrivées à Kinshasa en provenance de Kigali via l’Europe pour approcher Gabriel MOKIA sous couverture de « journalistes patriotes opérant sur Internet dans la diaspora». Elles seront armées des micros empoisonnés pour interviewer leur cible. Un homme averti en vaut deux !  

               

LE RWANDA TIRE LES FICELLES :

MIKE MBONGO, l’ŒIL ET L’OREILLE DE RUBERWA

AU SEIN DE LA DYNAMIQUE DE L’OPPOSITION



La présidence de la République du Congo, selon l’organigramme du tutsi-power présenté par Honoré Ngbanda, se trouve à Kigali. Cette vérité vient de se matérialiser une fois de plus dans cette étape du «Conclave de Bruxelles de l’opposition congolaise » qu’on prétend avoir été organisé par l’UDPS. Pour couvrir le ridicule du mensonge, parce que tout le monde se demande où l’UDPS a-t-il reçu des fonds pour cela, Félix Tshisekedi débite, comme à son habitude, une autre sornette au journal La libre Belgique en déclarant, pince sans rire, que  près de cents personnes qui prennent part à ce conclave le font à leurs charges propres : billets de voyage et leurs logements, « et nous nous chargeons de la location des lieux»! Décidément, ces gens-là prennent les Congolais pour des pigeons !

La vérité est que Tshisekedi et l’UDPS sont chargés d’avaliser le schéma politique approuvé par Paul Kagame,  à savoir : arranger une transition de 3 ans pour «Kabila» durant laquelle l’UDPS  «gouvernera», euphémisme pour dire «s’emplira plein les poches».  Plusieurs taupes sillonnent les partis et plates-formes politiques de l’«opposition » congolaise. Nous avons choisi aujourd’hui de présenter l’une de ses taupes les plus efficaces et les plus discrètes.  Il s’agit de MIKE MBONGO.

A l’arrivée du mouvement politico-militaire rwandais, RCD Goma, présidé par Ondekane , Mr Mike Mbongo fut nommé directeur adjoint au sein de la Direction Générale des Migrations (DGM) pour le compte du RCD Goma dans le cadre de l’infiltration des institutions par le Rwanda et leurs alliés ou collabos. Il a ainsi travaillé sous les ordres de Mr IKWA (Directeur DGM). Suite à des problèmes d’escroquerie dont il a été accusé, MIKE MBONGO quitte ses fonctions et s’en va s’installer en Belgique avec sa famille. Il y réside à Louvières. Mais avant de quitter le pays, il a été recruté par l’influent membre du Tutsi-power,  Azarias Ruberwa qui continue de l’employer encore aujourd’hui.

Le parcours professionnel de Mike Mbongo est éloquent quant à ses accointances avec les services de sécurité de la RDC. De 2003 à 2006 , il est membre du gouvernement comme conseiller chargé des questions sécuritaires au ministère de l'intérieur. De 2006 à 2009,  il a été directeur de la police des frontières à la direction générale de migration en  RDC avant d’être instructeur et formateur sur les notions de sécurité , la typologie de migration et la gestion des frontières à la direction générale de migration.

Malgré de tels antécédents, c’est pourtant le même Mike Mbongo qui est actuellement le « responsable de la stratégie au sein de la dynamique de l’opposition ». Il  devait, selon les dernières informations reçues, quitter Kinshasa  ce mardi 07 Juin 2016 pour Bruxelles en compagnie d’autres «opposants » pour participer aux travaux du «Conclave» en cours autour de Tshisekedi. Parmi ceux qui devaient  quitter Kinshasa avec lui figurait le nom de Mr Patrick Mayombe,  le nouveau modérateur de la Dynamique de l’opposition dont la déclaration annonçant la non-participation de la Dynamique de l’opposition avait pourtant surpris plus d’un.

Aujourd’hui, Mike Mbongo travaille avec la direction de contre-espionnage de l’ANR et il est en contact permanent avec Kalev. Il a la mission de suivre à la trace les activités des combattants congolais en Europe, et œuvre plus particulièrement pour la déstabilisation des patriotes et résistants congolais résident en Belgique. Il est même impliqué dans certaines opérations visant la déstabilisation de l’APARECO  et dont nous taisons les détails. Mike Mbongo mérite d’être stigmatisé parce qu’il représente un grand danger pour les patriotes congolais de la diaspora qu’il infiltre incognito pour les pister et les neutraliser par des méthodes douces. Enfin, selon d’autres sources sures, Mike Mbongo  travaille aussi pour le compte de … la sureté belge. Mike Mbongo avait la mission de Ruberwa d’infiltrer le conclave à travers la Dynamique de l’opposition qui vient de se désister, du moins en apparence. Mais il n’était qu’une taupe parmi tant d’autres, mêmes au niveau des organisateurs du fameux «Conclave» !

Les revirements étant devenus une marque de fabrique des prétendus  opposants congolais, il ne faudra pas s’étonner si dans quelques jours le même groupe de récalcitrants se décident à rejoindre leurs autres compères après des « négociations » et quelques enveloppes garnies de dollars. Ainsi va la RDC,  avec sa classe politique corrompue, à la solde de lobbies étrangers, et dont le salaire dépend de leur capacité à endormir les congolais, en leur faisant croire qu’il est possible de libérer leur pays occupé par la voie des élections.  

Paris, le 09 juin 2016

Candide OKEKE
http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2770-conclave-de-l-opposition-a-bruxelles-revelations-sur-ceux-qui-tirent-les-ficelles-de-cette-grosse-arnaque.html

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCLAVE DE L’«OPPOSITION» A BRUXELLES : REVELATIONS SUR CEUX QUI TIRENT LES FICELLES DE CETTE GROSSE ARNAQUE

Message  akim le Ven 10 Juin - 20:32

Ngbanda l homme a qui aucun secret échappe, il sait tout, il est le premier des Congolais hors du système a être informer des lors quelque chose trame.
Est ce une maladie ? syndrome de l après fonction, oui tout le monde sait que Ngbanda a travaillé dans le système de sécurité a l époque de Mobutu, peut-on conclure qu'il n est ce pas encore rendu compte qu'il n exerce plus ce rôle ?
Tout ce qu'il fait n est pas mauvais moi perso je le préfère quand il joue le rôle de mobilisateur et non d apprenti sorcier.

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCLAVE DE L’«OPPOSITION» A BRUXELLES : REVELATIONS SUR CEUX QUI TIRENT LES FICELLES DE CETTE GROSSE ARNAQUE

Message  Mathilde le Sam 11 Juin - 8:42

Un vrai malade Ngbanda..... Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCLAVE DE L’«OPPOSITION» A BRUXELLES : REVELATIONS SUR CEUX QUI TIRENT LES FICELLES DE CETTE GROSSE ARNAQUE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum