Pretoria envoie des troupes en RDC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pretoria envoie des troupes en RDC

Message  Kebadeuxfois le Dim 7 Avr - 23:34

Le contingent sud-africain déployé en RDC bénéficiera de l'appui d'hélicoptère de combat Rooivalk C SH2.

Le porte-parole de l'armée
sud-africaine a confirmé que le gouvernement allait envoyer plusieurs
centaines de soldats dans l'Est de la république démocratique du Congo.

La nouvelle est tombée comme un couperet alors
que de nombreux sud-africains ont été choqués par la mort de 13 soldats
des SANDF lors de la prise de Bangui par les rebelles de la Séléka le 24
mars.
On savait que le gouvernement de
Prétoria était volontaire pour envoyer un contingent important
participer à la brigade d'intervention mise sur pied par les Nations
unies afin de neutraliser groupes armés, dont le M23, dans l'Est du
Congo.

Ce déploiement en RDC s'inscrit dans le cadre de
la résolution votée par le Conseil de sécurité des Nations unies le 28
mars dernier.

Cette brigade de 2 500 soldats sera déployée dans la province du Kivu en appui de la MONUSCO.

Jusqu'ici les casques bleus n'étaient autorisés à user de leurs armes que quand ils étaient attaqués.

Le Mozambique, le Malawi et la Tanzanie ont aussi promis d'envoyer un contingent dans les prochains mois.

Il semble donc que Pretoria continue donc à vouloir jouer les gendarmes de l'Afrique.

Pretoria, gendarme de l'Afrique


Le ministère des Affaires étrangères avait
d'ailleurs expliqué la semaine dernière que la politique de défense du
pays était en accord avec la politique étrangère.

Que ce soit au Soudan, au Burundi, aux Comores
ou en RDC, les Sud-Africains maintiennent ce qu'ils appellent "la
diplomatie de l'ubuntu" - une volonté de coopération multilatérale afin
d'assurer la stabilité et la paix sur le continent africain.

Mais après la mort de 13 soldats à Bangui, le gouvernement devra s'expliquer.

Le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique, a exigé dimanche que le président Zuma informe le parlement.

Combien de soldats y aura-t-il exactement? Quand seront-ils déployés? Et comment assureront ils leurs mission?

Coopéreront-ils avec les soldats du Mozambique, du Malawi et de la Tanzanie dans le cadre d'une force régionale?

"On ne peut plus rester sans réponses à ces
questions. Le président doit nous dire ce qui se passe", s'est indigné
le député David Maynier.

La ministre de la Défense doit déjà s'expliquer
sur la tragédie de Bangui le 23 avril prochain devant le parlement reuni
en plénière.

Nosiviwe Mapisa Nqaqula doit désormais se
préparer à un barrage de questions sur l'envoi de troupes en république
démocratique du Congo.

Le journal City Press a rapporté dans son
édition dominicale que plusieurs centaines de tonnes de matériel ont été
embarquées de Bloemfontein, Pretoria et Makhad à bord d'avions cargos
russes à destination de l'Ouganda où l'armée sud-africaine devrait avoir
une base près de la frontière avec la RDC.

Un bataillon sud-africain est déjà stationné à Munigi à 3 km de Goma dans le cadre de la Monusco.


Le contingent sud-africain déployé en RDC bénéficiera de l'appui d'hélicoptère de combat Rooivalk C SH2.



Le porte-parole de l'armée
sud-africaine a confirmé que le gouvernement allait envoyer plusieurs
centaines de soldats dans l'Est de la république démocratique du Congo.

La nouvelle est tombée comme un couperet alors
que de nombreux sud-africains ont été choqués par la mort de 13 soldats
des SANDF lors de la prise de Bangui par les rebelles de la Séléka le 24
mars.

On savait que le gouvernement de
Prétoria était volontaire pour envoyer un contingent important
participer à la brigade d'intervention mise sur pied par les Nations
unies afin de neutraliser groupes armés, dont le M23, dans l'Est du
Congo.



Ce déploiement en RDC s'inscrit dans le cadre de
la résolution votée par le Conseil de sécurité des Nations unies le 28
mars dernier.

Cette brigade de 2 500 soldats sera déployée dans la province du Kivu en appui de la MONUSCO.

Jusqu'ici les casques bleus n'étaient autorisés à user de leurs armes que quand ils étaient attaqués.

Le Mozambique, le Malawi et la Tanzanie ont aussi promis d'envoyer un contingent dans les prochains mois.

Il semble donc que Pretoria continue donc à vouloir jouer les gendarmes de l'Afrique.

Pretoria, gendarme de l'Afrique


Le ministère des Affaires étrangères avait
d'ailleurs expliqué la semaine dernière que la politique de défense du
pays était en accord avec la politique étrangère.

Que ce soit au Soudan, au Burundi, aux Comores
ou en RDC, les Sud-Africains maintiennent ce qu'ils appellent "la
diplomatie de l'ubuntu" - une volonté de coopération multilatérale afin
d'assurer la stabilité et la paix sur le continent africain.

Mais après la mort de 13 soldats à Bangui, le gouvernement devra s'expliquer.

Le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique, a exigé dimanche que le président Zuma informe le parlement.

Combien de soldats y aura-t-il exactement? Quand seront-ils déployés? Et comment assureront ils leurs mission?

Coopéreront-ils avec les soldats du Mozambique, du Malawi et de la Tanzanie dans le cadre d'une force régionale?

"On ne peut plus rester sans réponses à ces
questions. Le président doit nous dire ce qui se passe", s'est indigné
le député David Maynier.

La ministre de la Défense doit déjà s'expliquer
sur la tragédie de Bangui le 23 avril prochain devant le parlement reuni
en plénière.

Nosiviwe Mapisa Nqaqula doit désormais se
préparer à un barrage de questions sur l'envoi de troupes en république
démocratique du Congo.

Le journal City Press a rapporté dans son
édition dominicale que plusieurs centaines de tonnes de matériel ont été
embarquées de Bloemfontein, Pretoria et Makhad à bord d'avions cargos
russes à destination de l'Ouganda où l'armée sud-africaine devrait avoir
une base près de la frontière avec la RDC.

Un bataillon sud-africain est déjà stationné à Munigi à 3 km de Goma dans le cadre de la Monusco.

Kebadeuxfois
Modérateurs

Messages : 261
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pretoria envoie des troupes en RDC

Message  Mongo Elombe le Lun 8 Avr - 9:05

La garde prétoriene de KABILA et les policiers qui aiment rançonner et tirer à balles réelles devraient aller au front sans oublier le général OLEKO qui passe son temps à Kinshasa.

Ce qui est trise pour notre pays c'est qu'ils ne font que prendre des décisions qui ne servent à rien.........La solution que les militaires retournent leurs armes et que le peuple se libère.

MENDE et le ministre de la défense bla bla et bla pendant ce temps là on met le pays sous tutelle.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pretoria envoie des troupes en RDC

Message  Mongo Elombe le Jeu 11 Avr - 13:29

Le ZUMA s'il s'occuppait un peu de la condition des noirs dans son pays et s'il laissait kabila s'occupper du pays HEIN???? lui ZUMA il a une armée et peut aider le CONGO en exigeant qu'il y ait une armée et non une garde de kabila bien armée tchurrrrrrrr.

http://www.apareco-rdc.com/a-la-une/actualites/1203-kabila-et-zuma-accules-evacuent-gemena.html

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pretoria envoie des troupes en RDC

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum