RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mathilde le Mer 14 Aoû - 16:17

RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Le député aurait fait allusion au laxisme du gouvernement et de la Monusco.
REUTERS/Thomas Mukoya
Par RFI
En RDC, le député national du Nord-Kivu de la majorité présidentielle, arrêté dimanche 11 août à Goma et transféré à Kinshasa, a été condamné à trois ans de prison ferme. Les propos de Mohindo Nzangi Musubao sur une radio de la place et sa mise en cause des autorités et de la Monusco n'ont apparemment pas été appréciés. Son avocat dénonce cette peine qui condamne au silence un député dont le rôle traditionnel est de s'adresser à ses électeurs.




http://www.rfi.fr/afrique/20130814-rdc-le-depute-national-nord-kivu-arrete-dimanche-condamne-3-ans-prison-ferme

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mathilde le Mer 14 Aoû - 16:59




Muhindo Nzangi, un député de la majorité du président Joseph Kabila, a été arrêté lundi à Goma pour outrage au chef de l’État, après avoir participé à une émission de radio dimanche sur la crise qui secoue la province du Nord-Kivu.

Sur la vidéo, on voit les policiers donner des coups de pied et des claques aux manifestants.

Le député est aussi accusé d’avoir révélé des changements tactiques opérés par l’armée dans sa lutte contre le Mouvement du 23 Mars. Selon la présidence, il aurait également poussé la population du Nord-Kivu à manifester leur mécontentement contre la situation sécuritaire au Nord-Kivu durant cette émission de radio.(la radio Kivu one)

Depuis plusieurs semaines, la situation est tendue à Goma : à l’appel de la société civile, des manifestations devaient initialement avoir lieu ce week end avant d’être annulées. Ses membre protestent contre l’incapacité de la Monusco à agir contre le M23 et pointent du doigt l’insécurité dans les territoires de Rutshuru, au nord de Goma, occupés par plusieurs groupes armés dont le M23.


Jeol N'tiaak

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mongo Elombe le Mer 14 Aoû - 17:12

Je trouve les gosses du Kivu courageux et nos cons de militaires comme d'habitudes na bitumba des lâches makasi sur le peuple....

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mathilde le Mer 14 Aoû - 17:42

Mongo Elombe a écrit:Je trouve les gosses du Kivu courageux et nos cons de militaires comme d'habitudes na bitumba des lâches makasi sur le peuple....

C'est vrai Sis , ils sont plus courageux que les Kinois.....

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  akim le Mer 14 Aoû - 18:18

Les propos que ce député a tenu ont été dit par d´autres avant lui et pourquoi on arrête que lui ?
Zacharie avait aussi insulté la MONUSCO et pourquoi lui n´a pas été traité de la sorte.
Conclusion il y a deputains et députés.

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mongo Elombe le Mer 14 Aoû - 21:56

On dirait que congolais abandi kolamuka:

KINSHASA, 14 août 2013 (AFP) - Le Mouvement social pour le renouveau (MSR) a suspendu mercredi sa participation aux activités de la majorité présidentielle après qu'un de ses députés a été condamné à trois ans de prison ferme à Kinshasa pour incitation à la révolte, a-t-on appris auprès de ce parti. Mardi soir, la Cour suprême de Kinshasa a condamné Muhindo Nzangi à trois ans de prison ferme. Cette condamnation faisait suite à des propos tenus lors d'un débat sur la radio Kivu One dimanche à Goma, dans l'est du pays. "Nous suspendons notre participation à toutes les actions, toutes les manifestations de la majorité présidentielle et tout ce qui a trait aux concertations nationales" qui doivent bientôt s'ouvrir, a déclaré à l'AFP Laurent-Simon Ikenge, porte-parole du MSR.

"Nous ne pouvons pas comprendre qu'au moment où nous recherchons la cohésion nationale, on nous poignarde dans le dos. On a franchi la ligne rouge. Tant que ce ne sera pas réparé, nous allons assumer notre position jusqu'au bout", a insisté le porte-parole. Muhindo Nzangi a été élu député national à Goma en 2011. Le MSR compte 32 députés sur 500 élus et se dit deuxième parti de la majorité présidentielle. Pierre Lumbi, conseiller spécial du président, appartient à ce parti.

Le débat sur radio Kivu One était axé sur l'appel de la Société Civile du Nord-Kivu (associations, syndicats, organisations religieuses...) à une opération rapide de la nouvelle brigade d'intervention de la force de l'ONU en RDC, la Monusco, contre les groupes armés de la région.

Le ministère public reprochait à Muhindo Nzangi d'avoir appelé la population à faire pression sur l'armée pour qu'elle reprenne l'offensive contre la rébellion Mouvement du 23 mars (M23), si le président Joseph Kabila ne lui en donnait pas l'ordre, avait indiqué à l'AFP Boris Maelezo, député de la majorité.

"Il a dit que si la société civile veut mener des actions il faut qu'elle s'adresse au commandement suprême des armées, qui est le chef de l'Etat, et non à la Monusco. Il n'a pas demandé qu'on s'en prenne au chef de l'Etat", avait indiqué à l'AFP un avocat de Goma.

Laurent-Simon Ikenge a souligné que la constitution avait été violée, puisqu'elle stipule qu'"aucun parlementaire ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé en raison des opinions ou votes émis par lui dans l'exercice de ses fonctions".

- See more at: http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-un-parti-suspend-sa-participation-la-majorite-apres-la-condamnation-de-son-depute#sthash.ifFa2Uxu.dpuf

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mongo Elombe le Jeu 15 Aoû - 9:55

Dans une déclaration. La Société civile du Nord-Kivu sollicite une mesure de grâce présidentielle en faveur du député Muhindo
jeudi 15 août 2013
Dans une déclaration parvenue à la rédaction du Journal L’Avenir, la Société civile de la province du Nord-Kivu constate que c’est avec une très grande satisfaction qu’elle vient de réaliser la première étape de ses actions de grande envergure, dans le but de pousser le Gouvernement congolais, la Monusco et les autres partenaires à l’action offensive urgente contre toutes les forces négatives qui déstabilisent la paix et la sécurité dans cette Province.

En effet, après expiration de son ultimatum la semaine passée et, avec le concours des Coordinations Urbaines et Territoriales, la structure a appelé la population à observer une série de Journées de deuil, caractérisées par des opérations « ville morte », des ports d’habits noirs ou encore des méditations en mémoire des victimes de cette guerre d’agression qui nous est imposée de l’extérieur.

La Société civile du Nord-Kivu qui vient d’évaluer cette première étape se réjouit du fait que la quasi totalité de la population a répondu favorablement au mot d’ordre. Elle en profite pour remercier particulièrement les habitants des territoires et des villes qui ont observé scrupuleusement l’appel, honorant ainsi la mémoire des personnes tuées, enlevées, arrêtées, déportées, violées, recrutées de force, déplacées, réfugiées,… du fait de l’activisme du M23, des FDLR, des ADF-NALU et d’autres milices locales.

« Contrairement aux faux bruits nourris par nos détracteurs, la Coordination de la Société Civile tient à préciser qu’elle n’a jamais renoncé à ses actions de grande envergure en vue de pousser les FARDC et la Brigade d’Intervention de la MONUSCO à l’action offensive contre toutes les Forces Négatives, dont le M23 », indique la déclaration qui rappelle cependant, qu’au regard des informations avérées, qu’elle avait reçues le week-end dernier, attestant des tentatives de récupération ou de désorientation de son action par une main obscure, et ce, dans le but de torpiller son initiative, les Responsables de notre Structure ont décliné toute responsabilité quant à l’organisation d’une manifestation publique à caractère violent.

La Coordination fustige par ailleurs les actes posés par certaines personnes qui ont craché sur les morts et qui se sont moqués de toutes les autres victimes de la guerre nous imposée par les groupes armés, en interdisant l’observance des journées de deuil ou de compassion à leur mémoire. Et en attendant d’autres actions de grande envergure qui pourront être annoncées dans les prochains jours, au cas où la Brigade spéciale d’intervention de la MONUSCO ne se met pas en action offensive contre le M23 et les autres Forces Négatives, la Société civile du Nord-Kivu demande à la population de rester vigilante pour identifier ceux qui travaillent à la solde de l’ennemi.

Enfin, la Société civile du Nord-Kivu sollicite auprès du Chef de l’Etat la mesure de grâce en faveur de l’Honorable Muhindo Nzangi condamné par la Cour Suprême de Justice. Cela pour soulager, un tant soit peu la population du Nord-Kivu, pour laquelle le Président de la République ne cesse de défendre les intérêts dans le souci du rétablissement de la sécurité et de la paix durables.

JMNK

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mathilde le Jeu 15 Aoû - 11:07

RDC - TRANSFER DE DEPUTÉ MUHINDO

Le transfer d'un Nzangi Muhindo inconsolable à la prison de Makala pour avoir critiqué Kabila et la MONUSCO http://t.co/DrzGfDF5cv




Une honte pour notre appareil judiciaire à la solde du pouvoir en place....pffffff
.
Evil or Very Mad Twisted Evil

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Rose lilas le Jeu 15 Aoû - 13:57

Il faut pas en vouloir aux juges parce qu´ils n´ont pas fait leur boulot mais ils ont joué un role on leur a donné un scenario qu´ils devaient a tout présenter c´est qu´ils ont fait ou reproduit a la lettre lors de ce procès.
Celui qui a diligenté ce scenario est connu de tous donc laissons le juge et faisons dégager celui par qui le désordre dans notre paya est devenu monnaie courante.

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Mongo Elombe le Jeu 15 Aoû - 16:57

A un certain moment de sa vie on s'assume. Les juges sont aussi responsables et complices.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: lourde peine pour le député du Nord-Kivu qui a critiqué les autorités et la Monusco

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum