NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Lun 9 Déc - 23:27

Le président élu Etienne Tshisekedi rend hommage à Nelson Mandela à l'ambassade d'Afrique du sud à Kinshasa !








_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Mar 10 Déc - 17:32

Sa lutte était votre lutte, son triomphe a été votre triomphe" Barack Obama en hommage à Mandela



Barack Obama magnifique discours..... FORT! flower

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Mar 10 Déc - 18:39

L’arrivée de Kabila en Afrique du Sud à la cérémonie d’hommage à Mandela, Regardez






Pourquoi a t'elle l'air si misérable si elle est " bénie" hein? Shocked Shocked 

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Mer 11 Déc - 17:22

Trop fort le gars chapeau!!lol! lol! 
!
Obsèques de Mandela: l'interprète en langage des signes était un "imposteur" (vidéo)



 lol! lol! lol!

Obsèques de Mandela: l'interprète en langage des signes était un "imposteur" (vidéo)
Les faits sont surréalistes et prêtent à rire. Un homme a traduit en langage des signes tous les discours, y compris celui du président Obama, de la cérémonie des funérailles de Nelson Mandela. Précision: l'homme n'était pas traducteur en langage des signes. Les gestes qu'il a faits pendant
L'interprète en langage des signes apparu mardi sur les écrans de la télévision publique sud-africaine pour traduire la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela ne maîtrisait absolument pas cette langue, ont affirmé mercredi des représentants des associations de sourds-muets en Afrique du Sud. "C'est un imposteur", a déclaré la directrice de l'organisme du Cap Education et développement du langage des signes, Cara Loening, interrogée par l'AFP. "La communauté des sourds en Afrique du Sud est complètement outragée."


"Ces gesticulations n'avaient aucun sens"
Selon un autre expert, un interprète officiel de la Fédération des sourds d'Afrique du Sud, Delphin Hlungwane: "Il gesticulait et bougeait juste ses mains dans tous les sens, il n'avait aucune grammaire, n'utilisait aucune structure, ne connaissait aucune règle de la langue. Il n'a rien traduit du tout, aucune de ces gesticulations n'avait de sens."

Un inconnu apparu "on ne sait pas comment"
L'affaire a provoqué des remous mercredi en Afrique du Sud, et les services de communication du gouvernement ont promis une réponse, qui n'était toujours pas arrivée en début d'après-midi. "Les sourds d'Afrique du Sud ne le connaissent pas, et les interprètes non plus", a ajouté M. Hlungwane, ajoutant que cet interprète n'avait jamais travaillé auparavant pour aucune chaîne de télévision. "Nous ne savons rien de lui, ni son nom, il est apparu à l'occasion de cet événement, on ne sait pas comment."
Interrogé sur la possibilité que cet interprété ait utilisé une autre langue des signes que celle pratiquée en Afrique du Sud, M. Hlungwane a assuré que les téléspectateurs sourds des autres pays du monde n'avaient pas non plus compris les gestes de cet "interprète".

​ 0

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Mer 11 Déc - 17:27

Vital Kamerhe pleure la disparution de Nelson Mandela et fait le point sur la politique en RDC




Mandela que le monde entier pleure aujourd'hui, reste pour bien des observateurs, et surtout pour nous Africains, et ses contemporains, un être exceptionnel et multidimensionnel. L'histoire retiendra que sa grandeur tient non seulement à sa longue lutte contre l'apartheid armée, mais surtout à sa forte capacité de résistance face à l'oppression dont il a été victime, des décennies durant, de la part du pouvoir de la minorité blanche sud-africaine, et sa combativité contre les pièges de la compromission et de la trahison des idéaux de l'ANC.

A plusieurs reprises, en le sait, le pouvoir lui avait proposé sa libération au prix de son renoncement à son combat politique. Mandela qui ne comptait jusque-là que sur l'appui de la majorité noire, des métis et de la communauté indienne, et sur quelques soutiens des pays africains, asiatiques et de l'Amérique Latine et de faibles pressions de la communauté internationale, ne s'est pas départi de sa ligne de conduite. Bien au contraire, il a enduré son martyre avec stoïcisme et radicalisé sa position, forgeant son destin politique contre vents et marées, contre les tortures, les sévices corporels et autres humiliations. Et quand l'ANC, son parti politique, a remporté les élections présidentielles, Mandela est devenu le premier président noir de la république sud-africaine post-apartheid. Ce fut le couronnement de son combat héroïque pour l'instauration de la démocratie en Afrique du Sud et d'un monde plus juste où Blancs et Noirs pouvaient désormais vivre côte-à-côte, et où les personnes ne pouvaient plus être discriminés ni traqués pour leurs idées politiques et surtout pour la couleur de leur peau. Le monde politique qui s'initiait à beaucoup des mutations, déroulait à ses pieds, son tapis rouge. Et bien que les nostalgiques de l'ordre ancien mettaient du temps à s'adapter aux changements, honneurs et privilèges pour un Noir issu des milieux pauvres de Soweto, s'accumulaient sans transition, ni interruption. Son mandat politique récompensait, comme il fallait s'y attendre, sa longue lutte politique. Ironie du destin, le plus vieux prisonnier d'Afrique du Sud avait entre ses mains le sort de tout le peuple sud-africain, ses anciens geôliers, les Blancs, ainsi que les métis et les Noirs. Voyages à travers le continent africain et en Asie, visites d'Etat en Europe et en Amérique, ainsi que des dîners en tête-à-tête avec ses homologues chefs d'Etat et les Grands de ce monde. Partout, l'accueil de cet ancien pensionnaire de la célèbre prison de Robben Island, devait respecter les règles du cérémonial protocolaire, en plus du fait que ses déplacements étaient tous assurés par des escortes spéciales. Au lieu d'une petite cellule inconfortable pour détenus politiques, coupé du reste du monde, Nelson Mandela logeait désormais dans un palais présidentiel hautement sécurisé avec un réseau de communications qui le reliait directement avec tous les services stratégiques et toutes les ambassades sud-africaines dans le monde. Il était devenu un homme puissant à la tête de l'Etat, et le commandant suprême à qui l'armée, la police et les services de sécurité obéissaient au doigt et à l'œil.

Mandela allergique au cumul des mandats présidentiels, mais partisan de l'alternance

Ces services stratégiques qui, cinq ans auparavant, le surveillaient comme un vulgaire malfrat. Pouvait-il oublier en ouvrant les nombreux signataires déposés sur son bureau qu'il était passé par des travaux forcés à la prison où chaque jour, il cassait des pierres et avalait des tonnes de poussières !
Sollicité comme médiateur dans plusieurs crises politiques en Afrique, Mandela était devenu un véritable sapeur-pompier qui a pu éviter' certains pays du continent de basculer dans l'horreur de la guerre civile et des rébellions à répétition.
Mandela qui jouissait ainsi de toutes les attentions et d'une si grande considération, à travers le monde, ne s'est pas laissé griser par le pouvoir. Un seul mandat lui a suffi pour engager son pays sur la voie de la réconciliation raciale, de la construction de l'unité arc-en-ciel et de l'initiation des réformes qui traduisent l'ambition de l'Afrique du Sud nouvelle, celle d'un Etat de droit dont la voix porte au-delà des frontières du continent. L'ancien bagnard de Roben Island a réussi à mettre en quatre ans toute son intelligence au service de son pays avant de prendre un repos mérité jusqu'à la fin de ses jours. A aucun moment, il n'a été tenté par des prolongations auxquelles la plupart de ses pairs africains sont profondément attachés. Il a accompli son mandat dans le respect des règles. Sans tracasseries. Sans tripatouillages de la loi fondamentale de son pays. Et c'est en cela que l'homme, déjà spécial par là nature du combat politique qu'il a eu à mener, déjà exceptionnel par la grandeur d'âme dont il a fait preuve en pardonnant à ceux qui lui «avaient volé ses années de jeunesse», c'est en cela donc que Nelson Mandela est un exemple unique sur un continent où les chefs d'Etat sont pour l'essentiel des techniciens de la répression aveugle, des spécialistes de la violation des droits fondamentaux de leurs concitoyens, des tripatouilleurs patentés des textes constitutionnels de leurs pays.
Ce sont ces dirigeants qui se rendront le week-end prochain en Afrique du Sud pour rendre un hommage ultime à l'«Homme-Exemple» du continent. Un exemple non seulement pour les dictateurs aux commandes de la majorité des Etats africains mais aussi pour les leaders des partis politiques du continent.
Puisse l'image du dernier voyage de Madiba aider les uns et les autres à comprendre enfin que tout pouvoir a des limites et que le meilleur moyen d'entrer dans l'histoire est de rester temporel et de se mettre au service du peuple.
J.R.T.



_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Ousmane le Mer 11 Déc - 19:02

Obama s adressant indirectement aux dictateurs se trouvant dans la tribune: ils se renflamme héritier de Nelson Mandela mais ne tolère même pas leurs propres oppositions.
Et Kanabwa baissa la tête.

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  mapata le Jeu 12 Déc - 11:11

Comme Mugabe et Kanambe.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mongo Elombe le Jeu 12 Déc - 17:26

Lui même OBAMA un guerrier prix Nobel de la paix il doit balayer devant sa porte.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Ramboché le Jeu 12 Déc - 21:23

Pour faire la paix dit on prépare la guerre,donc Obama n est pas dans l absolu un guerrier mais les situations peuvent l amener a opter pour la solution guerre.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mongo Elombe le Sam 14 Déc - 7:42

MANDELA stratège de la violence et de rèconciliation.

http://m.bfmtv.com/article.html#art664362

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Sam 14 Déc - 19:54

Mandela: dernier hommage du président Zuma et départ pour Qunu



Au revoir MADIBA ! Que la terre te soit légère !


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Lun 16 Déc - 18:19

Une statue de bronze de 9 m en hommage à Mandela, comme pour souligner son " immensité et son immortalité


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Jules andré le Lun 16 Déc - 20:35

Il le mérite vu l héritage qu´il laisse pour les Sud Africains.

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Lun 16 Déc - 20:49

Jules andré a écrit:Il le mérite vu l héritage qu´il laisse pour les Sud Africains.

Tout a fait Jules...

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Lun 16 Déc - 20:53

La dernière lettre d'au revoir de Winnie........



" Seule, je te revois dans ce township d’Alexandra où, au détour d’une ruelle, j’aperçus ta longue silhouette au milieu d’une bande de jeunes. Seule, je pense à ce jour où tu m’as proposé de devenir ta femme. Seule, je pense à ces petits rares moments d’évasion dont nous pouvions profiter.

Seule, je pense à ce jour où tu as rencontré mon père pour demander ma main. Seule, je pense à cette phrase de mon père « Nelson est un garçon charmant, tu peux l’épouser mais le choisir c’est épouser un combat et non un homme ». J’ai compris aujourd’hui que j’ai épousé le combat, ton combat, le combat de ta bande avec les BUTHELEZI, SISULU Walter, Oliver Tambo et autres. J’ai appris à lutter à vos côtés.

J’ai intégré le système très tôt. J’ai, inconsciemment peut-être, décidé de jouer ma partition. J’ai, peut-être pour prouver à tes compagnons que tu avais choisi la femme qu’il fallait, opté pour l’incarnation de l’aile dure. Puis arriva ce jour sombre de ton arrestation. Jour sombre, ai-je dit ! Il l’était pour moi or c’était le jour de gloire puisque tu me disais lors de mes visites bien surveillées à Roben Island que « ta victoire a commencé le jour de ton arrestation ».

Plus tard, après plus de quinze années de bagne, tu n’as pas hésité à me dire « Winnie, tu te bats bien pour ma libération mais tu m’abats avec ton comportement. Je suis au courant pour le jeune avocat et je te comprends : la solitude peut être le lit de la débauche pour une femme qui n’a jamais pu savourer son mariage. Je ne t’en voudrai jamais. Je te porte dans ma chair Winnie ». Oui, Nelson, tu avais vu juste. Tu me comprenais seulement la compréhension ne doit pas être une légitimation et c’est ce que je n’ai pas pu comprendre assez tôt d’où mon escapade nocturne le jour de ta sortie de prison devant les caméras du monde entier.

A ta libération, j’étais fière de toi, fière de ton endurance, fière de ta victoire et indigne voire indignée d’autant que je ne méritai plus d’être à tes côtés ou de te prendre la main. J’étais une étrangère à tes côtés. Je te sentais plus comme un père. Ta décision de partir, de t’éloigner de moi, de divorcer ne m’a point surpris. Je voulais ce divorce. Je n’osais pas prendre l’initiative par peur de te faire souffrir encore.

J’ai applaudi lorsque tu as choisi MACHEL. Pleine de grâce, de douceur, dévouée, câline, discrète, profondément amoureuse de toi, fidèle et généreuse avec notre progéniture, j’ai tout de suite compris qu’elle allait t’offrir toute cette affection qui t’a tant manquée. Mon cher époux, Je ne prie pas pour toi, Dieu a donné des signaux rassurants quant à ta place dans l’au-delà. Je veux ici et pour toujours te dire combien je t’aime.

Je n’aurai pas la chance de prononcer un discours devant ces 80 milles personnes réunies à Sowéto pour te rendre hommage. Si cette chance m’était offerte, je t’aurai simplement demandé pardon car tu avais choisi Winnie pour gagner à tous les niveaux. Tu avais choisi Winnie pour réussir ta vie. Malheureusement, la femme que je suis a confondu « la victoire du bonheur » et « le bonheur de la victoire ».

Tu as eu le second par ton propre combat et je n’ai pas su t’offrir le premier. Mea culpa, Nelson. Je te demanderai simplement dans les cieux de ne pas penser à ce jour où tu m’as dit « nous ne vieillirons pas ensemble ». Pense plutôt Nelson à ce jour où tu m’as dit « je veux mourir tout contre toi ». C’est vrai Nelson, le bonheur se conjugue souvent au passé. Bon voyage. Love you, my husband.


whaoow......

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Muana Milano le Mar 17 Déc - 7:55

Mathilde a écrit:La dernière lettre d'au revoir de Winnie........



" Seule, je te revois dans ce township d’Alexandra où, au détour d’une ruelle, j’aperçus ta longue silhouette au milieu d’une bande de jeunes. Seule, je pense à ce jour où tu m’as proposé de devenir ta femme. Seule, je pense à ces petits rares moments d’évasion dont nous pouvions profiter.

Seule, je pense à ce jour où tu as rencontré mon père pour demander ma main. Seule, je pense à cette phrase de mon père « Nelson est un garçon charmant, tu peux l’épouser mais le choisir c’est épouser un combat et non un homme ». J’ai compris aujourd’hui que j’ai épousé le combat, ton combat, le combat de ta bande avec les BUTHELEZI, SISULU Walter, Oliver Tambo et autres. J’ai appris à lutter à vos côtés.

J’ai intégré le système très tôt. J’ai, inconsciemment peut-être, décidé de jouer ma partition. J’ai, peut-être pour prouver à tes compagnons que tu avais choisi la femme qu’il fallait, opté pour l’incarnation de l’aile dure. Puis arriva ce jour sombre de ton arrestation. Jour sombre, ai-je dit ! Il l’était pour moi or c’était le jour de gloire puisque tu me disais lors de mes visites bien surveillées à Roben Island que « ta victoire a commencé le jour de ton arrestation ».

Plus tard, après plus de quinze années de bagne, tu n’as pas hésité à me dire « Winnie, tu te bats bien pour ma libération mais tu m’abats avec ton comportement. Je suis au courant pour le jeune avocat et je te comprends : la solitude peut être le lit de la débauche pour une femme qui n’a jamais pu savourer son mariage. Je ne t’en voudrai jamais. Je te porte dans ma chair Winnie ». Oui, Nelson, tu avais vu juste. Tu me comprenais seulement la compréhension ne doit pas être une légitimation et c’est ce que je n’ai pas pu comprendre assez tôt d’où mon escapade nocturne le jour de ta sortie de prison devant les caméras du monde entier.

A ta libération, j’étais fière de toi, fière de ton endurance, fière de ta victoire et indigne voire indignée d’autant que je ne méritai plus d’être à tes côtés ou de te prendre la main. J’étais une étrangère à tes côtés. Je te sentais plus comme un père. Ta décision de partir, de t’éloigner de moi, de divorcer ne m’a point surpris. Je voulais ce divorce. Je n’osais pas prendre l’initiative par peur de te faire souffrir encore.

J’ai applaudi lorsque tu as choisi MACHEL. Pleine de grâce, de douceur, dévouée, câline, discrète, profondément amoureuse de toi, fidèle et généreuse avec notre progéniture, j’ai tout de suite compris qu’elle allait t’offrir toute cette affection qui t’a tant manquée. Mon cher époux, Je ne prie pas pour toi, Dieu a donné des signaux rassurants quant à ta place dans l’au-delà. Je veux ici et pour toujours te dire combien je t’aime.

Je n’aurai pas la chance de prononcer un discours devant ces 80 milles personnes réunies à Sowéto pour te rendre hommage. Si cette chance m’était offerte, je t’aurai simplement demandé pardon car tu avais choisi Winnie pour gagner à tous les niveaux. Tu avais choisi Winnie pour réussir ta vie. Malheureusement, la femme que je suis a confondu « la victoire du bonheur » et « le bonheur de la victoire ».

Tu as eu le second par ton propre combat et je n’ai pas su t’offrir le premier. Mea culpa, Nelson. Je te demanderai simplement dans les cieux de ne pas penser à ce jour où tu m’as dit « nous ne vieillirons pas ensemble ». Pense plutôt Nelson à ce jour où tu m’as dit « je veux mourir tout contre toi ». C’est vrai Nelson, le bonheur se conjugue souvent au passé. Bon voyage. Love you, my husband.


whaoow......

Ce que beaucoup des gens ne savent pas;sans la ténacité de Winnie Mandela,son mari risquait d'etre dans les oubliettes de l'histoire,dans sa prison de Rhode Island.La seule erreur,ce qu'elle n'a pas pu rompre avec son amant d'avocat,après la libération de Nelson Mandela.
Pour moi,elle restera la maman combattante de la libération du peuple noir d'Afrique.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Mathilde le Mar 17 Déc - 17:51


Quand la mort réunie les âmes...





 geek 
Winnie & Graça = une belle leçon de vie, de générosité, de tolérance et surtout d'amour
.

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NELSON MANDELA AU PLUS MAL, HOSPITALISE EN SOIN INTENSIF POUR INFECTION PULMONAIRE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum