Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Mathilde le Lun 4 Mar - 19:16

Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.



Selon plusieurs sources indépendantes, dont Radio Okapi et des organisations de la Société Civile du Nord-Kivu, les éléments des FARDC se sont retirés, à partir des premières heures de la matinée d’hier dimanche 03 mars 2013, de toutes les localités du territoire de Rutshuru, qu’ils avaient pourtant occupées depuis le vendredi 1er mars, après leur abandon par les rebelles du M23. L’on cite notamment Rubare, la cité de Rutshuru-Centre, Kalengera, Kadko, Kiwanja, Nyongera, etc. Contacté par Radio Okapi, le lieutenant colonel Olivier Hamuli, porte- parole des FARDC au Nord-Kivu, a laissé entendre que les troupes ont obéi à un ordre de repli venu de la hiérarchie.

Comme pour confirmer un scénario auxquels de nombreux autochtones de cette province refusaient de croire, les rebelles du M23 se sont redéployés progressivement et tranquillement sur les positions qu’elles avaient laissées vendredi aux troupes de l’armée gouvernementale.

Ce qui est en train de se passer à Rutshuru dépasse tout entendement. Le commun des mortels attend du gouvernement de Kinshasa des explications claires et détaillées sur ce qui s’apparente à une pièce de théâtre de très mauvais goût.

En effet, dans l’environnement actuel où le décor de l’éclatement du M23 paraissait sérieusement planté, l’opinion n’était pas surprise d’apprendre, vendredi dernier, que ce mouvement rebelle s’était retiré, volontairement, des localités qu’il contrôlait, depuis mars-avril 2012, dans le territoire de Rutshuru. Selon un porte-parole de la rébellion, le décrochage était dicté par le souci d’éviter un affrontement avec les FARDC. Ainsi, Rutshuru est tombé, sans combat, entre les mains des troupes gouvernementales, avant de rentrer, toujours sans combat, deux jours après, sous le contrôle du M23.

L’Accord-cadre d’Addis-Abeba compromis

Existerait-il un agenda caché entre le colonel Makenga, maître de Bunagana, et les autorités centrales à Kinshasa ? D’aucuns attendent impatiemment l’éclairage du gouvernement congolais pour ne pas croire à la trahison de la patrie par ceux-là qui sont censé préserver les intérêts vitaux de la Nation, l’intégrité territoriale, la souveraineté nationale. Le feuilleton de Rutshuru serait-il la confirmation des enjeux cachés d’une guerre de l’Est qui n’en finit pas ?

Comment parler à l’avenir des agressions planifiées par le Rwanda et l’Ouganda contre notre pays, dès lors que certains faits démontrent qu’il n’y a pas, dans le chef de certains décideurs politiques à Kinshasa, de volonté de mettre fin à la guerre au Nord-Kivu et, partant, de recréer les conditions du rétablissement de l’autorité de l’Etat ?

L’Accord-cadre d’Addis-Abeba pour la paix en République Démocratique du Congo parait compromis. En entretenant des relations suspectes avec le M23, une force dite négative, le gouvernement de Kinshasa semble délibérément avoir violé son engagement consistant à ne pas protéger des groupes armés sur son territoire. Que dire de l’abandon de plusieurs localités « libérées » au M23, sinon qu’il s’agit là d’un acte de torpillage de la paix?

Le mauvais signal parti de Rutshuru pourrait installer le doute dans [es esprits de nombreux compatriotes et annihiler toutes les velléités de création d’une « union sacrée » des Congolais pour des actions de résistance contre les ennemis de la paix. Est-il encore possible de parler de solidarité nationale aux compatriotes du Nord-Kivu, eux qui sont en train de vivre «en live» des scènes bizarres de copinage entre rebelles et troupes loyalistes?

Depuis dimanche, des millions de Congolais semblent avoir trouvé des réponses au sujet des soutiens du M23, à moins que ce qui vient de se passer à Rutshuru soit l’œuvre d’une hiérarchie parallèle, qui n’a rien à avoir avec le haut commandement des FARDC.
Kimp

http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=43123%3Atrahison-a-rutshuru-le-gouvernement-doit-sexpliquer&catid=24%3Ale-phare

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Mongo Elombe le Mer 6 Mar - 9:25

KABILA se fout des congolais, on nous attaquent, on donne un ordre.............Fin des combats, les assaillants reprennent les villages, des multiples dialogues et on les intègrent dans l'armée jusqu'à la prochaine rebellion???
Kampala c'est la capitale de la RDC?? Pourquoi la signature à Kampala? Il a informé les congolais?? les députés, le sénat?? Tosambwe....

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

20130306-rdc-kabila-serait-pret-accord-le-m23-general-makenga


RDC : Kabila serait prêt pour un accord avec le M23 du général Makenga




Le président Joseph Kabila de la RDC.
Reuters/Tiksa Negeri


Par RFI

Kinshasa est prêt à signer un accord avec le M23. Cela pourrait se passer le 15 mars à Kampala, mettant ainsi fin aux pourparlers qui ont commencé début décembre dans la capitale ougandaise. La principale mesure de cet accord a un air de déjà vu : ce sera une intégration des rebelles dans l’armée nationale, comme cela avait été le cas en 2009 avec la rébellion du CNDP. Le texte va être proposé très bientôt au facilitateur ougandais.




Kinshasa serait d’accord pour intégrer la troupe M23 dans l’armée nationale, jusqu’au niveau lieutenant. Pour les officiers au dessus ce serait du cas par cas, certains mutins se verraient plutôt proposer des reconversions dans le civil. Enfin, troisième catégorie, les grands chefs notamment ceux touchés par des sanctions onusiennes. Là encore ce serait du cas par cas, et l’éventualité d’une amnistie avec l’accord du Parlement.

Kinshasa fait cette proposition dans la perspective d’une signature en fin de semaine prochaine, vers le 15 mars. Le gouvernement congolais serait prêt à signer avec le général Makenga. Avec l’autre camp, celui du général Bosco Ntaganda, aucun compromis n’est en vue, et là il s’agira de le combattre comme une force négative.

Le président Kabila s’est rendu lui-même à Kampala samedi dernier pour dessiner les contours de cette proposition d’accord. Après cela, il serait question de passer à la fameuse concertation nationale, -dialogue national-, pour répondre aux termes de l’accord d’Addis-Abeba ; lequel exige que la RDC approfondisse la démocratie et réforme son armée.

Pour la branche la plus radicale de l’opposition congolaise, l’éventualité d’un accord entre le gouvernement et le M23 serait révélatrice d’un véritable complot contre la RDC. C’est ce qu’a expliqué l’opposant Eugène Diomi Ndongala, porte-parole de la « Majorité présidentielle populaire », c'est-à-dire le camp Thisekedi.















Diomi Ndongala


Porte-parole de la «Majorité présidentielle populaire»



A un certain moment, on va vers la proclamation de l'autodétermination du Kivu. Voilà, le plan machiavélique.



Écouter (00:59)

















06/03/2013 par Bruno Minas



























.











Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Laurabelle le Mer 6 Mar - 17:51

Voila qui arrive quand on va négocier en position de faiblesse,depuis plus de 10 ans tout le monde sauf Kabila et compagnons pensait que la refondation de l´armée Congolaise était un préalable voila ou nous en sommes.
Si on dit alors qu´il est complice, il ne veut pas refonder et moderniser l´armée dans le but que nos voisins continuent a nous ridiculiser comme ils viennent de le faire, on nous taxer de ne pas respecter l´autorité mais cet autorité devait aussi respecter le Congo et les Congolais qui lui ont donné le mandant de diriger ce pays.

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Mathilde le Jeu 7 Mar - 11:49


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Mathilde le Sam 9 Mar - 11:18

Triste révélation ?

Est-ce là une triste révélation ou plutôt une idée qui relève de la paranoïa et surtout, comment le savoir ?
Nous diffusons ici bas la livraison de Tembos Yotama sur notre mur Facebook.
*********************************************************************
Tembos Yotama
Alerte ! RDC : Triste révélation
L’une de nos sources suffisamment informée, renseigne que :
« Le Rwanda a déjà, fabriquer 4000 hommes uniquement des Hutu, dans le camps Mirha/Rwanda, qui joueront le rôle des FDLR à la Frontière et qui après vont chaque fois causer mort d’hommes au nom de la RDC et qui seront utilisés comme outils de plaidoyer auprès de la communauté international qu’ils sont en danger; hier les militaires de MAKENGA , hier 01/03/2013, dans le territoire de Nyiragongo ont donné 30 armes de marque AK47 aux groupes de faux FDLR de Mandevu;
Wangebhe mwaalawetu »
Dossier à suivre


http://palukuatoka.wordpress.com/2013/03/02/triste-rvlation/

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Mathilde le Sam 9 Mar - 11:26

Jean-Marie Runiga à la VOA : “Le M23 est un et indivisible, c’est celui que je dirige



On ne l’avait pas entendu depuis son éviction par le camp Makenga. Le pasteur Runiga sort de son silence en exclusivité sur la VOA, accuse ses adversaires de s’être fourvoyés et promet de poursuivre sa lutte.

Comment analysez-vous le conflit qui vous oppose à Sultani Makenga ?

Jean-Marie Runiga : “Le M23 n’est pas déchiré mais le General Makenga a fait défection avec un petit groupe. Ils ont reçu de l’argent de M.Kabila et se sont ralliés aux FARDC et au gouvernement. Le M23 va continuer sa lutte. Nous sommes représentés à Kampala par le chef de la délégation, François Rucogoza, et d’autres camarades. C’est ma signature qui reste valabale.”

Où vous trouvez-vous actuellement ?


Jean-Marie Runiga : “Je n’ai pas fui Bunagana. Je me suis deplacé dans le terriroitre du Nyiragongo, précisement à Kimumba.”

Jean-Marie Runiga au micro de Nicolas Pinault


http://direct.cd/2013/03/06/jean-marie-runiga-a-la-voa-le-m23-est-indivisible-cest-celui-je-dirige.html

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Mongo Elombe le Sam 9 Mar - 15:57

Ils savent tous ses soi disant chefs rebelles ce qu'ils font et maintenant certains de nous sommes convaincus que kabila se fout des congolais............Mais les 40 voleurs fement les yeux pour leurs intérêtes... MENDE alobi nini????????????

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Plameverdi le Sam 9 Mar - 16:42

Mende ne dira jamais le contraire de ce que fait Kabila ma sœur, la solution n´est pas dans les pourparlers qu´ils font en Ouganda au Kenya ou en Éthiopie.
Il y a qu´une seule solution que Kabila dégage.

Plameverdi
Modérateurs

Messages : 294
Date d'inscription : 27/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Mathilde le Sam 9 Mar - 20:18

EN CE MOMENT, A 19H00 DU 09/03/2013 TROIS BATTAILLES SE COMBATTENT CONTEMPORAINEMENT A L’ EST DE LA RDC


par mpp le 9 mars 2013
EN CE MOMENT, A 19H00 DU 09/03/2013 TROIS BATTAILLES SE COMBATTENT CONTEMPORAINEMENT A L’ EST DE LA RDC :
1. LE M23/MAKENGA CONTRE M23/NTANGANDA PRES DE RUMANGABO;
2. FARDC CONTRE ADF NALU PRES DE BENI;

3. FARDC CONTRE MAI MAI A KITCHANGA.

NOMBRE DE CIVILS MASSASRES ? INDETERMINE ET INDETERMINABLE.
PLUS LE GOUVERNEMENT EN PLACE – MANIFESTEMENT DEPASSE PAR LES EVENEMENTS – NOUS PARLE DE PROCESSUS DE PACIFICATION, PLUS LA SOMALISATION DE LA RDC AVANCE, DANS L’INDIFFERENCE GENERALE.


http://democratiechretienne.org/2013/03/09/en-ce-moment-a-19h00-du-09032013-trois-battailles-se-combattent-contemporainement-a-l-est-de-la-rdc/

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Rose lilas le Dim 10 Mar - 13:15

Tant que nous aurons pas une armée nationale capable de défendre toute notre intégrité territoriale ce problème ne prendre pas fin et comment comprendre que le soi disant président depuis 10 ans n´a pas fait de la reconstruction de l´armée Congolaise une priorité.
Il avantage de négociation ridicule qui finisse par rendre l´autorité de l´état encore plus faible.

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trahison à Rutshuru - Le gouvernement doit s’expliquer.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum