L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Jules andré le Jeu 28 Mar - 19:15

La
«Brigade d'Intervention» soutiendra l'action de la Monusco (Mission de
l’ONU en République démocratique du Congo) pour combattre «les groupes
armés».

Par RFI

L’ONU doit adopter ce jeudi 28 mars le renforcement de la
Monusco en RDC. Le Conseil de sécurité va notamment se prononcer sur la
création d’une «Brigade d’intervention», sorte de force spéciale de
l’ONU chargée de combattre les groupes armés. Cette brigade marque un
tournant dans la doctrine du maintien de la paix.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Le vote du Conseil de sécurité des Nations unies ce jeudi 28 mars
sera à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire des Nations unies.
Pour la première fois, l’ONU va créer une force non plus défensive comme
les casques bleus mais offensive. Cette «Brigade d’intervention» sera
composée de trois bataillons d’infanterie, soit environ 2 700 hommes, et
basée à Goma. Le texte présenté par la France parle d’une force «robuste» et «très mobile», qui devra «neutraliser les groupes armés» en RDC.

Les négociations ont été longues et difficiles. Le Guatemala et le
Pakistan, pourvoyeurs de troupes, étaient réticents à cette nouvelle
doctrine craignant les conséquences sur leurs casques bleus.

La résolution insiste sur le fait que cette force est créée à titre «exceptionnel»
et qu’il ne doit pas y avoir de précédent pour les opérations de
maintien de la paix. Plusieurs membres du Conseil de sécurité sont
encore sceptiques sur l’efficacité de cette brigade, mais après dix ans
d’échec à stabiliser la RDC, l’ONU et les pays africains de la SADC
(Communauté de développement d'Afrique australe) veulent changer de
stratégie.

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Ven 29 Mar - 9:49

Une brigade d'intervention pour quoi faire?? La monuc ne suffit plus? C'est quoi cette énième foutaiserie? Que feront t'ils de plus?

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mer 3 Avr - 13:33

http://radiookapi.net/actualite/2013/04/02/la-russie-invite-la-rdc-profiter-de-la-presence-de-la-brigade-de-la-monusco-pour-reformer-son-armee/

J'ai honte...........

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Sankara le Mer 3 Avr - 13:59

Vous ne deviez pas avoir honte chère Madame c´est conseil qu´on nous donne est elle n´est pas tombé dans des oreilles sourdes si nos autorités ne l´ont pas fait a temps les voila mit sur un fait qu´ils doivent réagir vous me poserez la question de savoir pourquoi ne l´ont-ils pas avant et je vous répondrai la politique est dynamique et ils sont contraint de réagir maintenant dit on pas: "Mieux vaut tard que jamais"
"

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mer 3 Avr - 15:16

J'ai honte que d'autres pays donnent des conseils aux miens.

J'ai honte de voir que nos soi disant autorités sont incapables de pacifier et d'apaiser mes frères et soeurs.

J'ai honte d'entendre kabila et les 40 voleurs dire et se dédire.

J'ai honte de notre lâcheté pour châtier kabila et consort parcequ'ils sont les fossoyeurs de la RDC.


N'importe qui peut se lever et dire ce qu'il faut faire et on se dit pays souverain mawaaaaaa.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Ramboché le Mer 3 Avr - 18:16

Entre pays on peut se donner des conseils et il y a un proverbe en lingala qui dit :
"Muana moke abetaka mbonda mikolo mpe babinaka"

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Jeu 4 Avr - 11:46

[quote="Sankara"]Vous ne deviez pas avoir honte chère Madame c´est conseil qu´on nous donne est elle n´est pas tombé dans des oreilles sourdes si nos autorités ne l´ont pas fait a temps les voila mit sur un fait qu´ils doivent réagir vous me poserez la question de savoir pourquoi ne l´ont-ils pas avant et je vous répondrai la politique est dynamique et ils sont contraint de réagir maintenant dit on pas: "Mieux vaut tard que jamais"

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Et ça tu en dis quoi??













Les Nations unies ont lancé, le 27 mars dernier, un ultimatum d’une semaine au gouvernement pour qu’il sanctionne les militaires congolais accusés de viols à Minova Radio okapi.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  kunta le Jeu 4 Avr - 17:40

Il ne faut pas avoir honte quand l´ONU lance un ultimatum parce qu´ils sont aussi en parti complice de la situation a laquelle est confronté la RDC pourquoi n´ont-il pas fait tout ca avant ?
Apres MONUSCO et MONUC maintenant un groupe qui peut combattre les rebelles alors que dans d autres pays l´ONU ne combat pas les rebelles parce qu´elle prétend ce sont les affaires intérieures d´un pays.
A la fin pour qui ils nous prennent.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mer 10 Avr - 15:48

http://radiookapi.net/actualite/2013/04/10/nord-kivu-des-habitants-de-nyiragongo-fuient-la-marche-contre-la-brigade-dintervention-de-la-monusco/

Allo allo, il y a t'il un président en RDC?

Le géléral OLEKO il sert à quoi à Kin?

Une vingtaines de militaires pour kidnapper DIOMI pendant ce temps là le m 23 emmerde les congolais.

La garde présidentielle et les chars plantés chez Tshi tshi doivent aller combattre le M23.

Donc bavandi baza kozela ONU MENDE ALOBI NINIOOOOOOOOOO

MAWA PLEIN..........











Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Ramboché le Mer 10 Avr - 16:06

Le générale Oleko est un policier est sa juridiction est Kinshasa que voulez qu´il aille foutre au Kivu ou il y a un commande de police comme lui, c´est pas un kidnapping comme vous le décrivez mais une arrestation en bonne et due forme Diomi est toujours accompagné de ces gardes et militants il faut une equipe de policiers pour les tenir en respect .

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Ven 12 Avr - 13:09

http://radiookapi.net/actualite/2013/04/12/rdc-le-m23-promet-de-riposter-en-cas-dattaque-de-la-brigade-dintervention-de-la-monusco/

MENDE alobi nini?

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Jules andré le Sam 13 Avr - 15:41

Tant que cet ONU aura de lois contradictoires il y aura toujours des troubles dans ce monde la même organisation pourquoi n a t-elle intervenu quand le rebelle de la SELEKA avait attaqué en RCA parfois la même organisation dit ne pas intervenir dans les crises internes des pays parfois elle intervient sans qu on lui fasse appelle doit-on comprendre que cet organisation est elle aussi a but lucrative?

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Lun 15 Avr - 9:21

http://www.rfi.fr/emission/20130414-1-fait-communaute-internationale-rdc


http://www.rfi.fr/emission/20130414-2-changement-cap-monusco-rdc

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mar 16 Avr - 18:26

http://www.mediacongo.net/show.asp?doc=31714

Le M23 se fout des congolais trop sûre d'eux ses gens là kokamwa.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Ousmane le Mar 16 Avr - 19:55

Oui même les terroristes au Mali avant l´intervention des Français croyaient qu´ils allaient résister mais nous Congolais devons nous poser la question de savoir si cette intervention est dans notre intérêt parce que ca ne sert a rien de voir le M23 mis hors de nuire et que Kabila continue a mal gérer notre pays.
Notre solution et restera Kabila dégage.

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mer 1 Mai - 22:06

N'soni esila bango incapable de défendre le pays et attende toujours de l'aide extérieur pour fanfaronner mawa plein.


Brigade d’intervention à l’Est de la RD Congo : Mary Robinson tempère les ardeurs belliqueuses des jusqu’au boutistes de la kabilie
Écrit par Raymond LUAULA
Mardi, 30 Avril 2013 21:31

Incapable d’une quelconque victoire militaire face au M23, la kabilie ne jure désormais plus que par le déploiement de la Brigade d’intervention à l’Est de la RD Congo.
Depuis le vote de la résolution onusienne sur le déploiement de la fameuse Brigade d’intervention, Kinshasa n’a pas perdu de sa superbe au point de torpiller les pourparlers de kampala. Ce, en invitant le M23 à s’auto-dissoudre.

A l’occasion du séjour, débuté hier à Kinshasa et poursuivi aujourd’hui à Goma, de Mary Robinson, envoyée spéciale du Secrétaire général de l’Onu dans la région des Grands Lacs, Raymond Tshibanda Ntungamulongo, ministre Kabila des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a répété jusqu’à l’ennui que le déploiement de la Brigade internationale a été décidé pour mettre fin à l’existence des groupes armés dont le M23.

Autrement dit, les pourparlers de Kampala doivent être conjugués au passé. Sans disposer d’une armée nationale capable de défendre l’intégrité du territoire, Kinshasa se met à rêver que les Sud-Africains et Tanzaniens de la fameuse brigade vont verser leur sang pour pérenniser la kabilie !

Toutes ces rêveries sont faites sans compter avec la capacité de nuisance dont disposent les dirigeants du M23 qui semblent n’avoir rien à perdre et qui ont déjà annoncé la détermination de leurs troupes à se battre et à se défendre si jamais elles étaient attaquées.

Ce message semble avoir été entendu par Mary Robinson qui met en exergue la nécessité d’une solution politique.
Se confiant à la presse à Kinshasa lundi dernier, Mme Robinson a souligné qu’il y a beaucoup d’espoirs dans la Brigade d’intervention et que quand bien même son déploiement est important, cela n’est pas la solution. A l’en croire, la solution, c’est aussi la solution politique, la solution de confiance entre les pays voisins. Aussi, a-t-elle souhaité que chaque pays signataire de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba s’implique avec franchise pour son aboutissement heureux.

Il suffit de savoir lire entre les lignes pour noter que Mary Robinson prend là le contre-pied des jusqu’au boutistes de Kinshasa qui comptent sur une victoire militaro-diplomatique qui leur serait offerte sur un plateau comme une prime à la mal gouvernance et au népotisme.

En tout état de cause, à Congoone, on croit savoir que la partie n’est pas jouée et que la messe n’est pas dite comme tente de le faire croire la kabilie. La guerre que l’AFDL a léguée au Congo à démocratiser et que son héritier pprdien pérennise est une résultante de la duplicité et de la mauvaise gestion des ambitions qui sont le dénominateur commun de ceux qui dirigent le Congo par défi depuis le 17 mai 1997.

Il faut donc une approche globale de normalisation politique pour que le Congo s’en sorte et retrouve sa dignité en faisant notamment la lumière sur divers engagements que les Kabila ont pris envers ceux qui les ont placés au pouvoir de la manière que l’on sait.

C’est certainement à la suite de la complexité du dossier que l’envoyée spéciale de Ban Ki-Moon semble avoir pris ses distances avec l’approche kabilistique de la question en mettant en relief la nécessité de trouver des solutions aux conflits non seulement en Rd Congo, mais également dans la région. Après Kinshasa hier et Goma aujourd’hui, Mme Robinson se rendra à cet effet à Kigali et Kampala, puis en Afrique du Sud et Addis-Abeba. D’où, l’importance pour elle d’obtenir l’engagement formel des Etats signataires pour la mise en œuvre de l’Accord-cadre signe le 24 février 2013 à Addis-Abeba.
Mise à jour le Mardi, 30 Avril 2013 21:36

S

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mer 1 Mai - 22:21

Pendant qu'à Kinshasa on applaudit de 4 mains la brigade au lieu de chercher la solution et passer le temps à emprisonner inutilement les journalistes et tout ceux qui osent dire ce qu'ils pensent. Le M23 fait la loi et là MENDE ferme sa gueule en attendant le messie aka la brigade qui ne fera rien comme la monusco.

http://radiookapi.net/actualite/2013/05/01/nord-kivu-le-m23-nomme-de-nouveaux-administrateurs-nyiragongo-rutshuru/

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Jeu 2 Mai - 14:08

Le pompier pyromane américain en tournée pour la paix et seulement la paix...........Et ça dicte les volontés à des pays souverain sinon gare au bâton tchurrrrrrrr.


http://radiookapi.net/actualite/2013/05/02/kigali-promet-mary-robinson-sa-cooperation-pour-appliquer-laccord-cadre-daddis-abeba/

Qui connait l'accord? Botiela biso.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mer 8 Mai - 21:38

viols-en-rdc-l-onu-denonce-les-exactions-de-l-armee-et-des-rebelles-congolais


L'onu dénonce naseki kaka depuis le temps que ça dure aucune crédibilité pompier, pyromane tchurrrr.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


L’ONU a une nouvelle fois imputé, dans un rapport publié mercredi 8 mai, des faits de viols à l’armée congolaise (FARDC). Selon les Nations unies, au moins 135 femmes et filles auraient été violées fin 2012 alors qu’elles fuyaient l’avancée des rebelles du M23, eux-mêmes accusés d’exactions. Les enquêteurs estiment que les forces armées de RDC et le M23 pourraient être poursuivis pour crimes contre l’humanité.

« Des soldats congolais ont violé des femmes sous la menace de pistolets, frappé des hommes qui essayaient de défendre leurs épouses et leurs maisons, tué un garçon qui protégeait son bétail », ont révélé des enquêteurs de l'ONU dans un rapport publié mercredi 8 mai et portant sur la fin de l’année 2012, alors que les Forces armées de RDC (FARDC) étaient mises en déroute par les rebelles du M23, notamment aux alentours de Goma, en novembre dernier.

Selon le document, qui s’appuie sur 350 entretiens avec des témoins et des victimes, au moins 102 femmes et 33 filles ont été victimes de viols et d'autres actes de violence sexuelle perpétrés par les soldats, « de façon systématique, et avec une extrême violence. (...) Un ou deux soldats, raconte notamment le document, devaient quitter les lieux avec le butin, et au moins un devait rester en faction pendant que les soldats congolais violaient femmes et filles dans la maison ».

Enfants soldats et esclavage au M23

Les rebelles du M23 sont eux aussi accusés d’exactions, notamment de nombreux viols et d'assassinats à l’occasion de la prise de la capitale du Nord-Kivu, le 25 novembre. Selon un décompte des enquêteurs, 17 personnes, dont deux garçons, ont été tués dans l'offensive pour la conquête de la ville et, pendant les dix jours d'occupation de Goma et de la ville voisine de Sake, « au moins 11 civils ont été exécutés arbitrairement » et les combattants du M23 ont commis 58 viols.

Toujours selon le rapport, le M23 s'est emparé d'un camp militaire où au moins 49 femmes, essentiellement des épouses de soldats en fuite, ont été violées ou ont subi des sévices sexuels. L’ONU évoque également l’enrôlement d’enfants soldats et des faits d’esclavage.

Allusion au Rwanda

Ces exactions, souligne l’ONU, peuvent « constituer des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité », selon les critères de la Cour pénale internationale (CPI). En conséquence, « les autorités congolaises devraient rapidement juger les rebelles et les officiers de l'armée "quels que soient leurs rangs" », préviennent les enquêteurs. Onze soldats congolais ont déjà été arrêtés en décembre : deux pour meurtre, mais un seul pour viols, souligne le rapport. Le gouvernement congolais a aussi suspendu douze officiers de haut rang.

Le rapport encourage enfin les pays voisins, référence voilée au Rwanda, à « aider la RDC à arrêter et à traduire en justice les dirigeants du M23 ». En mars, le chef de guerre Bosco Ntaganda s'est rendu à la justice internationale, en se réfugiant à l'ambassade des États-Unis à Kigali. Le Rwanda a cependant toujours démenti les accusations du rapport d'experts de l'ONU selon lequel il apportait une aide militaire au M23.

________

Mathieu Olivier (avec AFP)


























1 réaction(s)


1.

ERASER - 08/05/2013 à 18h:05

Ca c'est pas nouveau!! Ca fait 15 ans que les Congolais crient sans que personne ne les ecoutent. Pire encore ceux qui parlent aujourd'hui sont ceux q [...] Lire

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Ven 10 Mai - 18:29

Pendant que kabila, mende et consort attendent la brigade le M23 malgré les défection le m23 nargue le CONGO mais pour intimider la population, emprisonner DIOMI et consort il y a du monde sans oublier la fameus garde présidentielle armés jusqu'au dents makasi kaka sur les citoyens mawaaaaaaaa.


http://oeildafrique.com/la-rebellion-du-m23-continue-le-recrutement-a-lest-de-la-rdc/

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  kunta le Ven 10 Mai - 18:39

"Qui veut la paix prépare la guerre "
Tant que nous compterons sur les autres pour nous défendre nos voisins n´auront aucun respect pour nous.
En dix ans de pouvoir Kanambe n´a pas pu mettre en place une armée nationale de non parce qu´il n est pas capable de le faire mais par peur que cette armée lui destitue.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Mar 14 Mai - 0:52


Le Chef de l’Etat a réuni vendredi le Conseil supérieur de la Défense qui a pris acte de l’arrivée en RDC des éléments de la Brigade d’intervention

Kinshasa, 13/05/2013 / Politique

Réunis vendredi autour du Chef de l’Etat qui a présidé leur rencontre, les membres du Conseil supérieur de la Défense ont pris acte de l'arrivée en RDC des éléments constituant la Brigade internationale d'intervention appelée à se déployer à l’Est du pays pour traquer tous les groupes armés infestés dans la région et parmi lesquels notamment les terroristes du M.23 soutenus par le Rwanda


Le Conseil supérieur de la Défense, réuni vendredi sous la présidence du Chef de l’Etat, le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, Commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de la Police nationale (PNC), a pris acte de l'arrivée sur le territoire national des éléments constituant la Brigade internationale d'intervention, en rapport avec l'Accord-cadre d'Addis-Abeba et la résolution 2098 du Conseil de sécurité des Nations Unies.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le communiqué publié à l'issue de cette réunion indique que le Conseil a jugé "globalement satisfaisante" la situation sécuritaire sur l'ensemble du territoire
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
national, nonobstant "certaines perturbations" observées par ci- par là, avant de prendre également acte de la bonne attitude prise par certains membres des groupes armés de déposer les armes et de se rendre aux forces gouvernementales, en vue de consolider la paix.

Aussi, un appel a-t-il été vivement lancé à ceux qui hésitent encore, tout en demandant au gouvernement de prendre toutes les dispositions pour leur encadrement.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le conseil a, à la même occasion, adressé les condoléances les plus attristées à la MONUSCO, au Pakistan et à la famille de l’élément Casque bleu qui a perdu la vie dans une embuscade tendue par des inciviques dans la nuit du 07 au 08 mai 2013 à Chidaho, dans le territoire de Walungu, à 17 Km de Bukavu.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le Conseil a, après adoption de la présentation des textes juridiques relatifs à la réforme des FARDC, instruit le Gouvernement de continuer la mise en oeuvre de la réforme du système sécuritaire déjà engagé.




La séance de travail du Conseil supérieur de la Défense a réuni autour du Chef de l'Etat le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, le Vice-premier ministre, ministre de la Défense et des Anciens Combattants Alexandre Luba Ntambo, le ministre de Affaires étrangères, Coopération internationale et Francophonie Raymond Tshibanda N'Tungamulongo, le ministre de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières Richard Muyej Mangez pour le compte des responsables politiques membres du Gouvernement.

Quant aux autorités strictement de la hiérarchie militaire on a compté le Chef d'Etat-major général des FARDC, le Lieutenant-général Didier Etumba, le Chef d'Etat-major de la Force terrestre, le Lieutenant-général François Olenga, le Commissaire divisionnaire-adjoint Charles Bisengimana, le Chef d'Etat-major de la Force aérienne, le général-major Massamba Mussungu, le chef d'Etat-major de la Force navale, le contre-amiral Kyabu Kaniki Emmanuel et le Chef d'Etat-major particulier du Président de la République, le général Célestin Mbala.

MMC

--------------------------------------------------------------------------------

(DN/Yes)

Last edited: 13/05/2013 14:13:17

Tout va bien en RDC à part quelques petits dérangements mait tout baigne Question Question On adresse les condoléances LES PLUS ATTRISTEES à la monusco? et les familles de tout ses congolais qui meurent les condoléances ATTRISTES c'est pour quand??

KABILA et les 40 voleurs sont content? Enfin la fameuse brigade est arrivé mawa qu'ont t'ils fait eux même et lui même chef des armées quel solution a t'il même fait semblait de trouver où chercher c'est la monuc bis eloko eyi te tchurrrrrrrrr.





Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Jules andré le Mar 14 Mai - 16:05

"Le communiqué à l'issue de cette réunion indique que le Conseil a jugé "globalement satisfaisante" la situation sécuritaire sur l'ensemble du territoire "

Franchement ils n´ont pas honte vous êtes au pouvoir depuis dix ans, vous dirigez un des pays le plus riche de l´Afrique et vous ne pouvez même pas constituez une armée nationale.
On vous envoie des gens qui vont encore venir volez et violer et vous vous dites satisfait de cette situation.
Heureusement que les Congolais ont leurs solutions vous devez a tout prix dégager.

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Mongo Elombe le Ven 24 Mai - 13:20

KABILA et ses ministres qui étaient content de la fameuse brigade d'intervention vont faire quoi pendant ses 2 mois HEIN??? MBA ZOBA
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Ban Ki-Moon : la brigade d’intervention devrait être opérationnelle dans deux mois













Ban Ki-moon, Secrétaire Général de l’Onu le 22/05/2013 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo






La Brigade d’intervention de la Monusco devrait être opérationnelle dans un ou deux mois. Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon, l’a déclaré jeudi 23 mai lors d’une conférence de presse organisée à Goma, dans le Nord-Kivu. Selon lui, avec ces troupes, les Nations unies sont en mesure de redresser la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC



«Même si cela ne prendra pas trop de temps, je ne puis pas vous donner une date précise pour l’opérationnalisation de ces troupes. Peut-être dans les deux mois. En tout cas, ceci sera décidé par le commandant du département des opérations de maintien de la paix ainsi que par Roger Meece, le représentant spécial. C’est eux qui vont coordonner tout cela», a expliqué le numéro un de l’Onu.

Il assure que la Monusco va diligenter ses efforts afin de déployer cette force disposant selon lui, d’un équipement robuste, de troupes très bien formées, avec ses quelques 3 000 soldtas», et à mesure de redresser la situation dans la région.

«Cette fois-ci, nous allons au-delà du mandat traditionnel des opérations de maintien de la paix. Le mandat est particulier parce qu’il veut imposer la paix lorsque c’est nécessaire, c’est-à-dire avoir une approche proactive vis-à-vis de la paix pour imposer cette paix», a déclaré le secrétaire général des Nations unies.

Le secrétaire général des Nations unies a aussi affirmé que le premier commandant de cette brigade est déjà sur place en RDC et que le président sud-africain a promis d’envoyer ses troupes rapidement.

Le secrétaire général de l’Onu a néanmoins rappelé que la responsabilité première de maintenir la paix et la stabilité dans l’Est de la RDC incombe d’abord au gouvernement congolais car, dit-il, la communauté internationale ne vient qu’en appui à notre pays.

Après son séjour à Goma, Ban Ki-Moon s’est rendu à Kigali (Rwanda), un des pays accusé de soutenir la rebellion du M23. Ce que Kigali a toujours nié.

A la reprise des combats lundi 20 mai entre le M23 et les FARDC à Mutaho, la société civile du Nord-Kivu a dénoncé la présence des troupes rwandaises aux côtés des rebelles.

Le vice-président de la société civile a souhaité que la Brigade d’intervention de la Monusco se déploie rapidement pour mettre fin à cette situation d’insécurité.

Mais le M23 s’est toujours opposé à la création de la Brigade d’intervention de la Monusco. Pour les rebelles, en votant la résolution 2098, les Nations unies ont opté pour la guerre.

Les rebelles ne s’opposent pas qu’à cette force. Ils ne veulent pas non plus de l’accord-cadre d’Addis-Abeba signé par onze pays d’Afrique, dans le but de rétablir la paix dans la région des grands lacs. Cet accord interdit aux pays étrangers de soutenir les groupes armés actifs dans l’Est de la RDC.

Pour eux, seuls les pourparlers de Kampala sont «Une voie de sortie de la crise sécuritaire dans l’Est de la RDC».


















Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  mapata le Ven 24 Mai - 14:10

C est beau tout sécurisé le pouvoir de Kanambe et les aspirations du peuple l´ONU s´en fout, pour on sécurise cette partie du Congo pour qu´ils puissent continuer leurs affaires.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ONU se prononce sur une «Brigade d’intervention» en RDC

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum