Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Mer 22 Mai - 19:28


Que va nous apporter Ban ki moon encore comme stratégie ? il nous réserve encore comme quoi comme désagréable surprise ? congolais léves-toi !!!!!
Sad


Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé mercredi à Kinshasa, première étape de sa tournée dans la région des Grands Lacs destinée à promouvoir les efforts de paix.
Il se rendra aussi à Goma, au Rwanda, en Ouganda et enfin Addis-Abeba, siège de l'Union africaine.
Mots-clés
République Démocratique du Congo, Nations unies
Sa visite coïncide avec une reprise des combats dans l’Est de la RDC, entre l’armée congolaise et la rébellion du M23, au Nord Kivu.
Depuis lundi, et après plusieurs mois de trêve, les combats ont repris entre les belligérants dans la zone de Mutaho, à une dizaine de km au nord de Goma.
Les deux camps s'accusent mutuellement d'avoir relancé les hostilités.
Ce mercredi, les deux camps ont échangé des tirs d’artillerie. Ban Ki-Moon est attendu à Goma jeudi.
Dans sa tournée, le secrétaire général de l’ONU est accompagné par le président de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, par Mary Robinson, envoyée spéciale des Nations unies dans les Grands lacs et par Hervé Ladsous, chargé des opérations de maintien de la paix à l'ONU.
Ban Ki-moon devait rencontrer en fin de matinée le chef de l'Etat congolais Joseph Kabila, puis dans l'après-midi des ministres, des représentants des assemblées et de la société civile.
Victimes civiles
Les combats ont repris mercredi matin entre les rebelles du M23 et les Forces armées de la RDC.
"Les FARDC nous ont attaqué depuis 6h du matin (...) dans la zone de Mutaho, avec des mortiers, des chars, des BM (lance-roquette)", a déclaré mercredi à l'AFP le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole militaire du M23.
Selon le lieutenant-colonel Hamuli, porte-parole de l'armée au Nord-Kivu, le M23 a commencé "car ils veulent à tout prix prendre Mutaho, mais ça ne peut pas se faire! (...) On est en train de riposter pour défendre nos positions et jusqu'à présent on a rien perdu".
Selon l’ONG Human Rights Watch, un tir d'artillerie est tombé sur un quartier de Goma mercredi matin, tuant un enfant et faisant des blessés parmi les civils.
“Un obus est tombé sur le quartier de Ndosho vers 9h ce matin, tuant une fillette de deux ans, et blessant trois membres de sa famille”, a déclaré Ida Sawyer d’Human Rights Watch à l’agence Reuters.
“La situation semble se détériorer, avec des civils pris dans les combats. Chaque camps doit faire tous les efforts possibles pour éviter les victimes civiles”, a-t-elle ajouté.
Un responsable de l'hôpital de Ndosho a indiqué qu’au moins 6 personnes ont été admises, dont certaines en soins intensifs.
Vianney Kazarama, porte-parole militaire du M23, a affirmé que le M23 n'avait pas l'intention de s'emparer de Goma, qu'il avait occupée une dizaine de jours fin novembre.


http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2013/05/130522_rdc_bankimoon_12h.shtml

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Mer 22 Mai - 21:13

RDC : l'opposition constitue un front commun pour rencontrer Ban Ki-moon..CONGOMIKILI.COM


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Laurabelle le Mer 22 Mai - 21:27

Quand il y a un camera est un micro quelque part on voit le nez de Kamhere et pour finir il va renier tout pour trahir de nouveau.

Comme d'habitude Evil or Very Mad Twisted Evil

"Qui a menti mentira. Qui a trahi trahira!

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Mer 22 Mai - 22:26

Paix et reconstruction en RDC: Ban Ki Moon - Kabila - Yong Kim en parfaite entente.



Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon et le Président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim ont été reçu en audience par le Président Joseph Kabila ce mercredi 22 mai 2013 à 14 heures au Palais de la Nation à Kinshasa.





Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée qu’ils effectuent dans la region des Grands Lacs et qui, après l’étape de Kinshasa, devra les conduire en Ouganda et au Rwanda.




Ces deux personnalités onusiennes ont eu à échanger avec le Président Joseph Kabila sur l’évolution de la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Une situation caracterisée par le début du déployement de la force neutre des Nations unies dans la partie est de la Rdc où l’on observe depuis 48 heures la reprise des combats entre les Forces négatives pro rwandaises et les Fardc après des négociations qui ont eu lieu à Kampala. “ Nous devons nous attaquer aux causes profondes du conflit. Il s’agit de fournir une base solide pour le développement économique et social” a dit Ban Ki Moon dans sa declaration à la Presse estimant que la paix et la sécurité ne sont pas simplement une question de sécurité.



La Banque mondiale quant à elle a annoncé une série de financements pour toute la région des Grands lacs d’1 milliards de dollars pour des projets de développement économique et social.




Selon M. Kim, cité par le communiqué, “le nouveau projet régional de financement, assorti d’un taux d’intérêt nul, et accordé par l’Association internationale de développement (IDA) viendra appuyer deux grandes priorités de développement régional : le rétablissement des moyens de subsistance des populations vivant dans la région des Grands Lacs qui ont considérablement souffert pendant les périodes de conflit ; la relance et l’expansion de l’activité économique transfrontalière pour créer plus d’opportunités et susciter une intégration plus poussée dans les domaines de l’agriculture, l’énergie, le transport et le commerce regional”.



"Le financement supplémentaire que propose la Banque mondiale comprend environ 100 millions de dollars destinés à soutenir l’agriculture et améliorer les moyens de subsistance en milieu rural pour les populations déplacées à l’intérieur des pays et les réfugiés de la région ; 340 millions de dollars pour le financement du projet hydroélectrique Rusumo Falls d’une puissance de 80 megawatts au profit du Burundi, du Rwanda et de la Tanzanie ; 150 millions de dollars pour la réhabilitation des projets hydroélectriques Ruzizi I et Ruzizi II et le financement de Ruzizi III qui alimentera en électricité le Rwanda, le Burundi et la RDC ; 165 millions de dollars pour la construction de routes en RDC, notamment dans le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et la Province Orientale ; 180 millions de dollars pour améliorer les infrastructures et la gestion des ressources frontalières le long de la frontière entre le Rwanda et la RDC ; et des millions de dollars de financements supplémentaires destinés aux laboratoires de santé publique, au secteur de la pêche et aux programmes de facilitation des échanges, etc”, précise le communiqué.



La communauté internationale toujours aux cotés de la RDC d’après Ban Ki Moon




« La communauté internationale sera toujours aux côtés de la République démocratique du Congo (RDC) et s’engage à travailler pour les pays touchés par la crise », a promis Ban Ki-Moon.



« Les populations de l’Est ont trop souffert », a-t-il affirmé, ajoutant que l’heure est venue « de leur apporter sécurité, droits de l’homme, santé, éducation, emploi et débouchés ».


Ban Ki-Moon a souligné que la femme et la jeune fille doivent être à l’abri des menaces des violences sexuelles.


Après sa rencontre avec Joseph Kabila, le secrétaire général de l’Onu s’est entretenu avec le Premier ministre, Matata Ponyo. Mais rien n’a filtré de leur entretien.

A Kinshasa, le programme officiel de Ban Ki Moon et de Jim Yong Kim annonce une rencontre avec les Présidents des deux chambres du Parlement ainsi que les groupes politiques du Parlement. Ils se rendront ensuite à Goma ,dans l’Est de la rdc, avant de rejoindre le Rwanda puis l’Ouganda.



_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Jeu 23 Mai - 7:46


BAN KIN MOON CHEZ KANAMBE, KENGO WA DONDON, CHEZ AUBIN MINAKU ET CHEZ MATATA PONYO LE CONGO DE TRICHEURS







Le président de Banque Mondiale, Jim Yong Kim, a annoncé mercredi à Kinshasa que son institution allait débloquer 1 milliard de dollars d'aide pour la région de l'Afrique des Grands Lacs, à l'issue d'une entrevue avec le président congolais Joseph Kabila, en compagnie du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.


http://fr.news.yahoo.com/banque-mondiale-1-milliard-dollars-daide-région-grands-142834481.html

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Laurabelle le Jeu 23 Mai - 13:48

Ca des lunes qu´ils nous donnent ce que eux appellent aide mais ils se posent pas les questions sur la gérance de ses aides et en plus les générations futures devront remboursées.
Ca fait mal a la tete de voir ces gens faire confiance a une personne qu´ils savent d´avance non qualifié pour gerer le Congo.

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Ousmane le Jeu 23 Mai - 13:55

C´est l´argent qu´on nous vole et qui revient dans la région comme charité remboursable et rien de ce que les deux
Asiatique on déclaré ne sera fait on connait la chanson.
Quand on arrive pas a géré son propre revenu comment espéré qu´on gérer en bien l´argent qui vient d´ailleurs?

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Jeu 23 Mai - 14:20

Kamerhe encore un tir non cadré

Le cahier des charges présenté par Kamerhe et ses amis de front commun de l’opposition a été jugé irréaliste par la délégation de Ban Ki Moom.

Interrogé à ce sujet et sur son absence au show de Front commun de l’opposition, Martin Fayulu Coordonateur des « FAC » demande à Vital Kamerhe de faire une bonne lecture de la situation politique actuelle de la RDC, elle le contexte a beaucoup changé depuis Sun City, les postulats ne sont plus les mêmes depuis la victoire d’Etienne Tshisekedi aux élections du 28 novembre 2011. Vous ne pouvez pas « réclamer la vérité des urnes » et en même temps réclamer le poste de porte-parole de l’opposition « opposition » par rapport à qui ? C’est incohérent. Dans un tel front l’ECiDé ne s’engage pas.

« Nous ne sommes pas dans l’opposition républicaine telle que prescrite par la constitution, nous nous opposons plutôt pacifiquement à un pouvoir illégitime qui dirige par défi » a jouté Martin Fayulu.

Tout individu têtu face à une pression non-violente finira à un certain moment par craquer. Celui qui domine paie un prix aussi élevé que celui qui est dominé.

Notre politique est de ramener à la raison, la catégorie de personnes qui ne comprennent pas jusqu’à ce jour, la notion de la démocratie. Le pouvoir est du peuple, et non des ambitions et humeurs des individus.

Le Président élu, E. Tshisekedi, c’est un grand. Cet homme qui n’a même pas une petite grenade dans sa maison pour se défendre contre ce régime d’oppression, a demandé aux militaires d’arrêter et ligoter Joseph Kabila, cela devant les chars du tyran. Il sera lu et étudié un jour chapitre par chapitre.

Yves Kongolo

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Jeu 23 Mai - 14:23

RDC : Jim Yong Kim, « sauvons le Congo ».

Pour avoir tenté de sauver le Congo, un pasteur croupisse dans la prison centrale de Kinshasa. Le patron de la banque mondiale en séjour à Kinshasa se donne le même idéal, et le moyen de plus sûr qu’il a trouvé après plusieurs réflexions, « c’est Kabila dégage ». D’après une sagesse Kinoise la vérité ne prends jamais l’ascenseur mais elle arrive toujours à la destination. A la tête de la République pendant plus de 10 ans, J. Kabila atout promis aux congolais, même le feu du ciel.

Aujourd’hui l’heure du bilan a sonné, ses créanciers veulent voir le compte. Après plusieurs invitations, le gouvernement de Kinshasa a toujours trouvé des excuses pour fuir les patrons de la banque mondiale. Ceci, il le faisait pour plusieurs raisons : La RDC, à ce jour, est confrontée à deux pôles de dettes extérieures. Le premier pôle porte sur des marchés secrets conclus sur les minerais du pays par des Kabilistes avec des clients obscurs. C’est ce pôle de marché qui veut la balkanisation de la province du Nord-Kivu à titre de paiement de la facture de cette dette.

Le deuxième pôle concerne toutes les transactions financières conclues avec la Banque Mondiale et le FMI. Ici le constat est amer, le bilan du COPIREP (Comité de Pilotage de la Reforme des entreprises Publiques), organe créé par la Banque mondiale, est un fiasco. La Gécamines qui intervenait à hauteur de 76 % dans la formation du budget national, a été morcelée en une vingtaine d’entreprise d’économie mixte avec des actionnaires aux capitaux bidons constituées des Kabilistes, amis, cousins, neveux, niecèttes du Raïs, qui s’enrichissent en un clin d’œil. L’ONATRA, unique entreprise de transport multimodal en RDC, débaptisée « SCTOP » dont les fonds décaissés par la banque mondiale ont été mis sur les plats des vautours, dinosaures du régime actuel. La SNEL, REGIDESO, LAC, MIBA, SOMINKI, OKIMO…toujours dans la logique de destruction afin de trouver un motif de liquidation, ces entreprises ont été sauvagement pillées. Ainsi, en séjour de travail à Kinshasa, les gérants les plus puissants de la planète, apportent un message clair et cru à J. Kabila « tu dois partir » c’est l’unique moyen de stopper le coulage des recettes des entreprises publiques. En 12 ans de règne, J. Kabila a fait pire que Mobutu en 32 ans de pouvoir, avec transformation de la RDC en un vaste et interminable champ de bataille à l’Est, avec des programmes secrets de sa balkanisation en complicité avec le Rwanda, ajouté à cela des trahisons contre les FARDC. La RDC avec ses 97 % des chômeurs est classée « dernière de la classe » dans tous les classements mondiaux sur différents domaines pendant que Matata Ponyo récite ses fables macroéconomiques.

Face à ceux coréens, J. Kabila et ses acolytes de la MP n’ont pas d’autre choix que de répondre Amen, s’ils veulent sauver leur peau. Car après le passage de cette forte délégation de la Communauté Internationale, Kingakati doit s’attendre à une tornade aux conséquences désastreuses.

A bon entendeur, salut !

Yves Kongolo

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Ramboché le Jeu 23 Mai - 14:31

Heureusement pour celui que vous appelez singulièrement pasteur qu´il est en prison sinon vous l´aurez deja disqualifié comme vous disqualifié les autres qui a mon avis ont embrassé la carrière de pasteur pour se faire une place au soleil.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Jeu 23 Mai - 15:20


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Sam 25 Mai - 16:47

Goma, chronique d’une attaque « bien plannifée » par le Rwanda!



Les rebelles avaient bien choisi leur moment. Lundi, quatre jours avant la visite annoncée de Ban Ki-moon, le M23 a attaqué les positions de l’armée congolaise, signalant ainsi la reprise des combats après six mois d’accalmie ponctués par de laborieuses négociations avec le gouvernement.

Grands seigneurs, les rebelles ont tout de même bien voulu accorder une trêve de quelques heures à l’armée, pour la visite du secrétaire général des Nations unies. «Nous souhaitons que Ban Ki-moon puisse effectuer sa visite dans de bonnes conditions», promet Amani Kabasha, le porte-parole du M23, quelques heures avant l’arrivée de la délégation onusienne.

Le dispositif de sécurité est maximal: cinq hors-bord font l’aller-retour sur le lac Kivu devant le complexe de l’ONU, alors qu’un hélicoptère patrouille au-dessus de la ville. Le convoi du secrétaire général est suivi de trois chars d’assaut. Goma n’a jamais été aussi bien gardée.

Conflits indémêlables

En novembre, pourtant, la force de maintien de la paix de l’ONU, la Monusco, n’avait pas pu empêcher le M23 de prendre la ville. En trois jours, les rebelles s’étaient emparés de la capitale du Nord Kivu, à l’est de la RDC. Impuissante, la Monusco s’était contentée de patrouiller Goma pendant les dix jours d’occupation du M23. Les rebelles s’étaient finalement retirés de la ville avec la promesse du gouvernement congolais de s’asseoir à la table des négociations. Mais, en six mois, aucun accord n’a pu être signé et le M23 s’impatiente. D’autant que le Conseil de sécurité de l’ONU a, depuis, voté une résolution qui permet la création d’une brigade d’intervention autorisée à attaquer les groupes armés pour «imposer la paix». Une menace directe pour le M23.

«La brigade d’intervention sera bientôt déployée. Elle fera de son mieux pour protéger les vies humaines, les droits de l’homme et la dignité des populations. Mais cela ne constitue que l’un des éléments d’un processus de paix bien plus large», a déclaré Ban Ki-moon lors de la conférence de presse à Goma.

Jim Yong Kim, le directeur de la Banque mondiale, a annoncé que son organisation donnerait un milliard de dollars pour des projets de développement soutenant le processus de paix régional. «La cible sera tout ce que nous considérons être à l’origine du conflit: le manque d’énergie, le manque d’accès aux soins, le manque d’éducation et le manque d’échanges commerciaux (entre pays de la région)», a-t-il expliqué.

Difficiles relations avec les voisins

Les relations tendues entre la RDC et ses voisins, le Rwanda et l’Ouganda, sont l’une des causes principales du conflit. Le sous-sol de la RDC, riche en minerais, attise les convoitises, et les flux de populations poussées par les guerres depuis deux décennies ont créé des conflits indémêlables entre propriétaires terriens. Selon l’ONU, les rebelles du M23 recevraient le soutien du Rwanda, qui utiliserait le groupe armé comme intermédiaire pour se servir dans les ressources mi­nières de la RDC. Bien que le Rwanda ait signé un accord de paix avec l’ONU et dix autres pays de la région en février à Addis-Abeba, des troupes rwandaises auraient été envoyées en soutien au M23 depuis la reprise des affrontements lundi, selon Human Rights Watch.

Les récents combats ont provoqué la mort d’au moins quatre civils et plus de 20 morts dans les rangs du M23 et de l’armée congolaise. «Les combats sont bien plus forts qu’en novembre, c’est la terreur dans notre famille», dit Alphonsine Ndahandi, une femme de 63 ans fuyant les affrontements lundi en n’emportant avec elle qu’un baluchon. Pour l’instant cantonnés à 15 km de Goma, les combats pourraient se rapprocher dans les prochains jours, alors que la ville est moins bien défendue qu’en novembre. La brigade d’intervention, elle, demeure un concept. Sur les 3 069 soldats tanzaniens, malawites et sud-africains, seuls 100 hommes sont arrivés.


http://direct.cd/2013/05/24/goma-chronique-dune-attaque-bien-plannifee-par-le-rwanda.html?fb_source=pubv1

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Mathilde le Dim 26 Mai - 18:34

Kinshasa : Reaction des congolais sur le 1 milliards de dollarS apporte par ban ki moon



Dernière édition par Mathilde le Dim 26 Mai - 20:18, édité 1 fois

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  mapata le Dim 26 Mai - 19:05

On sent que vous avez tout compris chers compatriotes du Congo mais vous vous réveillez c´est bon,il ne vous reste qu´a vous prendre en charge et placer au pouvoir le président que vous avez choisit assez d´être gouverner pas un imposteur.
Voila le grand pas faire pour atteindre l´émergence,la modernité et le développement,

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ban Ki-Moon arrive à Kinshasa

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum