Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  mapata le Ven 15 Fév - 15:39

Mende n´est plus porte parole du gouvernement mais avocat de Kanambe, on ne le voit jamais rendre compte concernant les affaires du pays mais il se contente de répondre aux combattants.
Je propose que le nom de Mende soit ajouter dans notre dictionnaire de lingala comme synonyme du verbe Kokosa.
Donc désormais pour dire okosi on peut aussi dire omende.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mathilde le Ven 15 Fév - 17:14

Emmanuel Kabila dévoile les preuves sur son identité et parle de la mission de Lumbala pour le M23




UNE DES PAGES DU PASSEPORT DIPLOMATIQUE DE AIMEE KABILA UNE FILLE BIOLOGIQUE DE M'ZEE LAURENT DESIRE KABILA!



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mathilde le Ven 15 Fév - 21:24




Par Virginie Baofa

Pauvre Mende, ''ministre'' du gouvernement fantoche de l'imposteur usurpateur Joseph Kabila qui , certainement, ricane sous-cape lorsqu'il entend l'excès de zèle de cet homme de main au col blanc et ses sous-fifres, affirmant des âneries et s'entremêlant les lacets à force de vouloir se surpasser, piteusement, comme spécialistes de pacotille sur la progéniture de Mzee Laurent Désiré Kabila et de défendre mal l'indéfendable, l'imposteur Joseph Kabila!
- Où était Mende du vivant de M'zee Laurent Désiré Kabila? N'était-il pas avec les rwandais et les ougandais pour le combattre! - L'avait-il seulement rencontré une seule fois ou vécu à ses côtés voire parlé avec lui pour savoir ce qu'il pensait de ses enfants?
- Etait-il présent à chaque naissance des enfants de Mzee Kabila pour dénier la filiation à Mzee à certains d'entre eux? A savoir, Etienne Kabila, Aimée Kabila, Emmanuel Kabila, John Kabila....

Alors que Mzee lui-même avait reconnu ses enfants, de quel droit l'imposteur Joseph.... leur refuse-t-il ce droit et organise des coups tordus pour tordre le cou à la vérité familiale? Pourtant, c'est sa filiation à Mzee qui est plus que douteuse et mise en cause! Pourquoi Joseph Kabila a-t-il peur et redoute-t-il tout passage à un test ADN pour clôturer ce dossier qui empeste l'espace politique de la RDC? Pourtant, Etienne Kabila, Emmanuel Kabila, et tous les autres enfants de Mzee Kabila sont prêts à s'y soumettre! Pourquoi Lambert Mende n'ose-t-il pas demander à son patron de s'y soumettre? C'est pathétique de voir un soit disant ''ministre'' s'embourber aussi bassement dans des futilités du débat de société pour une affaire de famille non-maîtrisée! Lambert Mende n'a aucune crédibilité parce qu'il a toujours menti comme il respire!


Lambert Mende, au service du pouvoir ougandais!


De source crédible proche du pouvoir ougandais, Lambert Mende est, bel et bien, l'infiltré au service du pouvoir Ougandais dans le ''gouvernement'' fantoche de Joseph Kabila! Il y a été imposé pour servir les intérêts de l'Ouganda contre la RDC et le peuple congolais!
Dans l'épisode des 19 détenus congolais, les résistants-patriotes-combattants enfermés injustement dans les géoles de la police corrompue au service de Jacob Zuma pour soutenir l'imposteur Joseph Kabila, pour des motifs déjantés, fallacieux, tricotés de toutes pièces, il est étonnant que Lambert Mende se soit tû sur la présence, en Afrique du Sud, de ses amis criminels Roger Lumbala et Mbusa Nyamwisi, les deux congolais de service engagés par la milice rwandaise M23, qui ont résidé à Johannesburg et qui sont rentrés à Kampala avec les tenues militaires aux emblèmes des FARDC, et l'armement via le Rwanda pour le M23! Lambert Mende n'a pas dit que ces deux individus disposaient des vrais-faux passeports diplomatiques ougandais pour leur entrée en Afrique du Sud! Il n'a pas dit non plus que ses amis ont rencontré certains officiels Sud africains ni qu'il entretient toujours des relations et des contacts suivis avec ses amis, les criminels Roger Lumbala et Mbusa Nyamwisi en attendant le moment propice pour changer casaque!
Lambert Mende sait pertinemment bien que l'imposteur Joseph Kabila est impliqué et complice dans la fourniture d'armes pour la milice criminelle rwandaise le M23!


http://www.afriqueredaction.com/article-les-mensonges-de-caniveaux-de-lambert-mende-omalanga-quelle-honte-115370933.html

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mathilde le Dim 17 Fév - 10:03

Test ADN pour tous les «KABILA» : Panique générale à la Présidence de la République en RDC



Pour rassurer le peuple congolais, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) doit organiser le test ADN pour tous les «KABILA» dont les liens de filiation sont contestés. Seule la soumission à ce test ADN pourra d’une part rassurer le peuple congolais sur l’identité et les origines réelles de celui qui s’impose par la force depuis 12 ans au sommet de l’Etat congolais et d’autre part, mettre fin à la triste saga qui oppose deux clans se réclamant tous de la descendance biologique de Laurent Désiré KABILA.

http://afrique.kongotimes.info/rdc/diaspora/5520-declaration-politique-apareco-test-adn-kabila-panique-generale-presidence-republique-congo.html

Mdrrrrrrr ba balados bakoteli biso na mboka une association de malfaiteurs au sommet de l'état congolais congolais bandeko totelema tobengana miyibi oyo
Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  zikombe le Dim 17 Fév - 12:27

Le grand maitre menteur Mende wa Lokuta

zikombe
Modérateurs

Messages : 391
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  akim le Dim 17 Fév - 12:58

Voila qui arrive quand on ment trop on oublie ce que on a dit anterierement

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mathilde le Jeu 21 Fév - 20:02

Depuis sa cellule Etienne Kabila démontre dans une lettre ouverte le faux coup d'état organisé par le gouvernement Sud Africain pour piéger les combattants



Congolaises et Congolais, mes chers compatriotes,

Bien que privé de liberté depuis le vendredi 8 février 2013, je prends tout de même la liberté de vous adresser la présente lettre ouverte pour vous permettre de connaitre les tenants et les aboutissants de l'affaire dite de 19+1 Congolais arrêtés en Afrique du Sud sous prétexte de préparer un coup d'Etat contre le régime récalcitrant de Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila.
En effet, c'est le mardi 5 février que j'ai appris par les médias sud-africains l'arrestation de 19 Congolais à Limpompo. Deux jours après, soit le jeudi 7 février, Lambert Mende Omalanga annonçait à partir de Kinshasa l'implication de ma personne et de mon parti, l'Union des Nationalistes pour le Renouveau, dans la prétendue conjuration contre le régime pour lequel ce renégat du lumumbisme a vendu son âme.
Etant donné que les médias sud-africains annonçaient que j'étais en fuite et recherché, en plus du fait que ma photo était diffusée sur des chaines de télévision au motif que j'étais le cerveau moteur du groupe des Congolais arrêtés à Limpompo ; j'ai décidé de me rendre moi-même à la police le vendredi 8 février pour en avoir le cœur net.
C'est dans ce contexte que j'ai été transféré le dimanche 12 février de Cap-Town vers Pretoria Placer à Woorstook police station.


Mes chers compatriotes,


Le mardi 12 février marque le début de mon procès avec comme chefs d'accusation : violation de la loi sur l'assistance militaire et tentative d'assassinat du président de la RD Congo. Après la signification des griefs mis à ma charge, j'ai rejoint le groupe de 19 autres Congolais présumés rebelles.C'est alors que j'apprendrais d'eux comment le fameux coup d'Etat a été planifié.
En fait, vers fin 2012, MM James Jolsel et Joe, deux sujets Sud-africains sont entrés en contact avec moi par le biais du Congolais Chadrien Kilele. La rencontre a eu lieu à Johannesbourg. Ils ont proposé de m'aider militairement étant donné que mon parti, l'Union des Nationalistes pour le Renouveau, estimait que la lutte armée était la seule voie pour chasser Hyppolite Kanambe du pouvoir envue de démocratiser notre pays.
Ayant appris d'un vent favorable que mes interlocuteurs sud-africains étaient à la solde de Hyppolite Kanambe, j'avais décliné leur offre et tenté sans succès de convaincre Chadrien Kilele à ne pas s'engager dans une aventure qui sentait un guet-apens.
M. Kilele m'affublera de tous les noms d'oiseaux jusqu'à m'accuser auprès de certains membres de la communauté congolaise d'être au service de Hyppolite Kanambe !
En dépit de mon refus de leur offre, James Jolsel et Joe ont cheminé avec Chadrien Kilele et ont mis en place une structure dénommée « Alliance des Forces pour la Récupération du Congo », AFRC, avec comme président : James Kazongo, congolais naturalisé américain, secrétaire général : Patrick Masikini, secrétaire général adjoint :Jeff Mukiti Kilele, et Chadrien Kilele comme chef d'état major général.
Le programme de l'Alliance des Forces pour la Récupération du Congo visait d'abord la formation militaire accélérée d'un groupe restreint des cadres qui allaient se rendre sur le terrain ( au Congo) pour former des autochtones avant d'envisager une quelconque offensive.
C'est ainsi que le jour J, le lundi 4 février 2013, M. James Jolsel a conduit les 19 Congolais recrutés sur le lieu où ils étaient censés être formés. Il leur a distribué des uniformes et des armes avant de les photographier.
Mais, quelle ne fut pas leur surprise de voir James Jolsel accompagné des policiers investir le lieu le lendemain, mardi 5 février, et procéder à leur arrestation ? Les 19 présumés rebelles sont doublement surpris d'autant plus que les policiers leur demandaient où se trouvait Etienne Kabila. Aucun d'eux n'était en mesure de répondre à la question pour la simple raison qu'à part Chadrien Kilele, personne d'autre n'avait été en contact avec moi.
L'autre surprise les attendait au cours du procès au tribunal de Pretoria quand le ministère public les a présentés en tant que membres de l'Union des nationalistes pour le Renouveau, UNR et non de l'Alliance des Forces pour la Récupération du Congo (AFRC). L'ultime surprise les attendait : c'est James Jolsel qui s'est présenté comme témoin contre eux !
Pour ma part, j'ai constaté que des compatriotes ont été utilisés à leur insu comme des rebelles et membres de mon parti politique simplement parce que Hyppolite Kanambe a juré d'avoir ma tête. Je n'ai donc pas été surpris d'entendre le magistrat déclarer à l'audience que, selon le détective Jeemen, je vis à Rape Street et non pas à Fouries Street où je réside depuis 7 ans !

Mes chers compatriotes,


Les faits ci-dessus portés à ma connaissance en prison par mes compatriotes membres de l'AFRC vous permettront, je l'espère, de réaliser que l'affaire de 19+1 Congolais présentement en prison en Afrique du Sud est une tragi-comédie montée de toutes pièces par Hyppolite Kanambe pour me neutraliser et au besoin obtenir mon rapatriement forcé à Kinshasa. Je suis néanmoins écoeuré de constater que des pères de famille innocents sont privés de liberté, séparés de leurs familles à la suite d'une manœuvre sordide planifiée par Hyppolite Kanambe et ses complices.

Mes chers compatriotes,


Dès lors que le scénario et le jeu de rôles sont révélés au grand jour, je voudrais que vous vous interrogiez avec moi pour savoir pourquoi je dois comparaitre comme cerveau moteur du prétendu complot alors que le président, le secrétaire général, le secrétaire général adjoint, et le chef d'état major de l'Alliance des Forces pour la Récupération du Congo sont bien identifiés ?
Dans le même ordre d'idées, je voudrais savoir dans quelles circonstances de temps et de lieu ma personne a tenté d'assassiner M. Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila.
Permettez-moi en outre de vous révéler que selon mon avocat, M. François Van H, ce qui m'est reproché c'est surtout mon langage ( !). Il s'agit en fait de l'appel plus d'une fois renouvelé prônant le recours aux armes par le vaillant peuple congolais pour chasser Hyppolite Kanambe du pouvoir.
Par ailleurs, à en croire M. Johan Cott, avocat de 19 Congolais présumés rebelles, il reçoit de fortes pressions du gouvernement sud-africain. Aussi, a-t-il décidé de ne tenir aucune conférence de presse pour ne pas être en conflit avec le gouvernement de son pays.
Cette assertion conforte ma conviction selon laquelle le gouvernement sud-africain porte une lourde responsabilité dans cette affaire de préparation d'un coup d'Etat qui n'a finalement existé que dans la tête de Hyppolite Kanambe et de ses complices sud-africains.
Ma conviction se base notamment sur le fait que lorsque je fus victime d'une agression le 3 mars 2003, j'avais écrit au président Thabo Mbeki qui ne réservera aucune suite à ma lettre, tout comme à la deuxième datée du 16 mars 2003 !
J'avais finalement décidé de fuir Johannesbourg pour me réfugier à Cape-Town dans l'espoir que les cauchemars s'arrêteraient. Quand le président Jacob Zuma a succédé au président Thabo Mbeki, je lui ai également écrit et aucune réponse ne m'a jamais été réservée. Jusqu'à ce jour !
Comment dès lors ne puis-je pas croire que mon arrestation n'a que des motivations d'ordre politique ?

Mes chers compatriotes,

Qu'il vous souvienne que lorsque le président Laurent-Désiré Kabila fut assassiné dans son bureau au Palais de Marbre à Kinshasa le 16 janvier 2001, j'avais tenu, au cours du même mois, une conférence de presse au siège de l'ONG la Voix des Sans Voix pour les droits de l'homme à Kinshasa-Kintambo pour condamner l'assassinat de mon père et dénoncer l'usurpation de l'héritage familial par Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila. Le 14 avril 2002, à Sun City en Afrique du Sud, au cours d'une conférence de presse devant les journalistes congolais venus couvrir les travaux du Dialogue intercongolais, je réitérais les mêmes accusations non sans dénoncer Hyppolite Kanambe et Mashako Mamba, son ministre de la Santé publique, pour avoir autorisé l'administration aux enfants congolais d'un vaccin périmé contre la poliomyélite en août 2001.
Souvenez-vous aussi de l'assassinat en 2005 d'Espérance Kabila, ma tante, simplement parce qu'elle avait osé revendiquer l'héritage familial laissé par son frère assassiné ! Dans le même ordre d'idées, ma sœur Aimée Kabila a été assassinée à Kinshasa dans la nuit du 15 au 16 janvier 2008 par la garde prétorienne de Hyppolite Kanambe.
Rappelez-vous également que feu Floribert Chebeya, d'heureuse mémoire, a été assassiné ainsi que son chauffeur Fidèle Bazana, non seulement parce qu'il s'apprêtait à déposer à la CPI un dossier sur le massacre des membres de Bundu dia Kongo dans lequel la responsabilité de Hyppolite Kanambe ne fait l'ombre d'aucun doute, mais aussi parce qu'il avait réussi à faire fuir ma mère de Kinshasa (où elle vivait avec Aimée Kabila) pour le Soudan via Brazzaville.

Mes chers compatriotes,


Tout en vous rappelant que je suis fier d'avoir mis à la lumière du soleil les origines rwandaises de Hyppolite Kanambe et d'avoir révélé les noms de ses parents rwandais, à savoir Christopher Kanambe et Marcelline Katebe, je profite de cette lettre ouverte pour vous exprimer toute ma gratitude pour vos diverses marques de soutien. Je vous exhorte donc à ne pas baisser les bras car notre cause est juste et le combat que nous menons pour la libération de notre pays est le seul bon combat qui vaille la peine.
Quant à moi, n'étant mêlé ni de loin ni de près à l'Alliance des Forces pour la Récupération du Congo et n'ayant pris aucun engagement avec James Jolsel ou Chadrien Kilele, c'est avec la conscience tranquille que j'attends la prochaine audience au Tribunal de Grande Instance de Pretoria, le mercredi prochain 27 février 2013. Je crois en la justice sud-africaine et espère qu'elle saura démêler le vrai du faux et que nous bénéficierons de la liberté provisoire en dépit de la forte pression exercée par le gouvernement de Kinshasa pour qu'il n'en soit pas ainsi.
Je reste convaincu que la justice sud-africaine fera preuve d' indépendance d'autant plus qu'il y a peu lorsque Julius Malema déclarait : « For Zuma, we willk kill »
( Pour Zuma, nous tuerons), personne ne l'avait arrêté. Il en fut de même lorsque M. Zuma chantait : « MSHINI WAM ».

Patriotiquement !

Etienne Kabila Taratibu
Président de l'Union des Nationalistes pour le Renouveau

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Pierre Remy le Jeu 21 Fév - 20:56

Pourquoi cet acharnement sur une personne que monsieur Mende dit de ne pas être de la famille Kabila Laurent, si la vérité était du coté de Joseph Kabila il l´aurait déjà prouvé mais on constate que sa démarche est celle d´une personne qui veut éliminer toutes les personnes qui oser dire le contraire alors comment croire a la vérité selon Mende,car même si ils parvenaient a éliminer Étienne Kabila il restera toujours de gens qui connaissent la vérité et un jour ou l´autre ils parleront.

Pierre Remy
Modérateurs

Messages : 266
Date d'inscription : 24/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mathilde le Jeu 28 Fév - 20:36

TELE24live-NEPSinfo: LE PRESIDENT ZUMA HUMILIER PAR LES CONGOLAIS DE CAPE TOWN DEVANT LES POLICIERS




Congolais motema mabe Mad Mad unite ezali te
Sad Sad

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Sankara le Jeu 28 Fév - 21:49

Insulter un président dans un pays démocratique, n´est pas un exploit, je croyais voir les Congolais humilier Zuma mais, j´ai vu des Congolais qui manifeste en chantant, protestant concernant leurs frères arrêtés par la justice Sud Africaine.
Je n´ai vu nul part humiliation de monsieur Zuma.

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  mapata le Jeu 28 Fév - 23:25

Je ne vois pas ou tu veux en venir monsieur Sankara soit claire dans tes pensées dit ce que tu penses au lieu de jouer au philosophe.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mongo Elombe le Ven 1 Mar - 14:19

http://www.mediacongo.net/show.asp?doc=29117

MENDE veut leurs extradiction mais les Bosco et cie seront extradés quand???Alongwela biso zoba.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Paquebot le Ven 1 Mar - 18:23

Laissez Mende rêvez la RSA est une démocratie et la justice est libre et fait son boulot comme il faut, ils ne seront pas extradés et je vous prie de me croire qu´ils seront libérés.
Comment peut- on extrader des gens vers un pays qui tue pour la simple raison qu´on a lancé un caillou en direction du cortège du président.
.

Paquebot
Modérateurs

Messages : 240
Date d'inscription : 21/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mongo Elombe le Mer 6 Mar - 9:15





Mardi, 05 Mars 2013 09:38





Les présumés rebelles congolais ne seront pas extradés à Kinshasa. Probable décision de mise en liberté provisoire demain au TGI de Pretoria

















Le dossier des Congolais présumés rebelles jugés à Pretoria a été confié à un nouveau juge, expert des conflits africains. Cela semble une raison d’espérer pour les accusés qui ont vu leur demande d’une mise en liberté provisoire rejetée le 27 février dernier par le ministère public à la suite d’un rapport des enquêteurs estimant qu’ils demeurent un danger public pour le gouvernement de Kinshasa et même en Afrique du Sud. Et ce, principalement en raison de la forte mobilisation de la communauté congolaise dont la présence est de plus en plus remarquée aux abords du tribunal. C’est ce soutien que les enquêteurs considèrent comme étant de nature à faciliter leur évasion.



En effet, demain mercredi 6 mars, une nouvelle audience sera consacrée à la requête de mise en liberté provisoire. Pour rappeler, la chambre 5 qui avait eu à traiter la demande de mise en liberté provisoire des présumés rebelles n’était pas habilitée à statuer sur la question, mais la chambre 6, selon le juge actuellement en charge du dossier qui a par ailleurs eu l’intelligence de rappeler que la liberté provisoire n’était pas un privilège. Il ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il a relevé également que l’affaire était suivie de près par les organisations internationales. Soit !



Présentés comme des militaires venus du Congo-Kinshasa pour préparer un coup d’Etat comme le régime de Kabila Kabange, les accusés semblent avoir la conscience tranquille étant donné que le ministère public et la kabilie ne disposent pas de preuves pour étayer leurs allégations. Presque tous les accusés travaillent dans les sociétés de gardiennage, sont mariés et sont parents. Personne ne dispose d’un passeport, exceptés l’américain James Kazongo et Chadrien Kibuka Kilele.

Pour ce qui est particulièrement d’Etienne Kabila Taratibu, rien ne s’oppose à sa remise en liberté provisoire au regard des faits objectivés : il dispose d’une résidence fixe connue, son bailleur est disposé à témoigner en sa faveur, tout comme son épouse. Le fils ainé de Laurent-Désiré Taratibu Kabila ka Makolo ne dispose même pas d’un passeport et la République sud-africaine ne peut lui en accorder étant donné qu’il est demandeur d’asile au pays de Madiba depuis plus de onze ans ! Voilà qui discrédite la version de l’accusation selon laquelle Etienne Kabila aurait quitté le territoire américain le 21 janvier 2013. A moins que le président des Nationalistes pour le Renouveau ait un don d’ubiquité ! Car, Etienne Kabila a assisté au match de la coupe d’Afrique des Nations ayant opposé la RD Congo au Ghana le 20 janvier 2013 et a accordé, à l’issue de la rencontre, une interview à Congo number One. Vérifiable !

Pour les avocats des accusés, le dossier est vide même si le ministère public a fait preuve d’un zèle funeste au point de requérir contre eux une condamnation à perpétuité. Ce qui n’est pas de nature à déplaire à Kinshasa qui a dépêché deux barbouzes à Pretoria pour suivre le procès et surtout obtenir l’extradition des accusés. Demande d’ores et déjà rejetée.

Pour autant, la kabilie ne s’avoue pas vaincue. Ses hommes chargés de suivre le procès à Pretoria ne se sont pas offusqués de prendre contact avec l’avocat de 19 présumés rebelles. Tout le monde peut facilement imaginer pourquoi !

Ce qui scandalise plusieurs membres de la communauté congolaise à Pretoria, c’est singulièrement le fait que l’interprète choisi par le Tribunal de Grande Instance de Pretoria soit un sujet tutsi rwandais.

En effet, le 27 février dernier, le fameux interprète avait pris la liberté de sortir de la salle d’audience pour inviter les membres de familles des accusés à y accéder. Son geste a été considéré comme un affront par quelques soutiens des présumés rebelles qui l’ont bousculé et fortement secoué au point qu’il a regagné la salle d’audience avec des lunettes cassées. Quelle ambiance !

Il faut y ajouter le fait que des ex-Zaïrois de Pretoria suspectent les avocats du gouvernement sud-africain d’être des tutsi. De par leur morphologie !

Dossier à suivre !



Mise à jour le Mardi, 05 Mars 2013 22:59

































Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Laurabelle le Mer 6 Mar - 17:57

L´issue de cet affaire déterminera notre curiosité sur le fait que L´Afrique est un pays de droit ou non.

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mathilde le Sam 16 Mar - 15:03

LA LIBERATION DES 3 COMBATTANTS D' ALQAIDA EN AFRIQUDU SUD


Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mongo Elombe le Sam 16 Mar - 15:09

sista toujours au top bizzzzzzzzzz Very Happy soki nakumisi yo te nani akokumisa yo??? Nafingi monto te, natongi monto te.. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Mathilde le Sam 16 Mar - 15:21

Mongo Elombe a écrit:sista toujours au top bizzzzzzzzzz Very Happy soki nakumisi yo te nani akokumisa yo??? Nafingi monto te, natongi monto te.. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Sis,

Yo matumboli hein......xxx
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Jules andré le Dim 17 Mar - 14:34

Je remercie les Congolais de cette prise de conscience qui continue a évoluer si nous étions comme il y a vingt ans,on pouvait éviter tous les malheurs que nous vivons,mais comme dans la vie il faut toujours des événements pour apprendre continuons a apprendre a travailler ensemble et cet expérience nous grandira et la RDC sera prochaine dirigé par ses véritable filles et fils et qui vu l´importance que ce pays représente pour eux ainsi que la misère subit depuis une cinquantaine d´années,vont instaurer des institutions fortes et ainsi dirigé dans la Paix et l´égalité et la justice.
Ingeta

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

emmanuel kabamba kasembwe alias emmanuel kabila mashirika

Message  yves 5 le Mer 29 Mai - 12:41

Exp : Yves NKINGI LUBUMBASHI, LE 07 JANVIER 2012
TEL : +243997168316
LUBUMBASHI
RDC


A MONSIEUR Emmanuel KABAMBA

CHER AMI,
C’est avec tristesse que j’ai appris que tu te fais passer pour Emmanuel KABILA MASHIRIKA membre de la famille présidentielle.
Tu es mon ami, tu réponds au nom de KABAMBA KASEMBWE Emmanuel et tu n’es pas de la famille du président.
Pourquoi tu salis le nom de la famille du président pourtant cette famille et la maison civile du président nous ont aidées énormément ?
-En date du 28 octobre 2008, le gouvernement provincial du Katanga a pris en charge tes soins grâce à l’intervention de la maison civile,
-En date du 25 novembre 2010, la maison civile du président a pris en charge les soins médicaux à l hôpital sainte AGNES à Lubumbashi,
Et plusieurs fois tu as voyagé vers Kinshasa pour des soins médicaux grâce à l’intervention de la maison civile du président.
Ton père est KASEMBWE et mon père est NKINGI, pourquoi te fais tu passer pour fils de MZEE LAURENT DESIRE KABILA ?
Tu étais venu solliciter de l’aide auprès de moi lorsque tu étais malade. Tu savais que j’étais proche de cette famille respectueuse, nous t’avons approché de la famille et de la maison civile du président pour solliciter de l’aide afin de te faire soigner.
Es-ce de cette manière dont tu dois remercier cette famille ou la maison civile ?
Le président joseph KABILA, sa sœur jumelle jaynet KABILA et son petit frère Zoe KABILA sont fils de MZEE LAURENT DESIRE KABILA et leur mère SIFA MAHANYA ; tu le sais très bien, alors pourquoi toutes ces fausses déclarations qui viennent de toi sur internet.
Mon cher ami, donc tu n’es pas reconnaissant de tous les bienfaits dont tu as jouit grâce à l hospitalité de cette famille ?
Tu es devenu trop gourmand jusqu’au point de vouloir jouir des avantages des enfants de MZEE Laurent désiré KABILA tout en t’usant des fausses manœuvres et montages. Ne pense pas que de cette façon tu peux gagner ta vie cher ami.
Je profite de cette occasion pour te rappeler que ce jour –ci tu es recherché pour escroquerie de :
• 36650 $ de Mr ANDRIES LA GRANGE
• 20000 $ de Mr RUPPING THERON,
Qui sont investisseurs sud africains flattés par ta fausse identité et avec qui tu as conclus des faux marché.
Ou soit, c’est suite à ces escroqueries que tu t’es décidé de changer de nom ? Détrompes toi.

N’oublie pas qui tu es mon cher ami ; ton vrai nom est KABAMBA Emmanuel et j’ai la copie de ton vrai passeport.
Mon cher ami n’oublie pas que nous payons d’une manière ou d’une autre le mal que nous faisons.

Je te prie de dire la vérité et de demander pardon.




Ton cher ami Yves NKINGI.

yves 5
Modérateurs

Messages : 1
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  mapata le Mer 29 Mai - 15:08

Qu´ils soit le fils ou pas le fils de Kabila c´est pas notre problème,l´essentiel ou ce qui est primordial pour le Congo vu la façon que Kanambe gère ce pays il doit partir il peux aider beaucoup des personnes comme il veut, mais il doit quitter le pouvoir et si Emmanuel Kabila contribue dans cette direction le Congo lui sera reconnaissant.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum