Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Mathilde le Lun 4 Nov - 18:52

Ghislaine Dupont, une journaliste chevronnée passionnée de l’Afrique



Ghislaine Dupont.

Par RFI
Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de RFI au Mali, ont été assassinés ce samedi 2 novembre 2013, après avoir été kidnappés à Kidal. Ghislaine Dupont, entrée à RFI en 1986, mettait un point d’honneur à travailler dans la plus grande impartialité en donnant la parole à toutes les parties
.

Ghislaine Dupont était l'une des figures du service Afrique de RFI. A la fois reporter, enquêtrice et fine analyste politique, elle avait été nommée en septembre dernier conseillère éditoriale de la rédaction Afrique.

Claude Verlon.
02/11/2013 - RFI / DISPARITION
Claude Verlon, un professionnel amoureux du terrain
Entrée à RFI en 1986, Ghislaine avait rapidement fait le choix de couvrir l'actualité du continent. De Djibouti au conflit Ethiopie-Erythrée, c'est ensuite à la République démocratique du Congo qu'elle avait consacré plus de dix ans de sa carrière. Sa rigueur éditoriale lui avait valu d'être expulsée de Kinshasa entre le premier et le deuxième tour de l'élection présidentielle de 2006.

Un exemple pour beaucoup de ses confrères

Que ce soit à propos de la Côte d'Ivoire ou du Mali, Ghislaine Dupont a toujours insisté pour donner la parole à toutes les parties. C'est pourquoi elle était partie au nord du Mali, fin juillet 2013, à l'occasion du premier tour de la présidentielle. Elle avait choisi Kidal, une destination qu'elle savait difficile. Et c'est déjà en compagnie de Claude Verlon, technicien et ami, qu'elle avait effectué cette première mission.

Ghislaine Dupont était un exemple pour beaucoup de ses confrères et suscitait l'admiration au sein de la rédaction. C'était la personne vers qui beaucoup se tournaient pour des conseils ou pour réfléchir ensemble à la couverture de l'actualité. Elle nous encourageait toujours à ne pas nous arrêter aux évidences et à donner le meilleur de nous-mêmes. « Ghislaine, c’était une journaliste chevronnée, un chien renifleur, qui ne se contentait jamais de l’info qu’elle avait. Elle voulait toujours creuser, creuser plus. Et elle partageait cette passion avec nous parce qu’elle nous encourageait à aller toujours plus loin », témoigne Nicolas Champeaux, journaliste à RFI.


Dernière édition par Mathilde le Lun 4 Nov - 18:55, édité 1 fois

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Mathilde le Lun 4 Nov - 18:52




Très bien rédigé ! Avec des mots très forts et vrais ! Paix à leurs âmes ! Yango bazali koyoka soni mpo batinda ba condoléances mpo bapekisaki bango bakota na territoire congolais pour avoir dénoncé ba tricheries ya élection présidentielle passée . Mawa !


Dernière édition par Mathilde le Lun 4 Nov - 22:48, édité 1 fois

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Mathilde le Lun 4 Nov - 18:58

"La mort de Ghislaine Dupont : Cathérine Nzuzi wa Mbombo rend hommage à la disparue
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8422
 
Cathérine Nzuzi wa Mbombo Tshianga 
Ancien gouverneur de province, ancien président du parti MPR-fait privé et ministre dans le gouvernement de transition (2003-2006), Catherine Nzuzi wa Mbombo qui a été emprisonnée sous le régime de Laurent-Désiré Kabila s’incline devant la mémoire de la journaliste Ghislaine Dupont du RFI. Une copie du message de condoléances adressé à la rédaction de Radio France internationale a été transmise à CIC. Rédaction Congo Indépendant.(…)
"

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Ramboché le Lun 4 Nov - 22:07

Mathilde a écrit:
Condoléances avec récupération politiques.
Mawa trop.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Mathilde le Lun 4 Nov - 22:24

Ghislaine Dupont, la voix qui faisait trembler le Congo-Kinshasa

(KINSHASA)- La nouvelle de la mort de Ghislaine Dupont a bouleversé le Congo politique, le Congo économique et le Congo social. La battante était devenue presque comme la météo dans un pays où seule la Rfi passe comme la bible. A Kinshasa, on se réveille avec Rfi et on dort avec Rfi. Seule Rfi dit la vérité et surtout notre admirable Ghislaine du pont, avait tranché après les élections de 2006, Boniface Kanga, un sexagénaire habitant la commune populaire de Masina, dans la partie Est de Kinshasa.

Avant qu’elle se brouille totalement avec Kinshasa, Ghislaine Dupont informait réellement sur ce qui se passe en Rd-Congo. De la vraie situation aux fronts dans l’Est où l’armée combat les rebelles en passant par la maffia minière au Katanga, dans les deux Kasaï, les deux Kivu, le Maniema et la province orientale, sans oublier les violations des droits de l’homme et surtout les nombreux chaos électoraux. Tout alors tout sortait de la bouche de cette tigresse toujours d’un air imperturbable. ‘‘Eh Ndeko- entendez mon frère, qu’est-ce que Ghislaine a dit, je ne l’ai pas suivi ce matin parce que je suis revenu d’une fête très tard la nuit ’’, demandait un acteur politique de la mouvance présidentielle. Ghislaine était devenue la première radio du pays si bien que le matin à Kinshasa, les gens s’appelaient au téléphone pour se demander qu’est-ce que Ghislaine a dit aujourd’hui ou soit tu as suivi ce que Ghislaine a dit ce matin. La voix de Dupont était la voix des sans voix au Congo-Kinshasa. Les politiciens congolais comme les activistes de la société civile ne pouvaient pas commencer leur manifestation sans que la dame de fer soit là. ‘‘On traine mon Dieu, pourquoi on ne commence pas ? On attend Ghislaine du pont. C’est clair, on ne peut pas commencer sans qu’elle n’arrive’’, nous disait toujours un syndicaliste de l’administration publique. Pour lui, quand Ghislaine parle, la situation est décantée.

A l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication-Ifasic, l’une de meilleures écoles de journalisme en Afrique centrale, beaucoup de travaux pratiques dans le cours de la radiotélévision ont été dirigés sur sa touche dans les reportages. ‘‘ Enregistrez un reportage de Ghislaine Dupont ce soir ou demain matin, on va débattre de ça. Vous allez me dire l’angle choisi dans le reportage, la durée, la description, ses interviewés et surtout si c’était un commentaire à trou’’, rappelait un professeur de RTV à l’Ifasic. Toujours à l’Ifasic, le séminaire d’actualité lui était presque consacré. Qui a suivi l’actualité, demande le professeur. Un étudiant répond moi professeur. Ghislaine du pont a dit que … non, rétorque un autre, Ghislaine a fait état de … et c’était comme ça presque toutes les fois. Ghislaine était devenue la marque déposée de Rfi si bien qu’à la place de la radio mondiale, on parle de Ghislaine Dupont. Le sérieux dans le travail a fait de cette dame, l’incontournable voix du Congo et sa perte est énorme, a déploré Kalenga, un membre de l’Udps d’Etienne Tshisekedi. A Kinshasa, la nouvelle de sa mort s’est rependue très vite. ‘‘Ghislaine Dupont est morte. Quoi ? Qu’est-ce que tu racontes toi. Cesses de telles blagues’’, a tonné un opposant congolais à l’annonce de la nouvelle.

Après vérification, il a fondu en larmes. Les journalistes congolais étaient sous le choc pour leur collègue avec qui ils ont travaillé ensemble pendant longtemps. ‘‘Pourquoi cette cruauté ? si Ghislaine était restée ici au Congo, elle n’allait pas mourir parce qu’on avait vraiment besoin d’elle ’’, a déclaré Toto, un journaliste d’un quotidien de Kinshasa. ‘‘J’appréciais la richesse des papiers de Ghislaine Dupont, son ton, ses infos très fouillées. Bref, elle était un model pour nous’’, a laissé entendre Bienvenu Loko, un journaliste de l’Equateur. De l’assassinat de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon à Kidal au nord Mali, les journalistes doivent retenir que le métier d’informer est périlleux mais l’obligation de dire la vérité et de rapporter les faits sur terrain nous imposent de continuer à prendre des risques pour sauver l’humanité. La presse ne doit pas reculer face à la cruauté des lâches terroristes, a indiqué Désiré Kazadi, un activiste congolais de défense des droits de journaliste. Le combat de la vérité va se poursuivre contre les mauvais dirigeants, les monarques et tous ceux  qui pensent taire la voix des millions de gens, a ajouté Muhindo, un journaliste de Beni. La Radio France internationale mérite éloges pour avoir osé toujours envoyer ses journalistes dans les terrains les plus difficiles, afin de permettre aux millions de personnes de comprendre les réalités des autres parties du monde."


http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=52051:ghislaine-dupont-la-voix-qui-faisait-trembler-le-congo-kinshasa&catid=1:7sur7

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Muana Milano le Mar 5 Nov - 8:31

Si Hyppo Kanambe et son tshaku Mende n'avaient pas expulsé cette dame de la RDC,alors qu'elle ne faisait que son boulot de journaliste,elle serait encore en vie.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  kunta le Mar 5 Nov - 17:09

Ils faut que ces terroristes payent pourquoi tuer des journalistes qui ne font que leurs travaillent ?
Ensuite ils tuent et s´enfuient pourquoi ne s attaquent-ils aux militaires qui sont dans la région ?
Kanambe porte une responsabilité morale pour avoir expulser injustement cette courageuse femme qui ne faisait que son travail.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Ramboché le Mer 6 Nov - 16:56

Quelle responsabilité morale ? Je regrette que cette journaliste ait pu connaitre une fin si tragique mais je ne vois pas pourquoi Kabila aurait une responsabilité morale dans sa disparition, elle a été refoulé pour la
France non au Mali donc encore une fois je trouve que c est vraiment lâche d´abattre un ou une journaliste que ne fait que faire son travail.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  akim le Mer 6 Nov - 17:54

Ramboché comme tu défends tout et rien sur Kabila dit nous alors si cet expulsion était mérité oui non et d abord pourquoi a t-elle été expulsé qu´a t-elle fait de mal.

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat des envoyés spéciaux de RFI

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum