RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Lun 12 Aoû - 14:43

la composition du secrétariat technique des concertations nationales :
-Franck Mwe-di-Malila est le mari de Marie-Claire Kengo Walala fille de Léon de Varsovie.
Bosco Abulu est Ngbandi de Kotakoli donc du village d'usurpation de Léon.

-Gaston Mutamba Dibwe ami personnel et éternel Dircab de Léon et ancien PDG de la SNEL avant la transition mobutiste.Eugènne Banyaku Luape Ekonda comme Michel Bongongo Ikoli,ami et collègue de Michel au CNS au bureau du conseiller spécial Nkema Liloo.Les congolais gardent un très mauvais souvenir de Banyaku lors de son passage au secrétariat technique de la CNS.
-Paul-Gaspard Ngond'Ankoyi est le conseiller politique du président rwando-polonais de la chambre haute du parlement congolais.Il est de l'Équateur.


-Clément Kwete Nyimi est le neveu d'Évariste Boshab,il vient de la Présidence ce docteur en philosophie de l'UCL.La liste est longue.

Lue quelque part c'est un secrétariat de copinage balai mbongo.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Laurabelle le Lun 12 Aoû - 17:46

Maman Mongo tu es forte en investigation Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Lun 12 Aoû - 22:21



Laurabelle a écrit:Maman Mongo tu es forte en investigation Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 
Kiee Lol yo moko ngoweoo oyo wana mba promenades basala la sur net vrai mokonzi eza Mathy.

Balingi basakana na biso c'est toujours les mêmes et leurs familles balia batonda te heureusement qu'il y a des congolais qui nous renseignent avec internet ils ne peuvent plus nous mentir.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mathilde le Mar 13 Aoû - 9:12

Polémique autour de l’annonce d’un gouvernement d’union nationale à l’issue des concertations nationales


président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a annoncé, samedi 10 août à Kinshasa, la formation d’un nouveau gouvernement d’union nationale à l’issue des concertations nationales. Cette annonce a créé une polémique aussi bien au sein de la Majorité présidentielle que de l’opposition.


http://radiookapi.net/emissions-2/dialogue-entre-congolais/2013/08/12/ce-soir-polemique-autour-de-lannonce-dun-gouvernement-dunion-nationale-lissue-des-concertations-nationales/

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Laurabelle le Mar 13 Aoû - 12:42

Voila les dessous des cartes ils disent tous vouloir travailler pour le peuple mais en réalité,ils visent des postes et une fois installer c´est toujours le même refrain tant que la politique restera l´activité qui paye le mieux au Congo rien ne changera nous auront droit aux même films et même épisode.

Laurabelle
Modérateurs

Messages : 224
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mathilde le Mar 13 Aoû - 18:52


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Mar 13 Aoû - 18:58

Info ou intox:


Azarias RUBERWA

Le coordonnateur des activités criminelles de Paul Kagame en RDC, Me Azarias Ruberwa a reçu hier les assurances de Kengo Léon Wa Dondo que ses frères du M23 seront bel et bien aux concertations nationales de la Majorité Présidentielle. Après l’échec de Kampala, Ruberwa a trouvé un autre raccourci pour ramener ses loups dans la bergerie. Aubin Minaku, par sa formule proposée à Joseph Kabila, a fait le lit des Rwandais, « le Tutsiland » est de retour. Kengo et Ruberwa soutenus par des congolais inconscients ont un nouveau plan, imposer aux congolais un régime de rigueur et terreur jusqu’à la balkanisation de la RDC. Le général Kanyama va occuper le poste de l’Inspecteur Provincial de la Ville de Kinshasa pour mater tout esprit de révolte. Conformément à la nouvelle loi sur l’armée, le général Etumba et plusieurs officiers des FARDC dans 14 mois, vont aller à la retraite avant la révision des articles de la constitution.

En 2012, AZARIAS RUBERWA était dans la délégation du président Kabila à Kampala lors de sa rencontre avec Paul Kagame, chef d’état Rwandais et Yoweri Museveni, l’homme fort de l’Ouganda. Il se préparait alors une future table en RDC pour rencontrer les exigences du M23 avec à la clé, un gouvernement d’union nationale et l’entrée des représentants du M23 dans les institutions étatiques.

Joseph Kabila et Azarias Ruberwa travaillent de connivence avec ces forces négatives (M23, FDLR…) afin de créer un espace politique pour ses ex-alliés d’une part et offrir un nouvel espace économique pour nos voisins de l’Est de la République comme l’avait déjà prédit l’ancien diplomate américain, son excellence Mr Herman COHEN. Sur les ondes de la RFI, AZARIAS RUBERWA avait affirmé que « Kinshasa n'a pas le choix. Dans une guerre on vous n'avez pas la suprématie, vous ne pouvez pas mettre fin à cette guerre sans intégration. Il y aura certainement un accord avec le gouvernement. Le premier accord ou l'accord à court terme sera entre le gouvernement et le groupe du général Makenga... »

La présence des M23 aux concertations, n’est pas forcement bien perçue par les congolais de la MP, l’un entre eux, l’honorable Muhindo Nzangu Butondo du MSR vient d’être arrêté pour s’être opposé au retour du M23 dans les institutions.

[Yves Kongolo]

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Mar 13 Aoû - 19:17

Bakoliana....





PRESIDENT NATIONAL DU MPCR ET VICE-PRESIDENT DU GROUPE UDPS ET ALLIES
JC Vuemba : "Kengo n’est ni le porte-parole, ni le chef de file de l’Opposition"
Kinshasa, le 13/08/2013

Comment Jean-Claude Vuemba réagit-il à la dernière déclaration de Léon Kengo wa Dondo ? Le président national du MPCR et vice-président du groupe parlementaire UDPS et Alliés n'y va pas avec le dos de la cuillère. «L'Opposition ne peut en aucun cas être prise comme des gens qui font un sprint pour chercher des postes». C'est par ces mots que l'élu de Kasangulu amorce son speech. Car, ajoute-t-il, Léon Kengo, président du Sénat, est co-président du présidium nommé par le président Kabila et ne représente donc pas l'Opposition politique qui est plurielle avec quatre groupes parlementaires institutionnels.

Et lorsque Kéon Kengo parle des préalables de l'Opposition qui auraient obtenu gain de cause, Jean-Claude Vuemba s'étonne qu'un aussi grand juriste oublie que quand une ordonnance n'a pas été abrogée, elle reste valable. " Nous exigeons une nouvelle ordonnance qui puisse inclure les revendications de la déclaration politique des groupes parlementaires de l'Opposition ", tranche Jean-Claude Vuemba. Au sujet du Gouvernement d'union nationale annoncé par le président du Sénat à la fin des Concertations nationales, "JCV " trouve curieux que Kengo en parle. " A moins que nous soyons des naïfs, peut-être que Léon Kengo ait déjà un deal avec Kabila . Kengo est un centriste et nous connaissons les centristes parce qu'ils sont à la fois dedans et en dehors. Mais, nous, nous ne sommes pas battus pour être des ministres de Kabila, mais pour résorber la crise ".

Mais, quelle conséquence tirer de la déclaration de Kengo sur le nouveau Gouvernement ? Pour le député Vuemba, " dans un pays organisé, cela veut dire que Kengo disqualifie Matata en tentant de le réduire à un Premier ministre expédiant les affaires courantes. Cela prouve à suffisance que des m'as-tu-vistes ont encore de beaux jours au Congo ". Raison pour laquelle, le vice-président du groupe UDPS et Alliés pose deux conditions : que le président de la République abroge son ordonnance et que l'on recommence.

Car, même le secrétariat technique des Concertations nationales ne semble pas rassurer l'UDPS et Alliés. " Ce service laisse à désirer. On y trouve des copains et des coquins ", ajoute le président national du Mouvement du peuple congolais pour la République. Revenant sur Léon Kengo, Jean-Claude Vuemba précise : " Il n'est ni le porte-parole, ni le chef de file de l'Opposition politique. Il est président du Sénat et co-présidium par le fait de M. Kabila ". M. M.






Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mathilde le Mer 14 Aoû - 13:12



Président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a annoncé, samedi 10 août à Kinshasa, la formation d’un nouveau gouvernement d’union nationale à l’issue des concertations nationales. Cette annonce a créé une polémique aussi bien au sein de la Majorité présidentielle que de l’opposition.
Le député de la majorité Emmanuel Ramazani Shadari s’est dit étonné par cette annonce. Il reconnaît avoir débattu avec le présidium des concertations de la question  d’un certain accompagnement international de ces assises mais pas d’un éventuel gouvernement. Ce député élu de la circonscription de Kabambare (Maniema) qualifie les propos de Kengo d’un «discours politicien pour faire un clin d’œil à l’opposition».
Du côté de l’opposition, certains partis disent ne pas être concernés par la démarche de Léon Kengo. Le secrétaire général de l’Union pour nation congolaise (UNC), Jean-Bertrand Ewanga, affirme ne pas reconnaître le présidium des concertations. Le secrétaire général de l’UNC appelle le président du Sénat à se soumettre à la discipline du conclave de l’opposition.
C’est également la position du Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR). Son président Jean-Claude Mvuemba rejette toute idée de former un gouvernement d’union nationale à l’issue des concertations nationales.
Quelle analyse faire  de cette déclaration de Léon Kengo ?
Invités:
Professeur  Michel Bongongo, sénateur et secrétaire général de l’UFC, parti de Léon Kengo. Ce parti est membre de l’opposition.
Honorable Willy Bakonga, député national du PPRD, parti de la majorité présidentielle.

Joseph Kongolo, analyste politique.
Source: Radio Okapi

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Hugues le Mer 14 Aoû - 15:04

Les postes un mot que raffolent les politiciens Congolais quelqu´un sur ce forum a vu juste tant qu´on fera la politique pour se remplir les poches et non pour servir nous aurons affaire a des aventureux politiciens qui auront le seul objectif que de se le mettre dans leur propre proche.

Hugues
Modérateurs

Messages : 207
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mathilde le Mer 14 Aoû - 18:16

EH BEN !!!!??Shocked 


Officiel:
La position du MLC par rapport au Dialogue...

Avec Dieu, nous vaincrons!

By alfasys.



_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Rose lilas le Mer 14 Aoû - 18:26

Voila il suffit que Kengo parle d´un gouvernement d´une nationale pour les idées changent ils vont nier qu´ils vont y participer pour négocier des ministères et le peuple dans tout ca et quand ca va mal tourner il reviendront nous dire que c´est la faute a Kabila on connait la chanson pour moi tout ceux qui vont aller garnir cette table de négociation sont des traitres parce qui ne sait pas que les problèmes du Congo ne seront jamais résolus avec Kabila comme président.

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mathilde le Jeu 15 Aoû - 2:22

Concertation Nationale en RD.Congo:Une Franco-Autrichienne Claudine Cullin met en garde..


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Jeu 15 Aoû - 9:05

Elle dit certaines choses et certains de nous pensons la même chose. Je ne vois pas ce que Rex va faire a Kin le fait que bakangi député doit alerter les combattants.

Combien d'innocents sont en prison malgré que mba congolais na occident baza koloba?

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Jeu 15 Aoû - 9:13

AFFAIRE DU DEPUTE NATIONAL MUHINDO NZANGI
Le MSR en colère !
Kinshasa, le 15/08/2013

A en croire son porte-parole Laurent-Simon Ikenge, le Mouvement social pour le renouveau suspend, jusqu'à nouvel ordre, sa participation à toutes les rencontres et activités à caractère politique au sein de la Majorité présidentielle et aussi, toutes celles ayant trait aux Concertations nationales

Le MSR, qui demeure loyal à la vision du chef de l'Etat, exige la libération inconditionnelle de l'élu de Goma

Le Mouvement social pour le renouveau (MSR) décide de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, sa participation aux travaux préparatoires des Concertations nationales, aux Concertations proprement dites et aux activités à caractère politique au sein de la Majorité présidentielle. Cette position a été prise, hier mercredi 14 août, par le bureau politique de ce parti, l’un des plus grands membres de la Majorité présidentielle (Ndlr: le MSR vient en deuxième position après le PPRD en terme de nombre de députés), cette décision du parti du maïs fait suite à la condamnation par la justice d'un de ses députés nationaux, en la personne de Muhindo Nzangi Butondo, élu de la ville de Goma, au Nord-Kivu. Mais, le MSR ne claque pas pour autant la porte de sa plate-forme politique. Au contraire, ce parti reste dans la Majorité et demeure loyal à la vision du chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange.

Face à ce qu'il qualifie de «parodie de justice», le MSR exige la libération inconditionnelle de son député. Faute de quoi, ce parti maintiendra sa suspension jusqu'à ce que cette décision de la Cour des Cours soit levée. En effet, jugé mardi 13 août 2013 en «flagrance», le député Muhindo Nzangi, élu de la circonscription de Goma, a été "lourdement" condamné pour une période qui coïncide «curieusement et astucieusement avec le reste de son mandat parlementaire actuel et qui compromet inexorable la suite de sa carrière politique». Au cours d'une déclaration hier à la presse, le MSR déclare avoir suivi attentivement les péripéties de ce qu’il qualifie de «rocambolesque affaire». «Au vu de l'instruction de la cause, du réquisitoire du ministère public et des plaidoiries des avocats, aucune infraction intentionnelle n'a été clairement prouvée à charge de l'accusé», constate Laurent Simon Ikenge, porte-parole du MSR.

«UNE PARODIE DE JUSTICE QUI DESHONORE LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE»

Cette affaire, poursuit Laurent-Simon Ikenge, constitue une «parodie de justice qui déshonore nos institutions et fait la honte de notre pays aux yeux du monde. La RDC ne mérite pas cela parce que tous ses fils et toutes ses filles valent beaucoup mieux». Sur le même registre, indique-t-on, «le MSR dénonce les instigateurs de cet odieux montage qui ne sont autres que les autorités de la province du Nord-Kivu qui, se prenant pour le nombril du monde, s'emploient à imposer l'intimidation, l'arbitraire et l'iniquité en lieu et place des valeurs républicaines». Le bureau politique du MSR s'insurge, en outre, contre «les méthodes et les approches qui tendent à enfermer les institutions de la République dans une dérive totalitaire et de mettre particulièrement l'appareil judiciaire au pas».

INVITATION A LA FAMILLE POLITIQUE DU CHEF DE L'ETAT

En cette période où le pays cherche la cohésion nationale, «le MSR n'accepte pas que de pêcheurs en eaux troubles revêtus des prérogatives régaliennes se comportant en fossoyeurs de cette cohésion tant souhaitée», affirme Laurent Simon Ikenge.

Cette formation politique membre de la Majorité présidentielle invite, néanmoins, les instances de la famille politique à susciter l'élan de solidarité de tous les autres partenaires de la coalition pour «obtenir que le député national Muhindo Nzangi soit remis en liberté, jouissant tous ses droits politiques et civils». Ce parti exprime sa reconnaissance et apprécie à leur juste valeur le soutien et l'accompagnement des députés nationaux de la Majorité comme de ceux de l'Opposition qui n'ont pas abandonné leur collègue et camarade tout au long du procès.

Le député Muhindo Nzangi a été arrêté le dimanche 11 août dans sa circonscription de Goma avant d'être conduit à Kinshasa «à cause des propos tenus dans une émission de radio, dans le cadre de l'exercice de son mandat d'élu du peuple». Rachidi MABANDU

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Jeu 15 Aoû - 19:37

L’UNC répond à Lambert MENDE dans un communiqué de presse.
JEUDI, 15 AOÛT 2013 11:12 17 COMMENTAIRES ENVOYER
UNC
UNION POUR LA NATION CONGOLAISE
« U.N.C. »
Parti politique enregistré par l’Arrêté Ministériel n° 111/PM-MIS/2010 du 19 juin 2010



COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Union pour la Nation Congolaise, Parti Cher à l’Honorable Vital KAMERHE, a examiné minutieusement les propos tenus, ce mercredi 14 août 2013 sur les antennes de la radio Top Congo FM, par Monsieur Lambert MENDE OMALANGA, Ministre de l’Information, des médias et de la Nouvelle citoyenneté et Porte-parole du Gouvernement et tient à apporter la mise au point suivante :


1. S’agissant de la révision constitutionnelle, l’UNC rappelle que conformément à la Constitution, Monsieur MENDE n’a pas mandat ni qualité de parler au nom du Président de la République, Monsieur Joseph KABILA, étant donné qu’il est le porte-parole du Gouvernement et non de l’Institution Président de la République. L’UNC et le peuple congolais exigent que Monsieur Joseph KABILA seul se prononce quant à ce ;

2. L’UNC déplore aussi les propos pour les moins discourtois tenus à l’endroit de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU NGUESSO, Président de la République du Congo, Président en exercice de la CIRGL et Cosignataire de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, le traitant de «simple» accompagnateur, alors que le choix porté sur cette Haute personnalité comme Facilitateur relève d’un consensus national.

3. L’UNC exprime, par ailleurs, sa profonde indignation à la suite des propos désobligeants tenus par Monsieur MENDE à l’égard des personnalités politiques de l’opposition, en traitant les Présidents Etienne TSHISEKEDI et Vital KAMERHE, des personnes «ordinaires» alors qu’en sa qualité de Ministre de la Nouvelle Citoyenneté , il est tenu au devoir de réserve et à l’obligation de favoriser la réconciliation et la cohésion nationale.

L’UNC exige des excuses à ce sujet.


D’autre part, rappelant la condamnation injuste dans des circonstances similaires de l’Honorable BAKUNGU MITONDEKE, cadre de l’UNC et élu de la Ville de Goma, l’UNC profite de cette opportunité pour dénoncer avec véhémence la condamnation inique de l’Honorable MUHINDO NZANGI BUTONDO, Député National MSR, élu aussi de la Ville de Goma qui n’a eu pour tort que de relayer les cris de détresse de ses électeurs victimes d’une guerre qui leur est injustement imposée.

Dans le souci de vulgariser les résolutions du Conclave de l’Opposition politique congolaise, le Président National de l’UNC, l’Honorable Vital KAMERHE entreprend depuis plus de deux semaines un périple euro-africain.

Pour le moment, le Président Vital KAMERHE se trouve à l’étape d’Addis-Abeba où il est entrain de solliciter l’implication de l’Union Africaine en sa qualité de signataire de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba pour la mise en place par cette instance d’un comité de suivi en vue de concrétiser l’esprit et la lettre dudit Accord pour ramener la paix durable dans la région.

Au cours de ce périple, le Président Vital KAMERHE s’emploie à rencontrer les différents Chefs d’Etat signataires de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, suivant leur disponibilité, pour leur soumettre son projet de coopération régionale pour la mise en commun de nos moyens afin de mettre fin à la guerre et à assurer le développement pour le bien-être de nos populations respectives. A problème africain, solution africaine !

Enfin l’UNC réitère sa position selon laquelle la tenue du Dialogue National doit avoir entre autres pour objectifs la promotion de la réconciliation nationale, de la tolérance et de la démocratisation.


Fait à Kinshasa, le 14 août 2013

Honorable Jean Bertrand EWANGA ISEWANGA IWOKA
Secrétaire Général

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Rose lilas le Jeu 15 Aoû - 20:19

C est une tres bonne chose que l´on commence a repondre a Mende parce dans ces interventions, il ne se donnait beaucoup trop d´importance en parlant meme de sujet que vu ces obligations il ne pouvait pas aborder.

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mathilde le Ven 16 Aoû - 11:03

RDC: 14 députés de l’opposition remettent en cause les concertations nationales



Quatorze députés membres de l’opposition parlementaire ont remis en cause ce jeudi 15 août la tenue des concertations nationales instituées le 26 juin dernier par l’ordonnance du  président Joseph Kabila. Ils ont exigé la modification de ce texte en tenant compte des revendications de l’opposition, sans lesquelles, «un dialogue sincère n’est possible ».
La déclaration de ces députés nationaux a été lue devant la presse au Palais du peuple à Kinshasa, par l’un d’eux, Martin Kabuya. Il a ainsi motivé leur prise de position:
«Nous députés nationaux membres de l’opposition parlementaire, considérant la gravité de la situation sociopolitique de l’heure caractérisée par le risque de rupture du contrat Républicain, dénonçons l’actuelle démarche cavalière symbolisée par l’ordonnance du 26 juin tendant à imposer un compromis à la classe politique dans un climat qui ne garantit ni la confiance moins encore l’intérêt de notre peuple.»
Les signataires de cette déclaration considèrent que «le partage de pouvoir n’est nullement l’objectif du dialogue attendu grâce à une majorité parlementaire à reconfigurer pour laisser libre courts aux débauchages sans mettre en évidence les intérêts vitaux de notre peuple.»
Ces parlementaires ont par ailleurs salué «le plébiscite du président Denis Sassou Nguesso comme facilitateur du dialogue attendu», tout en le félicitant pour «son intérêt à rencontrer le président Etienne Tshisekedi en vue d’amorcer sans doute ce dialogue».  
Des partis de l’opposition avaient sollicité cette facilitation lors de leur conclave tenu à Kinshasa en juillet dernier. De son côté, la Majorité présidentielle (MP) s’y est toujours opposée, estimant que la RDC n’a pas besoin d’une médiation étrangère pour résoudre le problème de cohésion nationale congolaise face à la guerre de l’Est.
Un autre point d’achoppement entre les deux parties porte sur l’agenda même de ce forum. L’opposition estime que cet agenda devrait faire l’objet d’une concertation, soutenant que la question de la légitimité des dirigeants actuels de la RDC par exemple devrait faire partie de ces discussions.
La MP voudrait par contre que l’ordre du jour de ce forum se limite aux points déterminés dans l’ordonnance présidentielle du 26 juin:
Gouvernance, démocratie et reforme institutionnelle
Economie, secteur productif et finances publiques
Désarmement, démobilisation, réintégration sociale ou rapatriement des groupes armés
Conflit communautaire, paix et réconciliation nationale
Décentralisation et renforcement de l’autorité de l’Etat
Liste des députés signataires:
Samy Badibanga
Jean-Lucien Bussa
Jean-Claude Vuemba
Nicolas Isofale
Abrien Mbambi Phoba
Freddy Aundagba Pangodi
Martin Kabuya Mulamba
Gisèle Ngoya Kanda
Barth Tshiongo Mputu
Daniel Madimba
Remy Masamba
Franck Diongo
Benoit Misenga
John Kolela

SOURCE : RADIO OKAPI

http://www.voiceofcongo.net/rdc-14-deputes-de-lopposition-remettent-en-cause-les-concertations-nationales

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Ven 16 Aoû - 16:18

Le démarrage des concertations nationales renvoyé à une date ultérieur

(KongoTimes 16/08/2013 - 08:53)
Selon des informations prêtées au pouvoir en place et à la direction bicéphale des concertations nationales en vue, les revendications de l’opposition politique en rapport avec l’important cahier de charges de celle-ci sont désormais prises en compte par qui de droit mais dans quelle mesure ?

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Ven 16 Aoû - 19:59

Cacophonie et bordel rien d'étonnant.


Plus d'offres immobilières sur IMCONGO.com [ Masquer / Afficher la pub ]

Samy Badibanga et consorts rejettent le schéma Kengo : Tshisekedi encouragé, Sassou félicité !


C’est demain, samedi 17 août 2013, sauf changement de dernière minute, que M. Etienne Tshisekedi traverse le pool Malebo, pour rencontrer le Président Congolais, Denis Sassou Nguesso, le désormais facilitateur à la carte des concertations nationales rd-congolaises. Cette rencontre tant attendue était souhaitée par le Groupe parlementaire Udps & Alliés qui avait conditionné l’ouverture des travaux des concertations à l’issue de l’entrevue entre le lider maximo et le Président Sassou.
Question de rechercher des voies et moyens pour sortir, une bonne fois pour toutes, la RDC de la crise politico-militaire qui la gangrène et l’empêche de prendre le plus bel élan, pour son développement et le bien-être de sa population. Hier, des Députés nationaux de l’Opposition, dans une prise de position parvenue à La Prospérité, ont salué le plébiscite du Président Sassou comme facilitateur du Dialogue entre Congolais et le félicitent pour son intérêt à rencontrer M. Tshisekedi en vue d’amorcer ledit dialogue.

Ce groupe d’élus dénonce, par ailleurs, "l’actuelle démarche cavalière symbolisée par l’ordonnance du 26 juin 2013 tendant à imposer un compromis à la classe politique dans un climat qui ne garantit ni la confiance, moins encore l’intérêt du Peuple Congolais". Aussi, exigent-ils comme préalable majeur, la modification de l’ordonnance précitée, en tenant compte de revendications de l’opposition politique sans lesquelles un dialogue sincère ne saurait engendrer la perspective d’une réconciliation entre Kabila et Tshisekedi, les deux principaux protagonistes, afin de conjurer la crise de légitimité à l’origine de la méfiance, depuis les élections du 28 novembre 2011.

Lisez, ci-après, l’intégralité de la prise de position de ces élus de l’opposition.

PRISE DE POSITION DES DEPUTES NATIONAUX DE L’OPPOSITION

Nous, Députés Nationaux de la IIème Législature de la IIIème République, membres de l’Opposition parlementaire,

Considérant la gravité de la situation socio-politique de l’heure caractérisée par le risque de rupture du contrat républicain;

Rappelant le bien-fondé de toutes les déclarations politiques de l’Opposition;

Prenant à témoin l’opinion tant nationale qu’internationale, rappelons que le Dialogue exigé tant à la veille des élections de novembre 2011 qu’après, tel que partagé à ce jour par la Communauté internationale à travers l’ONU ainsi que l’ensemble de la classe politique congolaise,

1. Dénonçons l’actuelle démarche cavalière symbolisée par l’ordonnance du 26 juin 2013 tendant à imposer un compromis à la classe politique dans un climat qui ne garantit ni la confiance, moins encore l’intérêt de notre Peuple;

2. Saluons le plébiscite du Président Denis SASSOU NGUESSO comme facilitateur du Dialogue attendu entre Congolais. Et, le félicitons pour son intérêt à rencontrer le Président Etienne TSHISEKEDI en vue d’amorcer sans doute le susdit Dialogue;

3. Considérons que le partage de pouvoir n’est nullement l’objectif du Dialogue attendu grâce à une majorité parlementaire à reconfigurer pour laisser libre cours aux débauchages, sans mettre en évidence, les seuls intérêts vitaux de notre Peuple;

4. Remettons en cause tout Dialogue se fondant sur l’ordonnance n°13/078 du 26 juin 2013 ci-haut décriée;

5. Exigeons la modification de l’ordonnance précitée en tenant compte des revendications de l’opposition politique sans lesquelles un dialogue sincère n’est possible.

Fait à Kinshasa, le 14 août 2013

1. Honorable SAMY BADIBANGA
2. Honorable JEAN - LUCIEN BUSSA
3. Honorable JEAN-CLAUDE VUEMBA
4. Honorable Nicolas ISOFALE
5. Honorable MBAMBI PHOBA Adrien
6. Honorable AUNDAGBA PANGOUI Freddy
7. Honorable Martin KABUYA MULAMBA
8. Honorable Gisèle NGOYA KANDA
9. Honorable TSHIONGO MPUTU DIBINGA BARTH.
10. Honorable MADIMBA KALONJI Daniel
11. Honorable MASAMBA REMY
12. Honorable FRANCK DIONGO
13. Honorable BENOIT UWSENGA
14. Honorable JOHN KOLELA- YAHANU


Kinshasa, 16/08/2013 (La Prospérité, via mediacongo.net)

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Ousmane le Sam 17 Aoû - 19:37

Rien que lire le terme Honorable devant ces députés m´énerve déjà en France les élus nationaux utilisent que rarement ce qualificatif.
Concernant la concertation Sassou facilitateur pourquoi pas Kagame.

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mathilde le Lun 19 Aoû - 15:55

Scandal Kengo Wa Dondo accusé de tribalisme en favorisant les natifs de l'équateur aux concertations



_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  mapata le Lun 19 Aoû - 17:15

Ca fait mal a la tétè de lire ces injustices chaque jours nous on reste sur notre base comment faire dégager Kabila.

mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Mongo Elombe le Mer 21 Aoû - 16:27

Moyibi na moyibi

Léon Kengo wa Dondo a sollicité un million de dollars américains à titre des fonds politiques auprès du Premier ministre qui lui a remis 500.000 jusque là, à en croire le Président des FONUS qui en parle avec détail. Les membres de la Commission préparatoire réclament de leur part sus 500.000 par jour. En principe, leur travail d’une durée trois jours doit coûter au trésor public $US 1.500.000. Mais le délai est loin d’être respecté. Le prolongement enregistré serait provoqué dans le but d’en tirer davantage des profits.
Au nombre de 44 qu’ils sont, les bénéficiaires de la Commission préparatoire se partagent les sus 500.000 mis à leur disposition par jour. Ils ne manquent pas de tirer énormément profit de l’enveloppe sollicitée par Léon Kengo dont la moitié lui a été remise.
Le principal géniteur de la composition de la Commission préparatoire sait ce qu’il fait avec tous ces montages. Wikileaks a révélé les véritables ambitions de Kengo depuis 2010. Cet ancien Premier ministre de Mobutu rêve de devenir Président de la République. Et l’homme a entrepris, d’après ce témoignage, des démarches allant dans ce sens. Ce n’est pas par hasard qu’il avait réussi à l’emporter sur Léonard She Okitundu en devenant Président du Sénat. La Lettre du Continent, un autre document, spécialisé dans les révélations, ne s’empêche pas de faire allusion aux manœuvres en cours d’exécution par ce mobutiste pour surprendre plusieurs acteurs politiques.

Les Fonus s’investissent pour contrecarrer cette aventure. Depuis hier, le ténor de cette formation politique a lancé une campagne de mobilisation pour mettre fin à la violation de l’ordonnance portant création des concertations nationales susceptibles de déboucher sur un coup d’Etat institutionnel et sur l’usurpation du titre de chef de file de l’opposition. Joseph Olenghankoy a dit ne pas se considérer dans la peau de tout gober, lui qui se dit connaître qui a fait quoi, quand, où, comment et pourquoi.
KERK

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Sankara le Jeu 22 Aoû - 16:04

Moi autant que j´approuve cette concertation mais je suis contre qu´on dépense de tel montant pour qu´il se réalise le pays a des problèmes sérieux ces concertations devaient être un sacrifice pour tout le monde et je ne vois pas pourquoi on y dépenserai des millions.

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : Joseph Kabila va organiser des "consultations nationales"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum