Congo-Kinshasa: Les dangers de la politique des « bonnes intentions »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Congo-Kinshasa: Les dangers de la politique des « bonnes intentions »

Message  Sankara le Mer 7 Aoû - 20:33

Il est parfois difficile de différencier la politique du sport. Les gens semblent soutenir les partis politiques comme si ces derniers étaient des équipes sportives, acclamant l'équipe rouge ou l'équipe bleue vers la victoire avec la même passion que pour la CAN. Les membres de l'équipe sont suivis avec la même intensité que le sont les joueurs stars de basket-ball ou de football.

De même, les membres de notre équipe sont toujours les héros, et les membres de l'équipe adverse, les méchants. Ce type de rhétorique emplit aujourd'hui les discours politique, notamment aux USA, un groupe traitant l'autre de bande de troglodytes racistes qui détestent les pauvres, et l'autre groupe disant que le premier est un lot de crypto-communistes voulant détruire le pays. Des deux côtés on crie et on hurle combien sont mauvais les gens de l'autre équipe, et peu de discussion sérieuse n'émerge sur les véritables problèmes auxquels sont confrontés les citoyens aujourd'hui.

Mis à part la façon dont l'argument du « Nous contre eux» passe à côté des vraies questions, il rate surtout le problème plus fondamental de l'économie politique. Le ping-pong sur le thème des gentils et des méchants transforme le débat politique en une bataille d'intentions : notre équipe est « formidable » à cause de ce que nous pensons qu'elle a l'intention de faire au cours du mandat. De même, le problème avec l'autre équipe se ramène à ce que notre équipe pense des intentions de l'autre équipe.

Les intentions ne sont cependant pas ce qui importe en économie politique, parce qu'elles ne sont pas équivalentes à des résultats. Le fait que les intentions produisent les résultats que désirent les acteurs dépend de la structure des règles et des institutions au sein desquelles ces intentions sont mises en action. C'est l'idée de base sur laquelle l'économie a mis l'accent, au moins depuis Adam Smith. Se concentrer sur les seules intentions ne nous dit presque rien. L'intérêt personnel peut se manifester par un monde de violence et de prédation si les règles et les institutions sont telles que les droits des personnes et des biens (propriété) ne sont ni clairs ni respectés. Ou il peut se manifester en un progrès pacifique - produisant l'échange si de tels droits sont clairs et bien appliqués.
http://fr.allafrica.com/stories/201308070621.html

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum