La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Message  Rose lilas le Mar 12 Mar - 14:15

La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Luanda - Un sommet tripartite entre les Présidents d'Angola, José Eduardo dos Santos, de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma et dela République Démocratique du Congo, Joseph Kabila se tient mardi, à Luanda, pour aborder la situation qui prévaut à l'est de la RDC.
D'après un communiqué de presse de la Maison Civile du Président de la République parvenu lundi à l'ANGOP, ledit sommet a pour objectif d'analyser la situation qui prévaut en République démocratique du Congo et procéder à la consultation, en vue de la mise en œuvre d'accord-cadre de paix, de stabilité et de coopération en RDC et dans la région.
À signaler qu'un accord de coopération pour la paix et la stabilité en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région des Grands Lacs, avec la participation des pays voisins, des collectivités régionales et internationales, a été signé en février dernier dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.
Ledit accord vise à mettre fin aux conflits et à la violence en RDC, provoqués par des groupes armés, et qui ont déjà causé des milliers de morts et environ deux millions de déplacés.


http://minu.me/8ich

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Message  Ousmane le Mar 12 Mar - 17:10


RDC : les luttes intestines du M23 éloignent la possibilité d'un accord à Kampala

La signature d'un accord de paix "d’ici le 15 mars" comme espéré lors des négociations de Kampala entre Kinshasa et le Mouvement du 23 mars (M23) devient de plus en plus hypothétique. Les combats qui ont repris, le 9 mars, entre les deux factions rivales de la rébellion compliquent sérieusement la donne.
Déjà quatre jours d’affrontements entre les deux factions du Mouvement du 23 mars (M23). Depuis le 9 mars, les combats entre les rebelles restés fidèles à leur chef militaire, Sultani makenga, et ceux partis avec l’ancien coordonnateur politique, Jean-Marie Runiga, se poursuivent autour de Rumangabo, localité située à quelque 50 km de la ville de Goma, capitale du Nord-Kivu. Une situation qui risque de perturber voire de saboter la conclusion attendue « d’ici le 15 mars » d’un accord de paix entre le gouvernement congolais et le M23.

Kinshasa a déjà présenté à la rébellion un « projet d’accord » qui prévoit notamment la réintégration des éléments du M23 au sein de l’armée congolaise, en échange de la dissolution du mouvement rebelle. Problème : le M23 est désormais divisé en deux branches. Quelle est celle qui est légitime pour conclure les négociations avec le gouvernement congolais ?

"Qui va réintégrer l’autre ?"

Pour l’aile du M23 pro-Makenga, toute signature doit être précédée de l’adoption de certains amendements au « draft » soumis par le gouvernement congolais. « Nous devons d’abord définir ce qui signifie "intégration" : qui va intégrer l’autre », explique Vianney Kazarama, le porte-parole de la branche armée.



Du côté de l’autre aile du M23, conduite par Jean-Marie Runiga et réputée proche du général Bosco Ntaganda, lui-même recherché par la Cour pénale internationale (CPI), les rebelles estiment que la situation sur le terrain, avec ses luttes intestines, doit obliger le gouvernement congolais à revoir ses plans de sortie de crise qui « misent plus sur Sultani Makenga ». Dans le cas contraire, il n’y aura pas de signature d’accord de paix à la date prévue. « Le 15 mars sera une journée avortée », prédit le porte-parole du M23 pro-Runiga, Séraphin Mirindi.

Faux, répond Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais. « Nous ne traitons pas avec les ailes du M23. Nous avons déposé une série de propositions de sortie de crise à la médiation qui doit les soumettre au M23. Nous constatons simplement que ce groupe rebelle se déchire sur le terrain : c’est donc au médiateur de nous désigner un interlocuteur. Pour nous, Sultani Makenga et Jean-Marie Runiga, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Les deux sont à la tête de mouvements anticonstitutionnels », ajoute-t-il, soulignant qu’« avec ou sans accord », les pourparlers de Kampala prendront bien fin le 15 mars.

Pour nous, Sultani Makenga et Jean-Marie Runiga, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais

Pendant ce temps-là, à Luanda, le président congolais Joseph Kabila se réunit avec ses homologues angolais, Eduardo dos Santos, et sud-africain Jacob Zuma pour « examiner les modalités de la mise en œuvre de l’accord-cadre d’Addis-Abeba », signé le 24 février entre 11 pays de la région des Grands Lacs et destiné à ramener la paix dans la partie est de la République démocratique du Congo (RDC), en proie à l’activisme de groupes armés successifs depuis près de deux décennies.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : RDC : les luttes intestines du M23 éloignent la possibilité d'un accord à Kampala | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Message  Mongo Elombe le Mer 13 Mar - 14:09

On quitte KAMPALA pour LUANDA???? KABILA est bien le président de la RDC où bien??? EKAMWISAKA NGA???

Que fait t'il de concret lui même pour qu'il y ait la paix??? La dernière fois qu'il est allé sur le terrain pour voir les réalités et consoler le peuple c'est quand???

Donc atika mba distraction soki akoka te atika.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°







Mardi 12 mars, le président angolais, José Eduardo dos Santos, a reçu son homologue d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, et le président congolais, Joseph Kabila. Ils ont discuté des moyens de mettre en œuvre l’accord d’Addis-Abeba pour le retour de la paix dans le Nord-Kivu. Les trois présidents ont bien affirmé leur volonté de coopérer mais cette unité n’est que de façade.

En apparence, le trio était parfait. Mais en coulisses, les voix des trois présidents africains sont discordantes. Mardi, ils ont annoncé vouloir coopérer pour rétablir la paix en République démocratique du Congo.

Dans les faits, seul le président angolais a parlé, laissant un souriant Jacob Zuma et un discret Joseph Kabila au rang de spectateurs. Et aucune mesure concrète n’a été prise, preuve de la difficulté des négociations.

Car en réalité, les trois pays peinent à s’entendre, notamment sur l’envoi de troupes dans le Nord-Kivu pour renforcer la mission de l’ONU. Le président sud-africain a déjà dit qu’il était prêt à contribuer à la future brigade, ce que refuse catégoriquement l’Angola, qui plaide pour une résolution pacifique du conflit, au grand dam de la RDC. Lire la suite rfi.fr
















Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Message  Laurabelle le Mer 13 Mar - 18:01

Mama Mongo vous avez posé une très bonne question: "Que fait-il de concret lui même pour qu´il ait la paix"
S´il faut que je vous réponde, je dirai rien a part aller supplier nos voisins pour trouver de solutions a sa place si le ridicule pouvait tuer.
Il va de négociation en négociation en ridiculisant le Congo qui dans le passé était respecté par les pays ou il va se mettre a genou.

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Message  Mongo Elombe le Mer 20 Mar - 14:19

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=43773:-pourparlers-m23--kinshasa--reprise-dans-une-semaine-&catid=23:le-palmares

La comédie continue.........................

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Message  Rose lilas le Mer 20 Mar - 17:31

Quand la comédie dure longtemps, les acteurs bien que doués commettent des erreurs et voila par leurs désordres, il nous offre une bonne occasion de recuperer la situation que nos stratèges fassent tourner leurs méninges pour que cette situation puisse tourner la l´avantage des Congolais.

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum