RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Super Flick de Kingantaki le Dim 24 Mar - 5:43

Le carnet de tantine Colette "Coco" Braeckman.
La dernière cavale de Terminator


Dans son centre d’accueil, où il apprend la menuiserie, Raphaël a certainement appris avec un mélange de soulagement et de tristesse que son « afande » (commandant) Bosco Ntaganda avait pris la direction de la Cour pénale internationale. C’est un appareil américain de couleur noire, pareil à ceux qui transportaient les détenus de Guatanamo, qui a décollé de Kigali pour La Haye, avec l’appui des autorités rwandaises. Durant des années, Raphaël, aujourd’hui âgé de 17 ans, a suivi Bosco Ntaganda comme son ombre. Recruté à l’âge de douze ans, le jeune homme a tout fait pour son chef : le protéger, le servir, mais surtout exécuter ses ordres, au quart de tour. « Lorsqu’il interrogeait quelqu’un, ou se fâchait, il suffisait qu’il me jette un coup d’œil, et je comprenais ce qu’il me restait à faire : tirer une balle dans la tête de celui qu’ « afande » avait condamné. » Lorsque nous l’avions rencontré à Goma, voici quelques mois, Raphaël, bien que décidé à revenir à la vie civile, avouait cependant : «si mon chef, sachant que je suis ici me demande de repartir avec lui, je reprends le fusil, tout de suite… »

C’est bien cela qui, durant tant d’années, a fait la force de Bosco Ntaganda, un mélange de violence brutale, sans scrupules, mais aussi un magnétisme qui lui permettait de s’attacher, par la peur ou la persuasion, la fidélité de ses combattants, recrutés au début de l’adolescence.
A mois de 40 ans, Bosco Ntaganda a traversé toutes les guerres de la région des Grands Lacs : né en 1973 à Kinigi, près de la ville rwandaise de Ruhengeri, ce jeune Tutsi rejoint en 1990 le Front patriotique rwandais alors en lutte contre le président Habyarimana.
En1994, il participe aux combats qui mettent fin au génocide des Tutsis et installent le FPR au pouvoir. En 1996-97, lors de la première guerre du Congo, il fait partie des forces spéciales qui traquent les réfugiés hutus et lors de la deuxième guerre du Congo (1998-2002), il rejoint les rebelles du « Rassemblement congolais pour la démocratie », soutenus par le Rwanda.
En 2002, il met le cap sur l’Ituri, (dans le « grand nord » du Kivu), déchiré par les affrontements entre les Lendus (proches des Hutus) et les Hemas (apparentés aux Tutsis). Il y rejoint l’Union des patriotes congolais (UPC) dirigé par Thomas Lubanga (un chef politique qu’il retrouvera d’ici peu derrière les murs de la CPI où il purge une peine de 14 ans de prison…).
Placé à la tête des opérations militaires, Ntaganda se livre à de véritables épurations ethniques contre les Lendu afin de les chasser d’un territoire qui possède d’importantes réserves d’or : des villages sont incendiés, des femmes violées, des garçons recrutés comme miliciens. Au fil des massacres, il gagne son surnom de « Terminator ».

Lorsque les Casques bleus rétablissent la paix dans l’Ituri, c’est vaincu, désargenté, que Ntaganda arrive au Kivu et propose ses services à un autre officier tutsi, lui aussi issu de l’armée rwandaise, Laurent Nkunda. Amnistie et réconciliation obligent, les deux hommes seront intégrés au sein de l’armée congolaise, mais ne se rendront jamais à Kinshasa pour y recevoir leurs grades. Se posant en protecteurs des Tutsis du Kivu, ils créeront plus tard un autre mouvement rebelle, le CNDP (Conseil national pour la défense de la démocratie).
« Désireux de conclure la paix avec Kabila et d’écarter Laurent Nkunda, j’ai proposé Bosco pour le remplacer »…James Kabarebe, le ministre rwandais de la Défense, qui est resté le vrai patron des deux hommes, nous expliquera plus tard comment, en 2009, il plaça Bosco Ntaganda à la tête des 3000 hommes du CNDP qui avaient accepté leur intégration dans l’armée congolaise. Cette « armée dans l’armée », qui avait gardé ses propres structures de commandement, n’allait pas seulement tenter d’éliminer les rebelles hutus des FDLR (toujours perçus comme une menace par le Rwanda) elle allait aussi, Bosco en tête, prendre le contrôle des principaux carrés miniers du Nord et du Sud Kivu, protéger de juteux trafics et coopérer avec des hommes d’affaires tutsis congolais. C’est que le chef de guerre, avait aussi pris goût au business et à la bonne vie : tout le monde à Goma connaissait sa villa, ses restaurants préférés, les courts de tennis où il entretenait sa forme avec des officiers de la Monusco. Propriétaire d’une station service, d’un hôtel, faisant exploiter à son profit les mines de Nyumbe, Nyabibwe et surtout de Lweshe (niobium) et faisant passer ses minerais au Rwanda via une frontière contrôlée par ses hommes, Bosco Ntaganda s’était aussi lancé dans un juteux trafic d’or.
Trop riche, trop arrogant, visé par un mandat d’arrêt de la CPI, dénoncé par tous les défenseurs des droits de l’homme, Bosco Ntaganda, début 2012, avait fini par devenir gênant et Kinshasa comme Kigali avaient convenu de l’écarter, sans pour autant déférer devant la justice internationale un homme détenteur de tant de secrets.

C’est alors qu’éclata une nouvelle rébellion, le M23, dirigée par le colonel Sultani Makenga (un ancien fidèle de Nkunda). Bosco Ntaganda, passé du côté des mutins et retranché dans sa ferme du Masisi, réussit à passer entre les filets de l’armée congolaise qui s’avéra impuissante à l’arrêter.
C’est finalement l’implosion du M23 qui eut raison de « Terminator » : de violents combats opposèrent les fidèles de Bosco, -l’aile dure du mouvement- aux troupes de Sultani Makenga, désireux de trouver un accord avec le gouvernement. Vendredi dernier à Kibumba, Makenga, qui contrôlait les collines et les réserves d’armement, infligea de lourdes pertes à son ancien chef. Laissant sur le terrain 150 morts et de nombreux blessés, Bosco conseilla à ses fidèles de fuir en direction des forêts de Walikale via le parc des Virunga ou de rallier l’armée gouvernementale congolaise. Quant à lui, il franchit la frontière du Rwanda près de Ruhengeri, sa région d’origine, sans savoir quel sort l’attendait tandis que 600 de ses hommes arrivaient à Gisenyi.

C’est là qu’un véhicule du chef d’état major rwandais le général Kayonga, vint chercher le fugitif, lui annonçant qu’il était attendu pour une réunion à Kigali. Dans un premier temps, des sources militaires rwandaises démentirent catégoriquement la présence de Ntaganda dans le pays. Mais à mesure que se multipliaient les informations sur le sujet, le sort de Terminator se décida : il serait abandonné par ses anciens protecteurs. C’est dans le véhicule l’amenant à Kigali qu’il apprit ce qui lui restait à faire : traverser seul le trottoir de l’ambassade américaine, se présenter et demander son transfert à la CPI. Sans tenter d’aller à gauche ni à droite, sous peine d’être « cueilli » tout de suite…

La suite est connue : le Rwanda déclara n’avoir rien à voir avec le sort de Bosco Ntaganda, les Etats Unis, même ne reconnaissant pas la CPI, décidèrent de l’extrader vers La Haye par avion spécial.
Reste à savoir qui touchera la prime de 5 millions de dollars que les USA avaient offert à celui qui livrerait « Terminator » : Sultani Makenga a déjà rappelé que c’est lui qui l’avait forcé à fuir, tandis que le Rwanda souligne que le fugitif s’est rendu, « volontairement »…
Le Carnet de Colette B.

Super Flick de Kingantaki
Modérateurs

Messages : 765
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mongo Elombe le Mar 26 Mar - 12:35


Bosco Ntaganda a comparu pour la première fois devant la CPI

publié il y a 23 minutes, | Denière mise à jour le 26 mars, 2013 à 12:20 | sous Actualité, Justice. Mots clés: Bosco Ntaganda, CPI











Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.






Le chef rebelle Bosco Ntaganda a comparu pour la première fois devant la Cour pénale internationale (CPI) ce mardi 26 mars à La Haye. Il a clamé son innocence au cours de cette audience consacrée notamment à la vérification de son identité.

« J’ai été informé de ces crimes, mais je plaide non coupable », a déclaré Bosco Ntaganda cité par l’AFP. L’accusé a été interrompu par la juge Ekaterina Trendafilova qui lui a expliqué que l’objet de l’audience n’était pas de savoir s’il plaidait coupable ou non coupable.

« Je m’appelle Bosco Ntaganda, je ne porte que les deux noms, les noms qui m’ont été attribués par mes parents. Comme vous le savez, j’étais militaire au Congo : je suis né au Rwanda mais j’ai grandi au Congo. Je suis Congolais », a alors déclaré le chef rebelle qui s’est présenté à l’audience crâne rasé vêtu d’une veste de couleur noire.

Cette audience qui s’est ouverte vers 11H00 (heure des Pays-Bas) doit servir également à s’assurer que l’accusé a été informé des crimes qui lui sont imputés et de ses droits que lui reconnaît le Statut de Rome, le traité fondateur de la CPI.

La juge Ekaterina Trendafilova a déclaré que les juges de la chambre préliminaire ont fixé la date de l’audience de confirmation des charges pour le 23 septembre prochain.

Visé par deux mandats d’arrêt internationaux, émis en 2006 et 2012, il est accusé par la CPI pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Ituri en 2002 et 2003.

Bosco Ntaganda est arrivé à La Haye, siège de la CPI, le vendredi 22 mars dernier en provenance du Rwanda où, officiellement, il s’était réfugié à l’ambassade américaine de Kigali d’où il avait demandé son transfert à la Cour.
======================================================================

Né au Rwanda ok grandi au CONGO ok il est congolais???? Il a acquis la nationalité où le fait de grandir au CONGO lui donne le droit de se dire congolais éclairer ma lanterne.


















Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Muana Milano le Mar 26 Mar - 12:51


Bongo bokoma koteka ba carte pour citoyen na wenze,faute ya nani Exclamation

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Sankara le Mar 26 Mar - 13:11

Pour sa défense il a le droit de dire ce qu´il veut mais i appartient aux procureur de prouver qu´il n est pas ce qu´il prétend être et c´est pas compliqué a prouver.

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mathilde le Mar 26 Mar - 13:58

EXCLUSIVITÉ : EN LIVE LES PREMIÈRES IMAGES DE B. NTAGANDA AU TRIBUNAL DE LA CPI





Je suis choquée et ecoeurée, grrrrrrrr, congolais nini alobaka na ba "R" ???
Shocked Mad

Je m'appelle Bosco Ntaganda, je ne porte que les deux noms, les noms qui m'ont été attribués par mes parents, a déclaré le suspect, appelé à se présenter par la juge Ekaterina Trendafilova.

Comme vous le savez, j'étais militaire au Congo, a ajouté M. Ntaganda : je suis né au Rwanda mais j'ai grandi au Congo. Je suis Congolais


N'importe quoi Evil or Very Mad Twisted Evil toi congolais ? Evil or Very Mad Twisted Evil


Dernière édition par Mathilde le Mar 26 Mar - 16:37, édité 1 fois

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Ramboché le Mar 26 Mar - 15:55

Un salaud qui a mon sens devait être fouetté pour les dégâts qu´il a causé aux notre et il aggrave son cas en se présentant comme Congolais parce qu´il a grandit au Congo, heureusement que le Congo aura des avocats pour defendre la nation a ses prochaines assisses pour défendre la nation ainsi faire la lumiere sur les mensonges de l´homonyme de Ngbanda terminateur.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mongo Elombe le Mar 26 Mar - 17:34

Ramboché a écrit:Un salaud qui a mon sens devait être fouetté pour les dégâts qu´il a causé aux notre et il aggrave son cas en se présentant comme Congolais parce qu´il a grandit au Congo, heureusement que le Congo aura des avocats pour defendre la nation a ses prochaines assisses pour défendre la nation ainsi faire la lumiere sur les mensonges de l´homonyme de Ngbanda terminateur.

De quoi tu parles??? Il était général dans l'armée CONGOLAISE qui avait comme président ton RAIS tout es dit sonc tu traîte kabila de salaud qui doit être fouétté Very Happy

Le Congo a des avocats woloooooooo naseki mpe natioli na mawa.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mongo Elombe le Mar 26 Mar - 17:40

Ca date mais ça nous apprends des choses kiee Rambotché certains traîtres nommés dans cette article paradent à Kinshasa le Raïs mawa plein.




Bosco Ntaganda, le Général qui défie Kinshasa et la CPI (biographie)


Source: Slateafrique

Recherché par la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre, le général Bosco Ntaganda a réalisé un long et sanglant parcours dans les conflits armés de la République démocratique du Congo.



Mise à jour du 27 juillet: Les Pays-Bas suspendent une aide au Rwanda de 6 millions de dollars prévus pour l'amélioration du système judiciaire en raison du supposé soutien de Kigali aux rebelles à l'Est de la RDC. Pour les mêmes raisons, les Etats-Unis avaient annoncé auparavant la suspension d'une aide militaire de 200.000 dollars.

*****

Qui est Bosco Ntaganda? Âgé de 39 ans, ce général cristallise l'attention sur lui en République démocratique du Congo. Les médias internationaux se focalisent sur celui qui est actuellement dans la ligne de mire d e la Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye.

Egalement connu sous les noms de Bosco Tanganda, Bosco Ntangana, il a un mandat d’arrêt émis contre lui pour crimes de guerre, enrôlement d’enfants de moins de 15 ans dans ses rangs et les avoir fait participer aux combats dans le district de l’Ituri en Province Orientale, à l’est de la RDC.

Son co-accusé, Thomas Lubanga, a fait l'objet du premier verdict de la CPI qui l'a reconnu coupable le 14 mars 2012.

Bosco Ntaganda est en passe de devenir la priorité numéro un de l’actuel gouvernement congolais. Sa capture et son transfèrement à la CPI afin qu’il réponde de ses actes est l’un des objectifs affichés par les autorités de Kinshasa.

Les débuts sous Kabila père

Né à Ruhengeri (Rwanda) en 1973 de parents rwandais, Bosco Ntaganda prend goût au maniement des armes dans l'est du Congo après un passage dans l'Armée Patriotique Rwandaise (APR).

Une source bien informée indique qu’à partir de 1996 il «était présent dans l’expédition de l’APR en République Démocratique du Congo, puis adhèra à l’Alliance de Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL) de Laurent-Désiré Kabila» qui chassa Mobutu en mai 1997 de Kinshasa.

Très vite, Bosco Ntaganda se retourne contre Laurent-Désiré Kabila en rejoignant le Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), mouvement politico-militaire pro-rwandais à Goma, dans la province du Nord Kivu à l'est du Congo, qui va en guerre contre le nouveau président congolais.

Soutenu par le Rwanda et l’Ouganda, Bosco Ntaganda participe à l’aventure militaire d'août 1998 pour renverser Laurent-Désiré Kabila. Un fiasco, même si Kabila père sera assassiné quelques années plus tard, en janvier 2001 —son fils Joseph Kabila lui succède—.



La naissance du Terminator

De grande taille et taiseux à volonté, Bosco Ntaganda est supposé être un ressortissant du Rwanda, d’après le mandat d’arrêt de la CPI.

Il fait parler de lui dans le maquis de l'Union des Patriotes Congolais (UPC) de Thomas Lubanga, le mouvement rebelle proche du gouvernement rwandais, en tant qu'adjoint du chef d’état-major général et responsable des opérations militaires des Forces Patriotiques pour la Libération du Congo (FPLC), sa branche armée.

Il sera nommé par la suite chef d’état major général, reconnu pour sa bravoure, mais aussi pour sa gâchette facile. Ce qui lui vaudra le surnom de Terminator et le sobriquet de Maréchal.


«En tant que commandant suprême du FPLC/UPC, Bosco Ntaganda va réorganiser la milice de Thomas Lubanga et se lancer à cœur joie dans des massacres avant de disparaître dans la nature», raconte une source confidentielle.

«En 1999, il quitte la ville de Goma (Province du Nord-Kivu) pour l’Ituri en Province Orientale où il signe le premier crime visible contre les gardes du corps du professeur Wamba dia Wamba (ancien cadre du RCD). On le sait intraitable et sans pitié», selon la même source.

A l’éclatement du RCD en plusieurs factions, Bosco Ntaganda se retrouve aux côtés de Wamba dia Wamba, Mbusa Nyamwisi et John Tibasima au sein du RCD/Kisangani, la branche pro-ougandaise du mouvement.

L’un de ses exploits est d’avoir réussi à sortir le professeur Wamba dia Wamba et son équipe de Kisangani pour Bunia, chef-lieu du district de l'Ituri.

Selon plusieurs sources concordantes, Bosco a joué au malin en faisant passer le professeur Wamba dia Wamba pour une femme, de pagne vêtu, malade qu’on amenait à l’hôpital.

L’homme des expéditions punitives

Bosco Ntaganda se rend en Ouganda pour une formation militaire de perfectionnement.

Il se fait coincer par les services spéciaux ougandais avant de revenir en Ituri où le conflit interethnique entre Hema et Lendu (ethines rivales dans le district de l'Ituri) gagne en intensité.

Au sein de l’UPC de Thomas Lubanga à majorité Hema (proche des Tutsi rwandais), Bosco Ntaganda organise les ripostes foudroyantes contre les Lendu.


«En juin 2002, ayant flirté avec son pays d’origine, le Rwanda, le président ougandais Museveni le fait arrêter avec Thomas Lubanga et l’expédie comme cadeau à Kinshasa, renseigne un connaisseur du dossier. Bosco Ntaganda est relâché le 26 août 2002 en échange de trois otages congolais (le professeur et homme politique Ntumba Luaba, sa secrétaire et le journaliste Nicaise Kibel’Bel Oka).»

Ce mois d’août 2002, l’UPC prend le contrôle de la ville de Bunia après les violences interethniques.

Lors de représailles de l'UPC et ses alliés contre des populations locales en Ituri, un massacre perpétré à Songolo fait plusieurs centaines de morts et portés disparus. Le rôle de Bosco Ntaganda dans ces opérations ne serait pas négligeable.

Mai 2003, l'UPC reprend le contrôle de la ville de Bunia après l’avoir laissé entre les mains de l’armée ougandaise. Bosco Ntaganda est de toutes les expéditions punitives contre les populations civiles dans la région.


«Il serait aussi à l'origine de la liquidation de Floribert Kisembo, chef d’état-major de l’UPC, raconte une source digne de foi. Il ne fallait pas qu'il y ait de témoin gênant. C’est ainsi que Kisembo aurait été assassiné.»

Un général kamikaze à la retraite

Quand l’UPC de Thomas Lubanga commence à perdre de son influence, Bosco prend ses distances et crée le Mouvement révolutionnaire du Congo (MRC) où il fera encore parler de lui en 2005.


«Nommé général de brigade par le pouvoir de Kinshasa au même moment que ses pairs miliciens de l’Ituri tels que Germain Katanga, Kisembo et Gérôme Kakwavu, Bosco Ntaganda était le seul à n’avoir pas célébré l’événement», indique Le Pacificateur, un journal de la région.

Il n’est jamais venu chercher ses galons. Le général Bosco Ntaganda a tout de même sous ses ordres près de 3.000 militaires, issus à majorité du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda, un mouvement rebelle créé pour la défense des minorités tutsi en RDC.

Dans le CNDP, le Terminator Bosco Ntaganda entre en dissidence contre son chef Laurent Nkunda. Une source militaire affirme qu’il a joué un grand rôle dans la neutralisation de ce dernier aujourd'hui réfugié au Rwanda.

Après avoir installé son autorité dans le Nord-Kivu et parmi ses troupes, Bosco Ntaganda s’est occupé des «transferts». Transferts des matières premières à une clientèle d’hommes d’affaires rwandophones, pour ne pas dire Tutsi dans la région. Ce que le président Joseph Kabila a qualifié dans un récent discours d'«officiers affairistes». Bosco Ntaganda est dans le lot.

Bien après Laurent Nkunda et avant lui Jules Mutebusi, Bosco Ntaganda a porté le drapeau de sa communauté, les Tutsi du Congo. L’heure est venue pour lui de passer le témoin à un autre. Un nouveau mouvement rebelle vient de naître, le M23. Dirigé par un proche de Bosco Ntaganda pour permettre à ce dernier de se retirer du devant de la scène médiatique et militaire. Oublié mais pas arrêté!

A présent, le général des brigades des Forces armées de RDC Bosco Ntaganda est en fuite non loin de la frontière congolaise avec le Rwanda, sa base arrière pour ne pas dire son pays d’origine.

La pression autour de son arrestation et son transfèrement à la Cour pénale internationale s'accentue plus que jamais, mais il est visiblement un kamikaze, prêt à mourir armes à la main plutôt que de se rendre aux autorités de Kinshasa, confie un ancien du CNDP.


«Bosco Ntaganda serait prêt à se loger une balle dans la tête si l’étau se resserre davantage sur lui, il n’acceptera jamais d’être cueilli».

Jacques Matand, de Kinshasa









Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mathilde le Mar 26 Mar - 18:23

General Jhon Numbi, Inconnu ex ministre de l'interieur et Bosco Ntanganda association de malfaiteurs et de tueurs pour compte de Hypolyte Kanambe .


Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mathilde le Mar 26 Mar - 19:51

QUI A FAIT DE CETTE CHOSE, UN CONGOLAIS ET OFFICIER SUPÉRIEUR DE L'ARMÉE CONGOLAISE DE SURCROÎT ?


Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Ramboché le Mar 26 Mar - 21:14

Con golais qui s´exprime en Kinyarwanda et qui se dit appartenir a l´armée Congolaise s´est du jamais vu, il est Rwandais et heureusement que dans la fiche d´accusation il est Rwandais.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mongo Elombe le Mar 26 Mar - 21:25

Ramboché a écrit:Con golais qui s´exprime en Kinyarwanda et qui se dit appartenir a l´armée Congolaise s´est du jamais vu, il est Rwandais et heureusement que dans la fiche d´accusation il est Rwandais.

Rambotché il était colonel dans l'armée congolaise où bien et pourquoi??? Kokima te sakola nionso puisque moi je vois mal un anglais général dans l'armée française.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Ousmane le Mar 26 Mar - 22:19

Je ne peux te dire que cet individu est Rwandais, James Kabarebe a été chef d´état major dans notre armée mais il est Rwandais.
Oui il a travaillé dans l´armée Congolaise mais il est de nationalité Rwandaise.

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Ramboché le Mar 26 Mar - 22:29

Bravo monsieur Ousmane tu n´as fait que dire la vérité Kabila a incorporé Bosco dans l armée Congolaise pour faire la paix on pourra discuter sur cette décision pour savoir si elle était bonne ou mauvaise mais c´est un autre débat mais une chose est sure Ntanganda B. est Rwandais 100%

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Ousmane le Mar 26 Mar - 23:02

Ramboché a écrit:Bravo monsieur Ousmane tu n´as fait que dire la vérité Kabila a incorporé Bosco dans l armée Congolaise pour faire la paix on pourra discuter sur cette décision pour savoir si elle était bonne ou mauvaise mais c´est un autre débat mais une chose est sure Ntanganda B. est Rwandais 100%

Bravo aussi a vous Ramboché tu es tombé dans le piège que je t´ai tendu si on accepte cette logique donc Kanambe alias Kabila est président du Congo mais c´est un Rwandais.

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mongo Elombe le Mer 27 Mar - 9:35

Ousmane a écrit:
Ramboché a écrit:Bravo monsieur Ousmane tu n´as fait que dire la vérité Kabila a incorporé Bosco dans l armée Congolaise pour faire la paix on pourra discuter sur cette décision pour savoir si elle était bonne ou mauvaise mais c´est un autre débat mais une chose est sure Ntanganda B. est Rwandais 100%

Bravo aussi a vous Ramboché tu es tombé dans le piège que je t´ai tendu si on accepte cette logique donc Kanambe alias Kabila est président du Congo mais c´est un Rwandais.

Ngoweooooooooooo naleki mbangu pour la paix??? Et il y eu paix??? il y a eu plusieurs massages Very Happy , brassages Very Happy vedire incorporer des rwandais dans l'arméé et dans nos institutions, le contraire ne se fait pas chez les autres.........Aprs pourquoi s'étonner qu'ils ne s'impliquent pas puisque ne se sentant pas congolais.

KABILA, les députés et les sénateurs dans un pays normal doivent êtres jugés pour trahisson mais nous sommes en kabilie pour Rambotché c'est normal surtout pour faire la paix.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Super Flick de Kingantaki le Mer 27 Mar - 11:33



C´est de la folie ca, il est né au Rwanda, mais grandis au Congo et il est anglophone.

Super Flick de Kingantaki
Modérateurs

Messages : 765
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Muana Milano le Mer 27 Mar - 12:29


Si cette vermine ne sait piper un mot en Français,alors comment il communiquait avec l'état major general à Kin,puisque c'est la langue de travail de nos institutions.Cela veut dire aussi qu'il n'a pas étudié au Congo,comme un certain commandant Hyppo :!:Est ce qu'il a étudié seulement Question
Donc conclusion,il n'a pas grandi au Congo,comme il pretend,pour se prevaloir de la nationalité Congolaise.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mathilde le Mer 27 Mar - 15:29

La CPI sécurise la famille de Ntaganda




Désormais pensionnaire du quartier pénitentiaire de la CPI (Cour Pénale Internationale), à La Haye, où il est arrivé vendredi soir à bord d’un avion spécial, l’ex-général Bosco Ntaganda devrait assister, ce mardi 26 mars 2013, à l’audience prévue pour son identification, son information sur ses crimes, la langue dans laquelle il compte se défendre ainsi que la connaissance de ses droits.

Même si la procédure exige que la Procureur de cette juridiction, Fatou Bensouda, ficelle un dossier complet à soumettre à l’appréciation des juges avant la conformation des charges et la fixation éventuelle de son procès, personne ne doute de l’inculpation imminente de cet auteur des crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Ituri (2002-2003) et au Nord-Kivu (2009-2012). La majorité des Congolais, avec en tête ses victimes et les membres de leurs familles, n’ont qu’une préoccupation connaître la vérité sur les mobiles de ses actes criminels, ses parrains, ses partenaires dans le trafic illicite des minerais, ses sources de financement, ses fournisseurs en armes, munitions et troupes, etc.

Au vu de gros intérêts politiques, militaires, financiers qui se jouent sur le dos de ce seigneur de guerre, d’aucuns pensent que pour lui permettre de dire la vérité et rien que la vérité devant es juges de la CPI, celle-ci devrait lui donner des garanties suffisantes pour la sécurité de sa famille biologie : femmes, enfants, frères, sœurs, oncles, tantes, neveux, nièces, cousins, cousines.

La Procureur Bensouda aurait intérêt à initier des mesures spéciales de protection pour les proches de Bosco Ntaganda, de manière à libérer celui-ci de la peur de voir les siens victimes des règlements des comptes de la part de ses parrains ou des membres des réseaux maffieux qui s’estimeraient trahis par ses dépositions.

Dans le cadre des procès de Matthieu Ngudjolo, Thomas Lubanga et Jean-Pierre Bemba, la CPI avait mobilisé d’importants moyens pour la sécurité des témoins à charge et à décharge, aussi bien ceux résidant en République Centrafricaine qu’en République Démocratique du Congo. Sans cette précaution élémentaire, Bosco Ntaganda risque de cacher beaucoup de choses, afin de ne pas exposer des êtres qui lui sont encore chers et qui n’ont aucune responsabilité dans ses activités criminelles, lesquelles font partie du nouveau business qui fabrique des millionnaires dans la partie Est du pays. Autant ce prévenu de luxe est placé sous haute surveillance afin d’aider la justice internationale à donner un nouveau signal fort en direction des auteurs des crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans des Etats fragiles comme la RDC, autant il est nécessaire de le placer dans des conditions psychologiques qui puissent favoriser son mea culpa devant les juges, dans la droite ligne de sa reddition volontaire.

Kimp

http://direct.cd/2013/03/26/la-cpi-securise-la-famille-de-ntaganda.html

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Muana Milano le Mer 27 Mar - 15:35


Kagame et ses affidés en RDC,vont forcement vouloir prendre en otage ses proches,pour influer sur les declaration de Ntaganda à la cours penale internationale.Il faut exfiltrer sa femme et ses enfants du Rwanda.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mathilde le Jeu 28 Mar - 19:20

ROGER LUMBALA POUR MAKENGA (8 photos)











Dernière édition par Mathilde le Jeu 28 Mar - 20:50, édité 1 fois

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mathilde le Jeu 28 Mar - 20:14









Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  King Show le Jeu 28 Mar - 21:35

Mbisi alandaka se epayi ekotiola.

King Show
Modérateurs

Messages : 584
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Kebadeuxfois le Jeu 28 Mar - 22:03

A trop kotimbela mpifo ba choix ekomaka mabe muana mayi azali ya kozinda.

Kebadeuxfois
Modérateurs

Messages : 261
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Mathilde le Ven 29 Mar - 0:01

A LIRE...
Panique à la Cour Pénale Internationale !

Mr Benjamin Stanis Kalombo Président de l'APRODEC asbl a reçu le coup de file d'un membre de la Cour Pénale Internationale. Ceci, afin d'échanger sur l'annonce faite par l'APRODEC asbl selon laquelle le Procureur de la CPI comptait limiter les poursuites engagées contre Bosco NTAGANDA uniquement sur la période allant de juillet 2002 à septembre 2003.

Au cours de leur entretien, Mr Kalombo a rappelé que l'APRODEC asbl est une ONG Membre de la Coalition pour la CPI. A ce titre, elle est fondée de tirer la sonnette d'alarme sur les risques de violation par le bureau du Procureur des droits des victimes lesquels sont garantis depuis la conférence de révision du statut de Rome qui se tenue en juin 2010 à Kampala (Uganda), au cours de laquelle l’APRODEC asbl avait émis plusieurs observations et recommandations, quant à ce.

Au finale, Mr Kalombo a souligné qu'il est dans l'intérêt de la Cour Pénale Internationale que l'opinion sache que certains Etats parties au Statut de Rome ont profité du mauvais rapport de gestion des montants alloués à l'ancien Procureur Louis Moréno-Ocampo pour réduire sensiblement leur contribution au budget de la Cour (ndlr, le financement par le bureau du Procureur des filières de recrutement des faux témoins en RDC et RCA).

Le Secrétariat Général
APRODEC asbl
Tél: 0032.484.925.836
aprodecasbl@gmail.com

Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: Runiga arrêté, Ntaganda en fuite -

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum