Panique hier au centre des affaires de Kinshasa, une grenade explose au centre ville de Kinshasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Panique hier au centre des affaires de Kinshasa, une grenade explose au centre ville de Kinshasa

Message  Jules andré le Mar 22 Oct - 18:54

Hier lundi 21 octobre autour de 15 heures, une grenade lacrymogène a éclaté dans le quartier des affaires situé entre le Boulevard du 30 juin et les abords du grand marché à Kinshasa ! Aussitôt que le gaz répandu par cette grenade a commencé à produire ses effets, un mouvement général de panique s’en est suivi.

Des piétons couraient de toutes les forces de leurs jambes dans toutes les directions, en se couvrant les narines, tandis que des automobilistes affolés ne savaient plus où aller suite à un blocage subit du trafic sur les grandes artères conduisant à la gare centrale ou débouchant sur le Boulevard du 30 juin !

Pendant qu’une indescriptible confusion s’installait déjà au grand marché et sur les avenue de commerce et Kasa-Vubu, on a vu des vendeurs à la sauvette détaler, leurs marchandises de fortune sur leur tête, pendant que d’autres défaisaient leurs étals, en appelant leurs voisines au secours !

Que s’est il donc passé hier dans cette partie de la ville pour justifier le recours à une grenade lacrymogène ? Les anciens de Kinshasa affirment que le quartier des affaires jouxtant le grand marché n’a jamais été le théâtre d’échauffourées à caractère politique pour faire l’objet d’un quelconque déploiement de forces répressives ! S’est-il donc agi d’une action isolée d’un ou de plusieurs éléments incontrôlés des services de maintien de l’ordre public ? S’est- il agi d’une simple erreur due à l’inattention dans le maniement d’engins dangereux ou simplement à la faiblesse humaine ?

Un moment mal choisi !

Jusqu’au moment où nous mettions la présence édition de notre journal sous presse, aucune explication plausible n’a été donnée à l’usage de la grenade lacrymogène qui a mis hier une partie de la capitale sens dessus dessous !

De toutes les façons, quelques soient les raisons avancées pour tenter de justifier l’usage de cette engin, le moment choisi pour ce faire a été inadéquat étant donné l’environnement politique et psychologique particulièrement vicieux dans lequel vit actuellement la population de Kinshasa et de l’arrière-pays !

En effet, cette population dont le régime en place prétend défendre les intérêts n’attend rien de positif des mesures annoncées par Joseph Kabila en rapport avec les recommandations de concertations nationales fortement controversées qui viennent d’avoir lieu dans la capitale du pays.

Selon l’imaginaire collectif, la bombe lacrymogène éclatée hier en plein quartier d’affaires à Kinshasa serait un signe avant coureur de malheurs qui pourraient s’abattre sur le pays en rapport avec les importantes mesures (SIC !) annoncées par le régime en place !

Dans l’entre-temps un formidable bourrage de crânes continue d’être orchestré par les médias proches de ce régime pour magnifier ce que les forces politiques et sociales acquises au changement considèrent déjà comme un non-événement et continuent à exiger la tenue d’un véritable dialogue national inclusif sous l’égide de la communauté internationale.

Source: La Tempete des Tropiques

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum