RDC; LA CENI

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RDC; LA CENI

Message  Mathilde le Jeu 27 Juin - 15:10


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC; LA CENI

Message  kunta le Jeu 27 Juin - 15:48

Abbé José Mpundu répète ce qu´il a dit lors du premier débat sur l´indépendance du Congo et surtout surtout sur le financement des élections, je crois que nous devons ouvrir les yeux et notre intelligence sur ces points.
C est vraiment essentiel.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC; LA CENI

Message  Laurabelle le Jeu 27 Juin - 15:57

Moi je trouve qu´il a raison on a tout mais on ne sait pas le rentabiliser mais on va quémander chez ceux qui volent chez et ce dernier tout en sachant qu´ils sont des voleurs nous prêtent une partie de l´argent chez nous tout en posant des conditions.

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC; LA CENI

Message  Mongo Elombe le Mer 24 Juil - 22:06

Bakoliana.


*En abrogeant toutes les décisions irrégulières prises par le Pasteur Ngoy Mulunda du 15 mars au 25 avril 2013, l’Abbé Apollinaire Malumalu vient de déjouer le piège de son prédécesseur et aura en même temps respecté la recommandation de l’Assemblée nationale qui avait enjoint la CENI à revoir les dernières décisions de mise en place des cadres et agents des Secrétariats exécutifs provinciaux et antennes de la CENI *A bien lire cette décision de la CENI, il est facile de se rendre compte que Ngoy Mulunda a péché dans l’inadéquation constatée entre les dernières nominations et l’organisation de la CENI.

En arrivant à la tête de la CENI, l’Abbé Apollinaire Malumalu avait toutes les raisons du monde pour pouvoir abroger toutes les dernières décisions prises par son prédécesseur, le Pasteur Daniel Ngoy Mulunda Nyanga.

Conscient que son départ avait été exigé non seulement par la classe politique congolaise, mais aussi par la communauté internationale, Ngoy Mulunda, jetant très loin son costume d’homme de Dieu, s’est comporté comme tout citoyen congolais ordinaire, en procédant à des nominations irrégulières sans pour autant savoir que son institution avait un budget très limité.

C’est ainsi que l’on va assister à la nomination des membres de sa famille, les fidèles de son Eglise voire même les membres de son cabinet. Sachant que ses heures étaient désormais comptées, il a voulu accorder des parachutes dorés à ses collaborateurs pour leur permettre de parer à toutes les vicissitudes de la vie, une façon pour lui de les remercier « du travail bien fait » lors des dernières élections de novembre 2011. Mais, il a oublié qu’il était dans une période au cours de laquelle il ne pouvait plus engager la CENI.

En réalité, à bien lire cette décision de la CENI, il est facile de se rendre compte que Ngoy Mulunda a péché dans l’inadéquation constatée entre les dernières nominations et l’organisation de la CENI. Il a confondu vitesse et précipitation. Etant à la tête de la CENI, il savait pertinemment bien que son institution a un budget très limité. Endosser ces engagements pour le nouveau président serait suicidaire pour la CENI qui n’aurait pas assez de moyens pour les rétribuer.

Ce qui étonne plus d’une personne, c’est lorsqu’on constate que toutes les décisions prises par Ngoy Mulunda l’ont été à la période allant du 15 mars au 25 avril 2013. Fait qui justifie la précipitation avec laquelle le Pasteur Ngoy Mulunda a procédé, soucieux de caser les uns et les autres.

La conséquence est simple : on assisterait à des marches de protestation déstabilisatrices dans la ville de Kinshasa et partout ailleurs, avec comme finalité de perturber l’organisation des élections attendues par tous les Congolais.

Voulant rester fidèle à l’esprit et à la lettre des recommandations de l’Assemblée nationale (qui avait enjoint la CENI à revoir les dernières décisions de mise en place des cadres et agents des Secrétariats exécutifs provinciaux et antennes de la CENI), Malumalu ne pouvait pas s’y dérober.

Il convient de rappeler qu’au regard de la manière chaotique dont les élections de 2011 ont été organisées, toute la classe politique ainsi que la communauté internationale avaient opté pour la réforme de la CENI. Cette réforme a déjà fait son bonhomme de chemin à travers la promulgation d’une nouvelle loi sur la CENI, la nomination de ses nouveaux responsables ainsi que la poursuite du cycle électoral restant.

Les Secrétaires exécutifs et chefs d’antennes gèrent les affaires courantes

En parcourant le premier article du communiqué de presse envoyé à la rédaction du Journal L’Avenir, il nous revient que toutes les décisions portant mise en place générale des cadres et agents administratifs et techniques du Secrétariat exécutif national, des secrétariats exécutifs provinciaux et des antennes de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sont abrogées.

Le deuxième précise que le personnel ayant presté dans les cabinets des membres de la CENI sortante et repris dans les décisions visées à l’article premier ci-dessus ne fait plus partie de la Commission électorale nationale indépendante à dater de la présente. « Les cadres et agents administratifs concernés par lesdites décisions ne peuvent se prévaloir que de leur situation salariale d’avant le mois d’avril 2013 », peut-on lire dans ce communiqué signé par l’Abbé président Malumalu.

Cependant, les Secrétaires exécutifs provinciaux, secrétaires exécutifs provinciaux adjoints et chefs d’antenne nommés par les décisions annexées à la présente restent à leur poste et gèrent les affaires courantes jusqu’à la mise en place qui sera décidée par l’Assemblée plénière de la CENI investie le 12 juin 2013.

Enfin, le dernier article charge le Président, le Questeur et le Secrétaire exécutif national, chacun en ce qui le concerne, d’exécuter la présente décision qui entre en vigueur à la date de sa signature. Ci-dessous l’intégralité de la décision n°001 du 20 juillet 2013.

L’Avenir

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC; LA CENI

Message  kunta le Jeu 25 Juil - 15:25

Pour nous Congolais l´un ou l´autre ne sont n´ont pas l´aval des Congolais pour diriger cette machine qui régit les élections en RDC donc les deux iront paitre leurs moutons en prison des le changement sera en place.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC; LA CENI

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum