Le président ougandais « incendie» la CPI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  Super Flick de Kingantaki le Jeu 11 Avr - 10:42


Le président ougandais « incendie» la CPI
L'Afrique de plus en plus excédée...


Comme s’il attendait une occasion pour décocher des flèches contre la Cpi, le président ougandais Yoweri Museveni n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour critiquer vertement la CPI et les «arrogantes puissances» qui la téléguident.

«Ils utilisent maintenant (la Cpi) pour mettre en place les dirigeants de leur choix en Afrique et éliminer ceux qu'ils n'aiment pas», a-t-il déclaré publiquement à Nairobi, au Kenya.

Museveni a choisi l’investiture de Uhuru Kenyatta, poursuivi par la CPI pour crime contre l’humanité, pour envoyer non seulement un message fort au monde entier, en particulier à ceux qui, dans l’ombre ou officiellement, tiennent les rênes de cette institution. Des néo-colons qui, malgré les manoeuvres de déstabilisation contre Uhuru Kenyatta, ont été pris de court par le peuple kenyan. Malgré le mandat d’arrêt international contre le désormais ex-candidat à la présidentielle, les Kenyans ont décidé de choisir celui-là même que la CPI a décidé de poursuivre.

Un désaveu cinglant que l’illustre hôte de Uhuru, le président Yoweri Museveni, qui a félicité les Kenyans d’avoir «résisté au chantage», n’a pas voulu passer sous silence. Mettant sur la place publique le visage hideux de la Cpi devenue un instrument de colonisation des Occidentaux. Il faut noter que Museveni est un des chefs d’Etat africains qui avaient proposé d’accueillir Gbagbo dans le cadre d’un régime de liberté surveillée digne de son rang et de son rôle politique et historique. Après avoir été tourné en bourrique par les juges de l’institution, il a finalement vu son initiative rejetée.

Des prisonniers qui gênent

Omar El Béchir, Laurent Gbagbo, Jean-Pierre Bemba, ne sont-ils pas, dans leurs parcours rigoureusement différents, des personnes qui gênent les projections occidentales sur leurs pays ?

Dans le dossier ivoirien, la Cour pénale internationale, instrument des puissances dominatrices, est dans un embarras total, face aux vices qui entachent le dossier de l’accusation, à la perspicacité des avocats de la défense et à la mobilisation des démocrates africains. Au regard du complot qui s’est traduit par les incohérences du dossier d’accusation et des nombreux vices de procédure qui entachent l’action de la Cpi, mais aussi des dernières révélations de Wikileaks sur les manoeuvres de déstabilisation du pouvoir Gbagbo et du traquenard électoral dans lequel il a été conduit, cette institution n’a plus de crédibilité et a entaché sa réputation.

Le nouveau président Uhuru Kenyatta a promis à son investiture «de protéger et de faire respecter la souveraineté, l'intégrité et la dignité du peuple kényan». Une profession de foi qui tient à coeur à ses compatriotes qui lui ont fait confiance. Et non à la CPI.

A 51 ans, Uhuru Kenyatta devient le plus jeune chef de l'Etat kenyan et le premier inculpé par la Cpi à être élu chef d'Etat. Lui aussi inculpé par la Cpi, son colistier William Ruto a également prêté serment, hier mardi 9 avril. La CPI tirera-t-elle des leçons du sentiment de défiance généralisée qu’elle inspire aux Africains ?

St Claver Oula


http://www.cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=10473&fb_action_ids=4890513666108&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map={%224890513666108%22%3A551078091581695}&action_type_map={%224890513666108%22%3A%22og.likes%22}&action_ref_map=[]

Super Flick de Kingantaki
Modérateurs

Messages : 765
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  Mongo Elombe le Jeu 11 Avr - 12:28

MUSEVENI un démocrate lui au moins c'est protéger les frontières de son pays par rapport à KABILA.

La cpi fonctionne aussi grâce à la complicité de nos soi disant dirigeants, je n'ai toujours pas compris que des pays soi disant indépendants préfèrent que les leurs se fasse juger ailleurs que dans leurs pays quand ses pays là font toujours tout pour que leurs ressortissants ne soit pas jugés ailleurs.


Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  Mongo Elombe le Mar 28 Mai - 14:21

Ils se réveillent toujours en retard après s'être fait avoir par les occidentaux.

Le premier ministre Ethiopien s'y met aussi mawa :

LE PREMIER MINISTRE ÉTHIOPIEN FAIT UNE DÉCLARATION IMPORTANTE
La CPI mène une sorte de chasse raciale envers les Africains
La Cour pénale internationale (CPI) mène une sorte de chasse raciale en ne poursuivant que des Africains, a affirmé lundi le président en exercice de l'Union africaine (UA), le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, après la clôture du sommet des chefs d'Etat de l'organisation à Addis Abeba.

Lors de la création de la CPI, l'objectif était d'éviter toute sorte d'impunité, mais désormais le processus a dégénéré en une sorte de chasse raciale, a-t-il déclaré, à l'issue d'un sommet qui a réclamé le transfert à la justice kényane des poursuites engagées par la CPI contre les président et vice-président kényans, pour crimes contre l'humanité.

Les dirigeants africains ne comprennent pas les poursuites contre ces présidents (les deux chefs de l'exécutif kényan), je pense donc que la CPI doit bien voir qu'elle ne devrait pas pourchasser des Africains, a-t-il poursuivi devant la presse.
99% des inculpés de la CPI sont Africains, cela montre donc que quelque chose est biaisé au sein du système de la CPI et nous contestons cela, a poursuivi le Premier ministre éthiopien.

Depuis sa création, la CPI a en fait inculpé une trentaine de personnes, tous des Africains, pour des crimes survenus dans huit pays d'Afrique (République démocratique du Congo, Centrafrique, Ouganda, Soudan (Darfour), Kenya, Libye, Côte d'Ivoire, Mali).

Mais les enquêtes ouvertes en RDC, Centrafrique, Mali et Ouganda l'ont été à la demande des Etats concernés, parties au Statut de Rome, fondateur de la CPI. Les affaires concernant le Darfour et la Libye - non signataires - l'ont été à la demande du Conseil de sécurité de l'ONU, tandis que le procureur de la CPI s'est auto-saisi sur les dossiers kényan et ivoirien.


Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  kunta le Mar 28 Mai - 15:40

Moi je suis pour la CPI et contre ce essaye de faire ces présidents souvent dans les pays qu´ils dirigent tous il y a pas de justice, ils sont dictateurs et contrôlent tout, ils sont au dessus de la justice mais ils se retrouvent même devant une institution qui peut les arrêter quand même comprenez qu´ils n´en veulent pas pour rester impunis.
De l´autre coté ils ont raison de dire que la CPI ne s´occupe que des Africains, moi je souhaiterai que la CPI se donne les moyens de corriger cette erreur pour que les dictateurs Africains sachent qu´ils ne sont pas permit de tout faire sinon il y a une institution internationale qui peut s´occuper d´eux et ceci vaut pour tout les dirigeants du monde.ö

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  mapata le Mar 28 Mai - 16:14

C est vrai que vu les actions entrepris par la CPI ces dernières années ont peut arriver a la conclusion que cette dernière s´acharne qu´aux Africains, mais soyons conséquent avec nous même, cette doit continuer a exister sinon l´impunité dans les pays ou la justice n´existe pas ne fera que s´aggraver.
Prenons un exemple Kanambe on ne pourra jamais juger Kanambe tant qu´il est au pouvoir parce que c´est lui qui nomme les juges et aucun juge ne peut aller a l ´encontre de ce qui lui décide et dans ce que il reste que la CPI pour faire un jugement équitable.
Si les présidents Africains veulent que la CPI n´interviennent pas comme elle l´a fait ce dernier décennie, ils n´ont qu´a laisser les institutions judiciaires de leurs pays faire leur travail librement.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  Muana Milano le Mar 2 Juil - 8:36

Voilà la patrouille qui vient de rattraper monsieur Hussein Habré,qui 23 ans après croyait finir ses jours tranquillement,dans sa residence de Dakar.Le prochain sur la liste est Mengistu haillé Mariam,qui se cache au Zimbabwe.Un jour,son protecteur ne sera plus au pouvoir,il finira par etre livré à la justice pour les crimes qu'il avait commis dans son pays,après la chute de l'empereur Hailé Selasié.
Et vous autres qui etes encore au pouvoir,seule la mort vous aidera à échapper à la justice.Pensez y pendant qu'il est encore temps.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  Pierre Remy le Mar 2 Juil - 16:06

Bravo au président Sénégalais voila une façon élégante d´éviter la CPI en arrêtant les criminels qui croit trouver un refuge en les laissant a la disposition de la justice.
C est la voie a suivre pour que la CPI ne se mêler pas de nos problèmes

Pierre Remy
Modérateurs

Messages : 266
Date d'inscription : 24/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le président ougandais « incendie» la CPI

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum