Google souhaite devenir opérateur mobile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Google souhaite devenir opérateur mobile

Message  morales le Lun 27 Mai - 19:20






Par Jean-Louis Pétrod le 27 mai 2001






Le succès de l’OS Android qui représente pas moins de 74,4% des
ventes de smartphones au premier trimestre 2013 et des appareils de la
gamme Nexus semble n’être qu’une étape dans les ambitions de Google.
Ainsi, d’après un récent article du Wall Street Journal, il apparait que
le géant de Montain View compte aller encore plus loin et serait
actuellement en train de négocier la mise en place d’infrastructures de télécommunications. En d’autres termes, Google souhaiterait devenir opérateur mobile.

Google chercherait à devenir opérateur mobile sur les marchés émergents


Les nombreux partenariats passés par Google avec des constructeurs,
soit dans le cadre du développement des appareils de la gamme Nexus soit
d’appareils comme le Galaxy S4 Google Edition
ne laisse aucun doute sur l’intérêt évident de l’entreprise américaine
pour l’industrie mobile. Et c’est justement dans cette optique que la
firme de Mountain View serait actuellement en cours de négociation en
vue de développer ses propres infrastructures de télécommunications.

Un développement qui concernerait principalement les marchés émergents, plus précisément l’Afrique Subsaharienne où Google entend bien devenir opérateur mobile.
Un choix géographique qui n’a rien à voir avec le hasard dans la mesure
où les pays émergents constituent un peu le nouveau territoire
d’extension d’Android. Ainsi, en s’implantant sur les marchés
émergeants, le géant américain pourrait générer encore plus de recettes
publicitaires tout en proposant des services similaires mais nettement
moins onéreux que ce que proposent déjà les opérateurs locaux.

Google pourrait devenir opérateur mobile.

Ce n’est un secret pour personne que les pays émergents constituent
encore un marché à conquérir, mais surtout un marché juteux car en
distribuant ses services en tant qu’opérateur mobile, Google
trouvait alors là le moyen de rallier à Android plus d’un milliard de
nouveaux utilisateurs et d’asseoir encore un peu plus sa position de
leader sur le marché des smartphones et des systèmes d’exploitation
mobiles.

avatar
morales
Admin

Messages : 104
Date d'inscription : 14/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Google souhaite devenir opérateur mobile

Message  Mongo Elombe le Lun 27 Mai - 20:43

Qu'il le fasse et casse les prix pas mal comme idée.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Google souhaite devenir opérateur mobile

Message  Hugues le Lun 3 Juin - 14:03

Moi aussi je suis pour qu´ils cassent les prix tout est fait en Asie et les coups de production est très bas et ils nous vendent ces appareils trop cher on devrait les contrôler sur ce point.

Hugues
Modérateurs

Messages : 207
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Google souhaite devenir opérateur mobile

Message  Muana Milano le Lun 3 Juin - 16:12


Il n' y a pas que le coup de fabrication d'un produit.Il y a aussi la partie recherche,qui coute extremement cher.C'est tout à fait normal que ça soit repercuté sur le prix de vente.
avatar
Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Google souhaite devenir opérateur mobile

Message  Hugues le Lun 3 Juin - 18:27

Je confirme mes dires chers compatriotes Muana Milano en effet je n´avais que parlé de la partie production mais j´avais aussi en tête aussi la conception.
Avec les techniques de travail mise en place par Apple et Samsung pour gagner plus la partie conception ou si vous voulez bien recherche ne leur coute pas plus cher qu´il y a 5 ans ils ont licencié tous les génies concepteurs de programmes qui leurs coutaient très chers ils ont crée un système complexe qui fait travailler ces mêmes concepteurs a moins chers cad ils définissent comment doit être leurs programmes et ces créateurs travaillent en privés et viennent présenter leurs travaille et maintenant tellement qu´il y a beaucoup de programmeurs sur le projet le produit finale devient moins cher et le même produit et sur internet avant sa sortie.
Moi par ex.j´avais déjà le tout le programme de samsung note 2 sur mon samsung note 1 avant sa sortie il suffit de savoir un peu de technique et savoir chercher sur internet.
Il peuvent s´ils le veulent faire un effort sur les prix vu qu´ils gagnent trop et réduisent au minimum le cout de la production et de la conception.


Hugues
Modérateurs

Messages : 207
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Google souhaite devenir opérateur mobile

Message  Mongo Elombe le Lun 3 Juin - 19:50


Motorola, le pionnier du mobile que Google veut relancer
Le Monde.fr | 31.05.2013 à 10h55 • Mis à jour le 31.05.2013 à 10h56
Par Jérôme Marin (San Francisco, correspondance)

































































Avec le lancement annoncé pour cet été du Moto X, Motorola espère renaître de ses cendres. L'enjeu est de taille pour le fabricant américain de téléphones, incapable de rivaliser avec Samsung et Apple. Depuis 2006, ses ventes de portables ont été divisées par plus de six. Et sa part de marché est tombée l'an passé sous les 2 %.

Ce smartphone, le premier à être fabriqué sur le sol américain, sera aussi le premier à être développé avec le soutien de Google, qui a racheté la société en 2012 pour 12,5 milliards de dollars (9,6 milliards d'euros). Il devrait inclure des "technologies jamais vues auparavant".

"C'est un nouveau départ, explique une porte-parole de Motorola. C'est le symbole d'une société nouvelle avec des ambitions retrouvées et une volonté de prendre des risques pour innover." Autrement dit : renouer avec l'esprit qui a fait de cet octogénaire un des pionniers des télécommunications.

L'histoire de Motorola, fondée en 1928 par deux ingénieurs de Chicago, est, en effet, marquée par les innovations, des premiers autoradios aux premiers talkies-walkies. En 1969, lorsque Neil Armstrong pose le pied sur la lune, c'est une technologie maison qui fait résonner les quelques mots prononcés par l'astronaute.

Quatre ans plus, le groupe dévoile le premier prototype de téléphone portable, qui débouche, en 1983, sur un premier modèle commercial. Dépassé sur ce marché par le finlandais Nokia à la fin des années 1990, il demeure un acteur incontournable. Et rencontre un succès phénoménal, surtout aux Etats-Unis, avec le Razr (2004). En quatre ans, il écoule 130 millions d'exemplaires de ce mobile à clapet.

RESTRUCTURATION

Motorola est alors à son apogée. En 2006, il vend 217 millions de téléphones, pour un chiffre d'affaires record de 43 milliard de dollars. Mais sa chute va être rapide. Car les attentes des consommateurs évoluent, avec l'arrivée de l'iPhone et la démocratisation des BlackBerry. "Nous n'avons pas vu arriver la percée des smartphones et de la 3G", reconnaissait, en 2009, Greg Brown, le co-PDG de l'époque.

Les conséquences sont sans appel : en trois ans, sa part de marché passe de plus de 22 % à moins de 5 %. Le chiffre d'affaires de la branche mobile est divisé par quatre, provoquant d'importantes pertes (4,4 milliards de dollars entre 2007 et 2009) et restructurations.

Pour se relancer, la société met alors en œuvre, au début de 2011, une scission. Les activités mobiles sont conservées au sein de Motorola Mobility puis rachetées par Google.

"Nous avons effectué un travail en profondeur sur la chaîne industrielle afin de concevoir nos terminaux plus rapidement et ainsi mieux s'adapter à la demande", assure la porte-parole. Mais la renaissance de Motorola demeure encore bien incertaine, surtout en dehors de ses frontières.

Le Moto X est toutefois attendu à l'aune de la rivalité entre Google, Apple et Samsung. Leader en matière de services, le moteur de recherche entend concurrencer ses rivaux sur le front des terminaux, après plusieurs tentatives non couronnées de succès sous la marque Nexus.

Avec le Moto X, qui sera fabriqué au Texas, Google pourrait attaquer le marché avec un prix plus bas que celui de l'iPhone 5 et du S4 de Samsung, dans l'espoir de modifier l'équilibre actuel, qui garantit à Apple et Samsung de considérables marges financières.

Jérôme Marin (San Francisco, correspondance)

Eyinda entre bango match eza woooo tout bénéf pour les consommateurs.
































































Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Google souhaite devenir opérateur mobile

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum