Patrice Émery Lumumba

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Jeu 17 Jan - 9:16

Patrice Émery Lumumba, né le 2 juillet 1925 à Onalua, Congo belge - et mort assassiné le 17 janvier 1961 au Katanga. Il est le premier Premier ministre de la République démocratique du Congo de juin à septembre 1960. « Héros national » congolais. Il a été assassiné par des responsables de l'État du Katanga avec la complicité de la sûreté de l'État belge, puissance coloniale du Congo, et des services secrets (CIA) des États-Unis.



avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Jeu 17 Jan - 10:11


RDC : L'histoire pèse toujours


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  mapata le Jeu 17 Jan - 20:24

Les hommes, les vrais ne meurent jamais voila qu´après plusieurs décennies Lumunba bien que mort dérange ceux qui l´ont tué n´ont pas encore payé mais ils paieront quand tout ce que Lumunba avait prédit se réalisera et nous en sommes pas si loin.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Ven 18 Jan - 0:07

Un mot de la femme de Lumumba á l'occasion du 52é anniversaire de l'assassinat de son mari


flower flower flower flower flower
avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Ven 18 Jan - 0:08

Un mot de la femme de Lumumba á l'occasion du 52é anniversaire de l'assassinat de son mari


flower flower flower flower flower
avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Ven 18 Jan - 14:42

L'assassinat de Patrice Lumumba

avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Esther Ko le Ven 18 Jan - 16:59

Je viens de visionner la vidéo sur la mort de Lumumba et je la regardai tout en préparant la nourriture,mais je n´ai plus fin et surtout que je préparai la viande et quand ce tortionnaire a dit qu´il fallait bruler le corps, j´ai eu la nausée, j´ai vomi conclusion je ne mangerai plus aujourd’hui comment peut-on se moquer de la mort d´un être humain de la sorte, pourtant je devoir de passer la journée a la maison mais la je dois sortir parce que je ne supporte même plus mon Laptop si j´étais capable de le faire eh bien ces messieurs subiront aussi le sort de Lumumba.
avatar
Esther Ko
Modérateurs

Messages : 283
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Plameverdi le Ven 18 Jan - 17:18

Esther console toi, je comprend ta peine, j´ai aussi été peine le jour que j´ai visionner ces images pour la première fois.
Sache que :
« Une bonne colère vaut mieux qu’une bonne douche. La douche fatigue, la colère apaise... »
Prend de l air sa passera mais n´oublie pas.
« Une colère justifiée est toujours saine. »
Les allemands disent:
« Agir dans la colère, c’est s’embarquer dans la tempête. »
Proverbe allemand
Mais je t´assure que Lumumba sera vengé et les Belges comprendront qu´ils ont gagné une bataille pendant des années mais ils ont finalement perdu la guerre parce que tout ce qu´a prédit ce grand homme se réalisera.

Plameverdi
Modérateurs

Messages : 294
Date d'inscription : 27/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mongo Elombe le Mar 4 Juin - 18:13

http://www.michelcollon.info/La-Belgique-mene-encore-la-danse.html


Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Plameverdi le Mar 4 Juin - 18:34

La Belgique mène encore la danse au Congo


Après avoir vécu 18 ans en Belgique, il m’a paru
opportun de me pencher sur son passé colonial qui est peut-être encore
son présent. Mes recherches n’en sont qu’à leur début, mais une chose
est évidente : les hauts responsables belges se comportent encore comme
s’ils tiraient les ficelles au Congo.




L’hebdomadaire « Marianne » vient de
publier les noms de 10 personnes impliquées dans l’assassinat de Patrice
Lumumba, le premier des premiers ministres congolais depuis. Cette
liste, établie par les membres de la famille Lumumba dans le cadre d’une
plainte en justice déposée à Bruxelles il y a deux ans, comporte le nom
d’Étienne Davignon, ancien membre de la Commission européenne et membre
du groupe de Bilderberg, cercle restreint en faveur de la globalisation
des marchés. Davignon travaillait au ministère belge des Affaires
étrangères à l’époque de l’assassinat de Lumumba et transmit alors un
télégramme recommandant la « mise à l’écart » du premier ministre.



Aujourd’hui octogénaire, Davignon reste
un lobbyiste de haut vol du milieu des affaires. Sa présence sur la
liste établie par les héritiers de Lumumba m’a amené à voir si ses
activités commerciales actuelles avaient encore à faire avec le Congo.
La réponse est manifestement : oui !



Davignon est répertorié par le « Business
Week » comme ancien titulaire des fonctions de directeur et
vice-président d’Umicore, société minière anciennement connue sous le
nom d’Union Minière du Haut-Katanga qui avait entrepris dès le début du
vingtième siècle l’exploitation des fabuleuses richesses minérales du
Congo. Davignon a aussi d’excellents contacts avec Jean-Luc Dehaene,
inusable premier ministre belge, également membre du conseil
d’administration d’Umicore.



Patrice Lumumba avait eu l’audace de
prétendre que les richesses du Congo devraient d’abord bénéficier à ses
enfants. C’était en juin 1960. Cinquante-trois ans plus tard, le
sous-sol de la province du Katanga est toujours exploité pour le plus
grand bénéfice d’Umicore. Il y a de bonnes chances pour que mon
smartphone, ou le vôtre si vous en avez un, contienne des minerais
d’origine congolaise. Umicore s’approvisionne en Cobalt auprès des mines
et creuseurs du Katanga pour alimenter le marché des batteries,
ordinateurs, voitures et produits chimiques. Umicore se targue de
détenir avec une autre firme 50 % de marché des produits de base pour
les batteries au lithium (une ressource essentielle pour les équipements
électroniques).



Corporate Knights — une rubrique du
Washington Post — qui soutient le capitalisme propre (que voilà un bel
oxymoron !) a classé Umicore parmi ses 100 entreprises les plus
transparentes pour 2013.

Il faut avoir un certain sens de l’humour
pour oser qualifier de transparentes les entreprises actives dans le
secteur minier au Congo. Le Fonds Monétaire International, qui ne
partage pas ce genre d’humour, a estimé le montant des exportations du
Congo en pétrole et minerais pour 2009 à 4.2 milliards de $ US. Le
gouvernement de Kinshasa ne percevant que 155 millions de $ US en taxes
pour cette année, soit 4 % de la valeur exportée.



Cela dans un pays où, comme le relève
récemment l’ « Africa Progress Report » publié par Kofi Annan, sévit une
des pires malnutritions au monde et où sept millions d’enfants ne sont
pas scolarisés. Le Congo est au fond du classement de l’Index du
Développement Humain établi par les Nations Unies, il est aussi ravagé
par une guerre où le contrôle des richesses minières du Katanga joue un
rôle déterminant.

Loin d’être discréditée par son
implication dans les tragédies congolaises, l’expertise d’Umicore est
volontiers sollicitée. Ainsi, la Commission européenne a adjoint
Christian Hagelüken, représentant d’Umicore, à un « groupe d’experts »
chargé de garantir l’accès des entrepreneurs aux matières premières. Un
rapport de 2010 établi par ce groupe a identifié le cobalt et le tantale
congolais comme deux des quatorze éléments critiques essentiels au
développement de l’industrie électronique. Ce rapport insistait pour que
soient prises des actions en vue d’empêcher les « distorsions
commerciales », expression utilisée pour définir l’obligation d’utiliser
ces ressources en priorité pour les enfants du Congo, comme le voulait
Lumumba, plutôt que pour les utilisateurs de MP3.



Inutile de dire à quel point ces
« experts » ont fait du battage autour de leur apparent souci de
transparence, de développement durable et de protection de
l’environnement. Cela mis à part, la détermination des Européens à
maintenir le Congo sous contrôle n’a pas changé.



Quand la Belgique se résolut à céder son
indépendance au Congo à la fin des années cinquante, elle décida aussi
de garder la main sur les ressources minières du Katanga. Ce qu’elle fit
en encourageant Moïse Tshombe, rival de Lumumba et gouverneur de cette
province puis en soutenant la sécession du Katanga du reste du Congo.



La demande de Davignon pour la mise à
l’écart de Lumumba ressemble furieusement au message de Dwight D.
Eisenhower, président des États-Unis, à Allen Dulles, patron de la CIA,
suggérant « l’élimination » de Lumumba.



En 1884, l’Amérique fut le premier pays à
reconnaître les prétentions de la Belgique sur le Congo. Le
déclenchement de ce processus entraîna, selon l’anthropologue
spécialiste de l’Afrique Centrale, Jan Vansina, l’extermination d’une
bonne moitié de la population congolaise entre 1884 et 1920. Cela
signifie que 10 millions de vies furent supprimées sous le règne de
Léopold II, souverain de l’état du Congo, et pendant les dix années qui
suivirent.



Le livre « Congo » de David Van
Reybrouck, récemment paru, montre comment le géant de l’agroalimentaire
UNILEVER s’est développé à partir de l’exploitation de l’huile de palme
congolaise. Des fortunes colossales se sont constituées au détriment des
populations congolaises. Si la Belgique s’est excusée il y a une
dizaine d’années pour son rôle dans l’assassinat de Lumumba, elle ne
s’est jamais épanchée sur les souffrances infligées aux Congolais. Elle
ne risque guère de le faire aussi longtemps que des Belges affairistes
continuent à s’enrichir en pillant allègrement les ressources du Congo.

Les administrateurs du forum m´excuseront pour avoir publié ce texte dans son entièreté alors Mongo Elombe avait déjà fait un lien,je l´ai fait parce qu´il est important de constater que les raisons qui ont amenés notre héros nationale Lumumba a la mort subsiste jusqu’à ce jour 53 ans après l´indépendance et 41 ans après la mort de Lumumba les Belges continuent a avoir la main mise sur nos ressources c´est a croire que Lumumba est mort pour rien.
Nous nous plaignons souvent que les blancs nous exploitent mais ils le font devant notre porte et pendant une plus cinquante ans sans que nous puissions réagir.
Voila ce que nous sommes des amorphes des bons que pour faire du bruit sans se préoccuper de notre devenir ni de l´avenir de nos enfants.
Somo, soni na mawa.

Plameverdi
Modérateurs

Messages : 294
Date d'inscription : 27/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Mer 5 Juin - 21:30

Plameverdi a écrit:La Belgique mène encore la danse au Congo


Après avoir vécu 18 ans en Belgique, il m’a paru
opportun de me pencher sur son passé colonial qui est peut-être encore
son présent. Mes recherches n’en sont qu’à leur début, mais une chose
est évidente : les hauts responsables belges se comportent encore comme
s’ils tiraient les ficelles au Congo.




L’hebdomadaire « Marianne » vient de
publier les noms de 10 personnes impliquées dans l’assassinat de Patrice
Lumumba, le premier des premiers ministres congolais depuis. Cette
liste, établie par les membres de la famille Lumumba dans le cadre d’une
plainte en justice déposée à Bruxelles il y a deux ans, comporte le nom
d’Étienne Davignon, ancien membre de la Commission européenne et membre
du groupe de Bilderberg, cercle restreint en faveur de la globalisation
des marchés. Davignon travaillait au ministère belge des Affaires
étrangères à l’époque de l’assassinat de Lumumba et transmit alors un
télégramme recommandant la « mise à l’écart » du premier ministre.



Aujourd’hui octogénaire, Davignon reste
un lobbyiste de haut vol du milieu des affaires. Sa présence sur la
liste établie par les héritiers de Lumumba m’a amené à voir si ses
activités commerciales actuelles avaient encore à faire avec le Congo.
La réponse est manifestement : oui !



Davignon est répertorié par le « Business
Week » comme ancien titulaire des fonctions de directeur et
vice-président d’Umicore, société minière anciennement connue sous le
nom d’Union Minière du Haut-Katanga qui avait entrepris dès le début du
vingtième siècle l’exploitation des fabuleuses richesses minérales du
Congo. Davignon a aussi d’excellents contacts avec Jean-Luc Dehaene,
inusable premier ministre belge, également membre du conseil
d’administration d’Umicore.



Patrice Lumumba avait eu l’audace de
prétendre que les richesses du Congo devraient d’abord bénéficier à ses
enfants. C’était en juin 1960. Cinquante-trois ans plus tard, le
sous-sol de la province du Katanga est toujours exploité pour le plus
grand bénéfice d’Umicore. Il y a de bonnes chances pour que mon
smartphone, ou le vôtre si vous en avez un, contienne des minerais
d’origine congolaise. Umicore s’approvisionne en Cobalt auprès des mines
et creuseurs du Katanga pour alimenter le marché des batteries,
ordinateurs, voitures et produits chimiques. Umicore se targue de
détenir avec une autre firme 50 % de marché des produits de base pour
les batteries au lithium (une ressource essentielle pour les équipements
électroniques).



Corporate Knights — une rubrique du
Washington Post — qui soutient le capitalisme propre (que voilà un bel
oxymoron !) a classé Umicore parmi ses 100 entreprises les plus
transparentes pour 2013.

Il faut avoir un certain sens de l’humour
pour oser qualifier de transparentes les entreprises actives dans le
secteur minier au Congo. Le Fonds Monétaire International, qui ne
partage pas ce genre d’humour, a estimé le montant des exportations du
Congo en pétrole et minerais pour 2009 à 4.2 milliards de $ US. Le
gouvernement de Kinshasa ne percevant que 155 millions de $ US en taxes
pour cette année, soit 4 % de la valeur exportée.



Cela dans un pays où, comme le relève
récemment l’ « Africa Progress Report » publié par Kofi Annan, sévit une
des pires malnutritions au monde et où sept millions d’enfants ne sont
pas scolarisés. Le Congo est au fond du classement de l’Index du
Développement Humain établi par les Nations Unies, il est aussi ravagé
par une guerre où le contrôle des richesses minières du Katanga joue un
rôle déterminant.

Loin d’être discréditée par son
implication dans les tragédies congolaises, l’expertise d’Umicore est
volontiers sollicitée. Ainsi, la Commission européenne a adjoint
Christian Hagelüken, représentant d’Umicore, à un « groupe d’experts »
chargé de garantir l’accès des entrepreneurs aux matières premières. Un
rapport de 2010 établi par ce groupe a identifié le cobalt et le tantale
congolais comme deux des quatorze éléments critiques essentiels au
développement de l’industrie électronique. Ce rapport insistait pour que
soient prises des actions en vue d’empêcher les « distorsions
commerciales », expression utilisée pour définir l’obligation d’utiliser
ces ressources en priorité pour les enfants du Congo, comme le voulait
Lumumba, plutôt que pour les utilisateurs de MP3.



Inutile de dire à quel point ces
« experts » ont fait du battage autour de leur apparent souci de
transparence, de développement durable et de protection de
l’environnement. Cela mis à part, la détermination des Européens à
maintenir le Congo sous contrôle n’a pas changé.



Quand la Belgique se résolut à céder son
indépendance au Congo à la fin des années cinquante, elle décida aussi
de garder la main sur les ressources minières du Katanga. Ce qu’elle fit
en encourageant Moïse Tshombe, rival de Lumumba et gouverneur de cette
province puis en soutenant la sécession du Katanga du reste du Congo.



La demande de Davignon pour la mise à
l’écart de Lumumba ressemble furieusement au message de Dwight D.
Eisenhower, président des États-Unis, à Allen Dulles, patron de la CIA,
suggérant « l’élimination » de Lumumba.



En 1884, l’Amérique fut le premier pays à
reconnaître les prétentions de la Belgique sur le Congo. Le
déclenchement de ce processus entraîna, selon l’anthropologue
spécialiste de l’Afrique Centrale, Jan Vansina, l’extermination d’une
bonne moitié de la population congolaise entre 1884 et 1920. Cela
signifie que 10 millions de vies furent supprimées sous le règne de
Léopold II, souverain de l’état du Congo, et pendant les dix années qui
suivirent.



Le livre « Congo » de David Van
Reybrouck, récemment paru, montre comment le géant de l’agroalimentaire
UNILEVER s’est développé à partir de l’exploitation de l’huile de palme
congolaise. Des fortunes colossales se sont constituées au détriment des
populations congolaises. Si la Belgique s’est excusée il y a une
dizaine d’années pour son rôle dans l’assassinat de Lumumba, elle ne
s’est jamais épanchée sur les souffrances infligées aux Congolais. Elle
ne risque guère de le faire aussi longtemps que des Belges affairistes
continuent à s’enrichir en pillant allègrement les ressources du Congo.

Les administrateurs du forum m´excuseront pour avoir publié ce texte dans son entièreté alors Mongo Elombe avait déjà fait un lien,je l´ai fait parce qu´il est important de constater que les raisons qui ont amenés notre héros nationale Lumumba a la mort subsiste jusqu’à ce jour 53 ans après l´indépendance et 41 ans après la mort de Lumumba les Belges continuent a avoir la main mise sur nos ressources c´est a croire que Lumumba est mort pour rien.
Nous nous plaignons souvent que les blancs nous exploitent mais ils le font devant notre porte et pendant une plus cinquante ans sans que nous puissions réagir.
Voila ce que nous sommes des amorphes des bons que pour faire du bruit sans se préoccuper de notre devenir ni de l´avenir de nos enfants.
Somo, soni na mawa.


Cool

_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mongo Elombe le Jeu 6 Juin - 0:06

Bampangi ce qui me fait mal, certains de ses assassins sont vivant et même les propres enfants de LUMUMBA ne font rien selon les ont dit ils ont portés plaintes....Ce qui me fait mal c'est le Belge qui est à Lubumbashi qui est devenue milliardaire pendant que la majorité de la population croupit dans la misère....FORREST soki nani.

Ce qui me fait mal de voir que nos soi disant intellectuels batanga biapï na bipaï ne font rien pour que la RDC avance, ils ne pensent qu'à eux.

Nous n'avons jamais eu d'indépendance lokuta monene.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Ousmane le Jeu 6 Juin - 17:37

Nous sommes indépendants mais nous savons pas profiter de cette indépendance, c´est normal que les Belges nous mettent les bâtons dans les roues mais c´est pas normal que nous ne savons pas développer des stratégies pour les contrer,le Congo est un scandale des richesses potentiels si nous nous devons nous organiser, bien gérer le pays et mettre en place des stratégies pour déjouer l´exploitation Belges et compagnies c´est possible si on s´organise.
avatar
Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Mar 18 Juin - 23:30


_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  kunta le Mer 19 Juin - 21:02

Le seule péché de Lumumba est celui d´avoir eut la nativité de faire   trop confiance aux amis et surtout aux Congolais ils l´ont tous trahis.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Sam 29 Juin - 19:29





_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Dim 30 Juin - 19:37

LE CONGO RAME DEVANT L’INDEPENDANCE !

Avouons-le, l’indépendance est trop fière et capricieuse ! Malgré les avances du Congo, elle n’a jamais voulu pas lui donner accès à ses charmes. Depuis le temps de nos ancêtres, l’indépendance fait ramer le Congo.

Le Congo a presque tout fait pour la conquérir ! Il a, en effet, sacrifié pour elle ses filles, ses fils dont les plus illustres sont Kimpa vita, Simon Kimbangu, Emeri Patrice Lumumba.

En dépit de cet l’océan du sang qui a coulé et continue à couler, l’indépendance n’a jamais jugé le Congo digne de son amour.

En 1960, le 30 juin, le Congo s’est réjoui pour rien. Il croyait avoir conquis le cœur de l’indépendance. Quatre jours après, il s’est rendu compte qu’il couchait avec le néocolonialisme. Son lit s’est ainsi souillé.

De cette union est née les rebellions, l’exploitation, la pauvreté, les assassinats, les dictatures…et aujourd’hui l’occupation avec dans cortège plus de 8 millions de mort et plus de 2 millions de femmes violées.

Il n’est un secret pour personne : seule l’indépendance suffit au bonheur de notre Congo. Il faut pour le Congo une nouvelle stratégie de séduction, sinon l’indépendance restera pour lui un amour rêvé, mais jamais conquis.

Le problème est que l’indépendance est un otage de trop d’amants qui, pour des raisons d’exploitation, empêchent le Congo d’accéder à son rêve.

Une guerre doit être déclarée contre ces amants malfaiteurs !

C’est à ce prix seulement que le Congo accèdera aux charmes de l’indépendance. La liberté, la démocratie, la paix et le progrès social naitront alors de leur union.

Noël KUELA

DN247.NET – LE 30 JUIN 1960 – LE DISCOURS DE PATRICE EMERY LUMUMBA. LE CONGO RDC A ACCEDE A L’INDEPENDANCE LE 30 JUIN 1960 APRES UNE LONG ET PENIBLE EXCLAVAGISME ET COLONISATION DES BELGES. DURANT CES TEMPS DE COLONISATION, LA BELGIQUE A COMMIS UN GENOCIDE CONTRE LE PEUPLE CONGOLAIS ET A PILLE DE MANIERE SYSTEMATIQUE SES RESOURCES NATURELLES. JUSQU’AUJOURD’HUI, LA BELGIQUE JOUE UN ROLE TRES NEGATIF CONTRE LE DEVELOPPEMENT SOCIOPOLITIQUE ET ECONOMIQUE AU CONGO. EN EFFET, LA BELGIQUE SOUTIENT LES COUP D’ETAT, LA DICTATURE, ORCHESTRE LES ASSASSINATS DES POLITICIENS CONGOLAIS ET FAVORISE LES CRIMES DE TOUT GENRE Y COMPRIS LES VIOLS DES FEMMES CONGOLAIS
.


http://www.dn247.net/?p=1759

_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Dim 30 Juin - 20:30


_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Ven 17 Jan - 16:04

Patrice Émery Lumumba, né le 2 juillet 1925 à Onalua, Congo belge - et mort assassiné le 17 janvier 1961 au Katanga. Il est le premier Premier ministre de la République démocratique du Congo de juin à septembre 1960. « Héros national » congolais. Il a été assassiné par des responsables de l'État du Katanga avec la complicité de la sûreté de l'État belge, puissance coloniale du Congo, et des services secrets (CIA) des États-Unis.





_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Ven 17 Jan - 16:19

Roland LUMUMBA, son combat pour le panafricanisme 53 ans après l'assassinat de son père, Patrice LUMUMBA, le 17 janvier 1961, Roland LUMUMBA revient sur les souvenirs qu'il garde de son illustre géniteur.

http://www.afrikatv.net/web/781-Exclusif_Roland_LUMUMBA_son_combat_pour_le_panafricanisme.html

_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Ven 17 Jan - 17:39


_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Hugues le Ven 17 Jan - 21:11

Les héros ne sont pas fait ou n´existent pas que pour qu´on s´en souvienne mais pour plutôt pour inspirer et donner le courage aux autres de continuer la lutte, merci Mathilde pour cette page d histoire de notre pays, pour moi cette page d histoire doit rappeler aux Congolais d´aujourd’hui que parmi vos ancêtres il y a eut des Courageux qui ont combattus et qui sont mort pour ce pays et que la lutte devait se poursuivre jusqu´a la victoire finale pour honorer ceux qui ont courageusement perdu la vie pour nous.

Hugues
Modérateurs

Messages : 207
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Sam 18 Jan - 21:10

Hugues a écrit:Les héros ne sont pas fait ou n´existent pas que pour qu´on s´en souvienne mais pour plutôt pour inspirer et donner le courage aux autres de continuer la lutte, merci Mathilde pour cette page d histoire de notre pays, pour moi cette page d histoire doit rappeler aux Congolais d´aujourd’hui que parmi vos ancêtres il y a eut des Courageux qui ont combattus et qui sont mort pour ce pays et que la lutte devait se poursuivre jusqu´a la victoire finale pour honorer ceux qui ont courageusement perdu la vie pour nous.  

You are welcome Hugues. Cool Tout a fait d'accord avec toi !!

_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Mathilde le Sam 18 Jan - 21:10

Poésie de Patrice LUMUMBA.

Pleure, O Noir Frère bien-aimé
O Noir, bétail humain depuis des millénaires
Tes cendres s’éparpillent à tous les vents du ciel
Et tu bâtis jadis les temples funéraires
Où dorment les bourreaux d’un sommeil éternel.
Poursuivi et traqué, chassé de tes villages,
Vaincu en des batailles où la loi du plus fort,
En ces siècles barbares de rapt et de carnage,
Signifiait pour toi l’esclavage ou la mort,
Tu t’étais réfugié en ces forêts profondes
Où l’autre mort guettait sous son masque fiévreux
Sous la dent du félin, ou dans l’étreinte immonde
Et froide du serpent, t’écrasant peu à peu.
Et puis s’en vint le Blanc, plus sournois, plus rusé et rapace
Qui échangeait ton or pour de la pacotille,
Violentant tes femmes, enivrant tes guerriers,
Parquant en ses vaisseaux tes garçons et tes filles.
Le tam-tam bourdonnait de village en village
Portant au loin le deuil, semant le désarroi,
Disant le grand départ pour les lointains rivages
Où le coton est Dieu et le dollar Roi
Condamné au travail forcé, tel une bête de somme
De l’aube au crépuscule sous un soleil de feu
Pour te faire oublier que tu étais un homme
On t’apprit à chanter les louanges de Dieu.
Et ces divers cantiques, en rythmant ton calvaire
Te donnaient l’espoir en un monde meilleur…
Mais en ton cœur de créature humaine, tu ne demandais guère
Que ton droit à la vie et ta part de bonheur.
Assis autour du feu, les yeux pleins de rêve et d’angoisse
Chantant des mélopées qui disaient ton cafard
Parfois joyeux aussi, lorsque montait la sève
Tu dansais, éperdu, dans la moiteur du soir.
Et c’est là que jaillit, magnifique,
Sensuelle et virile comme une voix d’airain
Issue de ta douleur, ta puissante musique,
Le jazz, aujourd’hui admiré dans le monde
En forçant le respect de l’homme blanc,
En lui disant tout haut que dorénavant,
Ce pays n’est plus le sien comme aux vieux temps.
Tu as permis ainsi à tes frères de race
De relever la tête et de regarder en face
L’avenir heureux que promet la délivrance.
Les rives du grand fleuve, pleines de promesses
Sont désormais tiennes.
Cette terre et toutes ses richesses
Sont désormais tiennes.
Et là haut, le soleil de feu dans un ciel sans couleur,
De sa chaleur étouffera ta douleur
Ses rayons brûlants sécheront pour toujours
La larme qu’ont coulée tes ancêtres,
Martyrisés par leurs tyranniques maîtres,
Sur ce sol que tu chéris toujours.
Et tu feras du Congo, une nation libre et heureuse,
Au centre de cette gigantesque Afrique Noire.
Patrice Lumumba
Cette poésie de Lumumba a été publiée par le journal INDEPENDANCE, organe du M.N.C., en septembre 1959.
Cf. La pensée politique de Patrice LUMUMBA, textes et documents recueillis par Jean VAN LIERDE, Présence Africaine, 1963, p. 69-70
.

_________________


avatar
Mathilde
Modérateurs

Messages : 4960
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  zikombe le Lun 20 Jan - 18:46

Si Laurent Désiré Kabila qui fut un fanatique de Lumumba devient un héros alors il faut chercher un autre qualificatif pour Lumumba, je reconnais qu´il a fait certaines bonnes choses mais pas assez pour devenir un héros.

zikombe
Modérateurs

Messages : 391
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrice Émery Lumumba

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum