NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Jeu 5 Déc - 18:55


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Jeu 5 Déc - 19:13


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Ramboché le Jeu 5 Déc - 21:35

On vous comprend plus, vous jeter la pierre a la même France qui vous héberge grace a sa démocratie et vous profiter de sa largesse pour s y insurger contre elle.
Je viens de voir la liste des prétendus combattants c est pitoyable, ils disent autre le jour et la nuit le contraire j´ai pitié de ceux qui suivent le mouvement sans connaitre les enjeux.

Ramboché
Modérateurs

Messages : 476
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Jeu 5 Déc - 21:47

Noel Kuela
QUI DIRIGE LA RD CONGO ?


Il n'y a pas d’écoles pour former des présidents des Etats, mais il y a d'écoles pour former les esprits à la réflexion, à l 'analyse politique, à la compréhension des données économiques, scientifiques, sociales, à la compréhension de l'histoire, etc

Quand je parle de l'école, je ne fais pas allusion qu'aux institutions officielles qui valident le parcours des étudiants ou élèves par des certificats ou diplômes. Mais je parle de tout mode d'apprentissage qui forme l'esprit à des réalités du monde.

En effet, on peut, sans avoir été à l 'école, apprendre à lire et à partir de là se former par la lecture. Je parle ici de mon expérience. Car j'ai appris à lire à des gens qui compensent leur manque de scolarisation par des ouvrages.


Un président ne doit pas avoir que des oreilles qui écoutent, mais un cerveau qui comprend ce qu'il écoute.

Sans parler même de l'occupation, Kanambe alias Joseph Kabila ne maîtrise aucun dossier du Congo. Tous ceux qui l'ont côtoyé et le côtoient déplorent son ignorance généralisée. Celle-ci étant pire que l'incompétence.

Kanambe est tout simplement téléguidé ! Sa seule obsession, c'est le pouvoir pour lequel il n'hésite pas de tuer.

Noël KUELA

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mongo Elombe le Jeu 5 Déc - 22:40

Sommet Afrique-France. La réunion de l'indignité et de la honteLa question que l’on se pose, à première vue, est pourquoi des Chefs d’Etat de tout un continent se hâtent-ils de participer à une telle rencontre dégradante dans un pays non africain, un pays aux objectifs toujours néocolonialistes, un pays, source de tous les maux des pays africains, la France.
TEXTE TAILLE


Sommet sur la sécurité des pays africains en France. La réunion de l'indignité et de la honte

Les 6 et 7 Décembre prochains devra se tenir, en France, à la demande du Président français, une réunion des Chefs d’Etat et de gouvernements des pays africains. L’objectif affiché de ce sommet est….la sécurité des pays africains.

La question que l’on se pose, à première vue, est pourquoi des Chefs d’Etat de tout un continent se hâtent-ils de participer à une telle rencontre dégradante dans un pays non africain, un pays aux objectifs toujours néocolonialistes, un pays, source de tous les maux des pays africains, la France.

Aujourd’hui, tous les africains savent que la France n’est pas le pays indiqué pour régler les problèmes sécuritaires de ce continent car elle est l’auteur de toutes les actions déstabilisatrices de l’Afrique. En fait, un sommet sur la sécurité des pays africains doit être l’affaire de leurs dirigeants avec pour objectif principal, la conception de stratégies devant mettre fin définitivement aux déstabilisations répétées des impérialistes occidentaux toujours conduits par la France. Pourquoi donc ce pays peut-il prendre sur lui l’initiative d’un tel sommet?

Loin d’être un sommet destiné à résoudre les problèmes sécuritaires, Hollande a convoqué ses larbins pour leur donner la conduite à tenir afin de renforcer les intérêts français. Il s’agit pour la France, dont les manèges ont été maintenant mis à nu par les patriotes africains, de changer le fusil d’épaule et de mettre en place de nouvelles méthodes de déstabilisation du continent noir.

En effet, les guerres, l’insécurité, les rébellions sont l’œuvre diabolique de la France dans les pays africains. C’est la France qui, pour ses intérêts égoïstes, planifie, organise et endeuille les populations africaines. C’est elle qui pille les ressources minières des pays africains, soit par la force des armes, soit par le truchement de Chefs d’Etat fantoches, véritables Sous-préfets ou gouverneurs imposés aux africains. Les exemples sont légions. Les assassinats de résistants, de leaders patriotes, les coups d’état, les guerres, les rébellions, les déportations de dignes fils d’Afrique, les conflits intercommunautaires et tribaux sont l’œuvre de l’ingéniosité luciférienne des français en Afrique. On en veut pour preuve les déportations de Béhanzin, de Samory Touré, les assassinats de UM Nyombé du Cameroun, de Lumumba au Congo, de Sankara au Burkina Faso, de Kadhafi, le Guide libyen, l’emprisonnement de Gbagbo et bien d’autres actes ignobles de la France contre des africains dignes.

C’est la France qui, à l’aide d’hélicoptères de combat, a tué des dizaines de manifestants aux mains nues. Par des snipers postés sur la tour de l’Hôtel ivoire, et des avions de guerre, elle a tué impunément de jeunes ivoiriens manifestant les mains nues. Par des bombes et des missiles, elle a tué des milliers d’ivoiriens rassemblés devant le domicile officiel du Président Gbagbo. Quelle atrocité! Comment une telle France peut-elle parler de sécurité des pays qu’elle appauvrit et dont elle massacre les citoyens? Elle clame toujours haut le contraire de ce qu’elle fait dans l’ombre. Quelle hypocrisie! Non la France, l’instigatrice des guerres et du terrorisme en Afrique ne peut s’asseoir autour de la même table que les états africains pour trouver des solutions aux problèmes de sécurité de l’Afrique.

C’est pourquoi, bon nombre d’Africains s’étonnent que ce soit la France qui fasse se déplacer les premiers responsables de pays africains pour parler de sécurité.

Les actions meurtrières menées par les dirigeants français de tous bords politiques ont créé, en réactions à ces méfaits, entre autres groupes d’autodéfense, AQMI (Al Qu’Aïda au Maghreb Islamique) qui menace les ressortissants français en Afrique.

La rencontre au sommet du début de ce mois sera l’occasion pour les Sous-préfets françafricains de faire l’éloge de la «mère-patrie…gauloise », et de faire allégeance à la… grande France des droits de l’Homme, de l’égalité des peuples, de la fraternité, et de la justice. Quelle honte!

Ces déplacements déshonorants de Présidents africains,( chacun d’eux accompagnés de plusieurs conseillers inutiles), constitueront une hécatombe financière pour le contribuable africain car ce sera la foire aux champagnes, la location des chambres d’hôtel de haut standing et autres commodités de luxe pour au moins une semaine de séjour sur le sol français où le niveau de vie est très élevé. Ce sera aussi l’occasion pour les sociétés aéroportuaires françaises de voir leurs chiffres d’affaires augmenter considérablement en référence aux stationnements des avions sur les tarmacs.

Ne serait-il pas plus avantageux pour les économies des pays africains, déjà érodées par la crise mondiale et surtout par la gabegie et la corruption, que ce sommet se tienne dans un pays africain, notamment à Addis-Abeba au siège de l’UA pour réduire les dépenses à l’occasion de ces 48 heures de réunion, et cela sans la présence d’un Président pyromane-pompier. A quoi sert donc le conseil de sécurité et de paix de l’U.A?
On verra sans doute les chefs d’Etat africains, se mettre en rang pour aller faire la courbette ou la révérence devant ce Président français. Gare aux absents car une liste noire de ces dirigeants récalcitrants sera dressée pour préparer les futures déstabilisations! Et même, pour ceux qui s’y rendront et dont l’aversion pour la Françafrique est marquée, il importe de faire attention, pendant tout le séjour, à leur repas, à leurs entretiens, à leur lieu d’Hébergement. La France sadique et vorace est capable de tous les maux.

A tout point de vue, ce sommet est une réunion de la honte, cette honte infligée à l’Afrique depuis l’époque de la traite négrière, en passant par la triste période de la colonisation et qui, aujourd’hui continue par la banalisation des noirs, considérés dans les faits par les impérialistes occidentaux comme des sous-hommes.
C’est pourquoi, la tenue de ce sommet en France est incongrue, avilissante pour ces dirigeants et pour les populations africaines.

Malgré tout, sans faire allégeance à Hollande, des solutions aux problèmes de sécurité en Afrique existent:

1/ l’Union Africaine (UA), l’instance dirigeante, doit désormais s’opposer à la tenue de toute réunion de pays africains en dehors du continent. Que les pays développés qui veulent sincèrement aider, dans la dignité, les pays africains viennent les rencontrer sur le sol du continent africain. Toute action contraire est l’expression d’un manque de considération à l’égard des africains.

2/ L’UA doit refuser de se faire subventionner par les impérialistes occidentaux et créer le Fond Monétaire Africain, (FMA) en imposant une contribution financière de, seulement, 1% sur les exportations annuelles de chaque état comme l’avait si bien proposé le Président Gbagbo.
Ce Fond évitera aux pays africains de toujours tendre la main et de se faire ruiner par les voraces institutions de Bretton-Woods.

3/ La Force Interafricaine de Paix dont veut disposer l’Afrique doit être soutenue financièrement par les africains, dirigée par les africains eux-mêmes, animée par des experts militaires africains patriotes, sans aucune intrusion des soi-disant experts occidentaux, en réalité des mercenaires et des agents de renseignements de leurs pays d’origine.

4/ Les dirigeants des pays africains devront désormais suffisamment démontrer leur patriotisme et s’engager résolument, sans aucune contrainte des occidentaux, à travailler pour le bien des populations et le développement autocentré de leurs pays.

5/ Les constitutions des pays africains doivent désormais, à l’instar de celle de certains pays, inclure une disposition qui stipule que tous ceux qui ont financé, qui ont pris faits et causes pour les rébellions, les coups d’état, qui ont collaboré avec les criminels, qui ont fourni des mercenaires pour déstabiliser d’autres pays, qui ont offert gîtes et couverts aux rebelles pour renverser des pays voisins, ne doivent plus être candidats à la Présidence de la République de leur pays, de même que leurs descendants jusqu’à la 4ème génération. En outre, les Chefs d’Etat qui déstabilisent les autres pays doivent être bannis de l’UA.

Pour conclure, ce sommet sur la sécurité va encore, comme bien d’autres sommets transformés en foires de vin et de champagne français, accoucher d’une souris pour les africains. Sans aucune retombée donc pour les populations africaines. Tous les Chefs d’Etat qui y participeront y vont par peur d’être renversés, faisant montre de leur couardise et démontrant clairement qu’ils sont des pantins, des vendus, des opposants à la dignité des africains. Il s’agit pour Hollande d’affirmer le leadership français sur l’Afrique, de conforter les positions françaises en Afrique, de montrer aux leaders africains l’impérieuse nécessité d’obéir aux injonctions de la France impérialiste.

Ce sommet de la honte, l‘Afrique du 21ème siècle n’en veut pas et n’en voudra plus d’autres.

NANWOULET G. Simone

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mongo Elombe le Jeu 5 Déc - 22:49

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-13510.html

Franchement ils prennent les présidents africains pour des cons.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Muana Milano le Ven 6 Déc - 8:25

Mongo Elombe a écrit:http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-13510.html

Franchement ils prennent les présidents africains pour des cons.
Les Equato-Guinéens sont pour une intégration monétaire régionale comme le souhaite le président Nguema,mais je ne sais pas,si ça sera le Franc Cfa,car je vois très mal la Guinée Equatoriale se soumettre au dicta de la banque de France.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Ven 6 Déc - 10:27


Siko oyo ozo ya na ko batama pe na butu pona nini hein?
Yo soit disant raïs wapi ba gardes républicaines, où est le tapis rouge que la France a déroulé pour toi...où sont les congolais pour t'acclamer pauvre inyenzi ?
En guise de vivas tu auras des œufs bien pourris et baveux et des tomates...c'est ton menu pour le petit-déjeuner! Grrrrrr
YYMM:twisted: Evil or Very Mad 


Dernière édition par Mathilde le Ven 6 Déc - 16:10, édité 2 fois

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Ven 6 Déc - 14:19

Arrivée minable de Kanambe, accueilli par son écurie habituelle sans Diaspora




[b]
PLUS DE 150 COMBATTANTS EN GARDE A VUE, LE CORTEGE DE KANAMBE CAILLASSE ET ARROSE AUX OEUFS POURRIS...

BA COMMANDES EZALI EBELE, TOZO SEPELISA BANGO.
KANAMBE EST ARRIVE AVEC PLUS DE 250 MERCENAIRES OUGANDAIS TANZANIENS RWANDAIS SUD AFRICAINS SORTIS FRAICHEMENT DE KINGAKATI ACCOMPAGNES DES MBILA FRANCAIS...

LA LUTTE CONTINUE
MUSALA EZO CONTINUER.

IBOBO!
"Z
"

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Muana Milano le Ven 6 Déc - 15:17

Les Kanambistes ont fait pirater le site internet de l'APARECO,en espèrant qu'aucune information ne filtre durant le séjours d'Hyppolite à Paris.
Ils ont oublié qu'il y a plusieurs canaux,pour faire passer l'information entre combattants.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Ven 6 Déc - 17:11

Sommet de l'Elysée: Honte et étonnement, des journalistes djaleloïstes de Joseph Kabila scandent "Raïs" dans la cour d'honneur de l'Elysée !
Par Freddy Mulongo,

Le drapeau français est en berne à l'Élysée, en hommage à Nelson Mandela. Incroyable mais, on aurait dû se croire à Kingakati. Trémousseurs et applaudisseurs attitrés des journalistes qui accompagnent l'imposteur Joseph Kabila qui trône par défi à la tête de la République démocratique du Congo, sans honte ni retenu ont scandé "Raïs" dans la cour d'honneur de d'Elysée lors de l'arrivée de l'usurpateur. Il ne restait plus qu'ils enfilent des rafia pour danser le djalelo, tombent en transe et jouent au Tam-Tam tellement ils étaient heureux comme des gosses. Il y a une sorte d'envoûtement dans ce que nous venons de vivre à l'Elysée. Cela a étonné plus d'un journaliste présent. Depuis quand un journaliste se transforme-t-il en fanatique fut -il un président mal élu. Avec des caméras d'un autre âge, des joséphistes viennent d'humilier toute la profession.




Bizarre, que des journalistes qui chantent, dansent pour un dictature sous Mobutu c'était pareil, comme Joka est un Mobutu bis, il n'y a rien de nouveau sous le soleil de Kin.

http://reveil-fm.com/index.php/2013/12/06/4249-sommet-de-l-elysee-honte-et-etonnement-des-journalistes-djaleloistes-de-joseph-kabila-scandent-rais-dans-la-cour-d-honneur-de-l-elysee

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Sankara le Ven 6 Déc - 17:46

Pourquoi pas si ces journalistes se rendent compte enfin que c est l´homme qu´il faut a la place qu´il faut.

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Ven 6 Déc - 18:05

Nous appelons tous les africains qui veulent manifester contre la venue des "dictateurs Africains " de se rendre au 30 rue de la convention paris 15eme métro javel André Citroën , où ils sont tous réunis pour comploter contre nos peuples.

Vous trouverez sur place les vaillants combattants congolais qui vous accueilleront et vous donneront la marche à suivre pour ne pas se faire pincer par la police.

La manifestation se réorganise ..
.

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mongo Elombe le Mar 10 Déc - 13:16

Le parisien parle des combattants..


Logo entier Recherche
Découvre | Connecte-toi | Crée un blog
Blog de LIKAMBONAMABELE
KABILA , révélation jeune Afrique, Le Parisien et Le Monde : "Jusqu'au bout, l'heure de l'atterrissage de l'avion de Joseph Kabila, (...), a été tenue secrète sur consigne du ministère français de l'Intérieur, afin d'empêcher les combattants, ces groupes d'opposants radicaux, de venir saboter son accueil. (...)".

"Paris : "Joseph Kabila" esquive les "Combattants"
A la demande des autorités congolaises, le programme relatif au séjour du "raïs" à Paris a été tenu secret jusqu'au bout. "Tuyauté" manifestement par les "services" belges, le ministère français de l'Intérieur s'attendait à un déferlement des "Combattants" dans la capitale française. Plusieurs activistes politiques congolais ont été interpellés par des "flics" de Manuel Valls. En évitant d'affronter les "combattants", le "raïs" a fait implicitement aveu de son impopularité.
Paris. Correspondance.

"Joseph Kabila" est rentré dimanche 8 décembre à Kinshasa. Il revenait de la capitale française où il a participé au sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par le président François Hollande qui a pris fin samedi 7. "C'est le sommet de la honte", clament les "combattants" rencontrés à Paris.

Pour mémoire, trois thèmes étaient au centre de cette réunion : sécurité, développement et climat. Pour l'essentiel, on retiendra que la France est disposée à entraîner, chaque année, vingt mille soldats africains devant assurer à l'avenir la sécurité du continent.

Informés de la venue à Paris du dictateur congolais "Joseph Kabila", les activistes politiques congolais dits "combattants" se sont invités pour chahuter l'homme qu'ils considèrent unanimement comme un imposteur. Le problème? Plusieurs "frères africains" (ivoiriens, brazzavillois, gabonais, tchadiens, camerounais...) avaient fait le déplacement pour conspuer leur tyran respectif. La police française veillait au grain pour les journées de vendredi 6 et samedi 7 décembre.

Le vendredi, des policiers du ministre Manuel Valls ont interpellé plusieurs dizaines des Congolais qui attendaient "Joseph Kabila" aux environs du siège de l'OIF (Organisation internationale de la Francophonie) situé à un jet de pierres de la représentation diplomatique du Congo démocratique en France. Il est reproché aux protestataires d'avoir organisé une "manifestation non-autorisée". Une situation pour le moins "abracadabrantesque" au pays des droits de l'Homme. La France de François Hollande ferait-elle désormais "ami-ami" avec les satrapes africains?

Interrogé à ce sujet, un haut fonctionnaire hexagonal a bredouillé ces mots : «Ces personnes se sont réunies sur la voie publique pour manifester sans en avoir fait la demande, au préalable, auprès de la préfecture de police de Paris, révèle un haut fonctionnaire. Il n'y a pas eu de blessés au cours de ces interpellations et la situation a été rapidement maîtrisée».

Selon des sources, toutes les personnes arrêtées et "gardées à vue" auraient été relâchées. Un "combattant" de lancer : "Joseph Kabila est arrivé au siège de l'OIF - où il devait rencontrer Abdou Diouf - par l'entrée de service. En esquivant les combattants, il a démontré son impopularité auprès du peuple congolais qui ne se reconnaît nullement en lui."

Dans son édition n°2761 datée du 8 au 14 décembre 2013, l'hebdomadaire "Jeune Afrique" publie un reportage sur le sommet de Paris. Sous la rubrique "Côté coulisses", le magazine titre : "Kabila Top Secret". On peut lire : "Jusqu'au bout, l'heure de l'atterrissage de l'avion de Joseph Kabila, (...), a été tenue secrète sur consigne du ministère français de l'Intérieur, afin d'empêcher les combattants, ces groupes d'opposants radicaux, de venir saboter son accueil. (...)".
Jean-Pierre Ngoy Kinekinda
© Congoindépendant 2003-2013



LISEZ : http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-79-opposants-au-president-congolais-joseph-kabila-interpelles-06-12-2013-3383865.php
Paris: Un Congolais "Chucquto Mandungu Nsengibiembe" arrête la voiture officielle de Joseph Kabila à la place de l'Opéra pendant 1'45 secondesPar Freddy Mulongo, mardi 10 décembre 2013 à 01:04 :: Radio Réveil FM International :: #4255 :: rss
C'est pour la première fois que les quotidiens français notamment le Monde et le Parisien parlent des Congolais en terme des "Combattants"! Les 79 congolais anti-kabila interpellés à cause de l'intifada contre la voiture officielle de Joseph Kabila le vendredi 6 décembre ont tous été libérés le jour même, contrairement à ce que les médias coupagistes instrumentalisés de Kinshasa ont annoncé : ils vont être extradé au Congo. D'autres ont continué à rêver debout poussant l'imagination trop loin: les "Combattants" ont bénéficié de la magnanimité de l'imposteur qui a demandé au président François Hollande de les relâcher. La France n'est pas une république bananière: pourchasser un imposteur, usurpateur, dictateur n'est encore un crime ! Le vendredi 6 décembre vers 10h le cortège de Joseph Kabila quitte l'hôtel InterContinental Paris Le Grand sise au 2 Rue Scribe, Opéra - Haussmann, 75009 pour son rdv avec Abdou Diouf à l'OIF. Un congolais le dénommé Chucquto Mandungu Nsengibiembe la trentaine bien sonné parvient à stopper le voiture officielle de Joseph Kabila.
Il demande au chauffeur de couper le moteur du véhicule. Le chauffeur s'exécute et demande qu'on baisse la glace fumée de côté de Joseph Kabila. Les policiers sont sur les dents ! L'homme n'est pas armé mais tient dans ses mains que le drapeau de la République démocratique du Congo. Il dit aux officiers de sécurité qu'il est congolais et qu'il veut parler à Joseph Kabila Kanambé. Pendant une minute quarante cing secondes, Chucquto Mandungu Nsengibiembe dit à Joseph Kabila Kanambé qu'il doit quitter le pouvoir puisqu'il n'est n'est pas congolais et lui montre la cicatrice du plaie qu'il garde encore à la main gauche. L'officier de sécurité, une femme, demande si elle s'approcher, le congolais dit qu'il n'est pas violent mais Joseph kabila Kanambé n'est pas son président, il n'est qu'un imposteur et usurpateur. Il exhibe la cicatrice de sa main gauche. Les touristes et badauds présents applaudissent le Congolais qui se laisse embarqué par la police.

C'est en quittant l'OIF que la voiture de Jo ka a subi l'intifada et il y a eu 79 congolais interpellés. Ancien militaire et trafiquant des minerais Chucquto Mandungu Nsengibiembe connait Hippolyte kanambé alias Joseph Kabila personnellement. En effet, lorsqu'il se rendait à Dar-es-salem en Tanzanie pour vendre son or et ses diamants, c'est Hippolyte Kanambé qui le conduisait. Il était son chauffeur taxi.

En 2000, à Kintambo Magasin à Kinshasa, alors que Chucquto Mandungu Nsengibiembe prend son verre au Nganda Bitshilux, il croise et reconnait Hippolyte Kanambé qui a depuis changé de nom, il se prénomme Joseph kabila, il est chef d'Etat-major de FAC-Forces Armées Congolaises. Alias Joseph Kabila qui feint de ne pas le reconnaître est surpris de voir arriver un jeune qui l'annonce que "Chucquto" l'a salué. Joseph Kabila envoie ses gardes du corps qui vont chercher "Chucquto" l'ont entraîné dehors. Joseph Kabila a pris une bouteille de Primus l'a cassé sur la jante de sa jeep, avec le tesson lui a ouvert tout l'avant bras. malgré ses cris de douleurs les badauds n'ont pas pu intervenir. Ce qui s'est passé le vendredi dernier matin non loin de la place de l'opéra, c'était le retrouvailles entre deux personnes qui se connaissent bien. Une vraie affaire d'hommes. Lorsque nous rencontrons "Chucquto" à Château-Rouge, il nous rassure qu'il a agi tout seul et il n'a pas été aidé dans sa démarche. Contrairement aux mensonges étatiques clamées par les Vuvuzélateurs à Kinshasa, lors du Sommet de l'Elysée, partout dans la ville de Paris, les combattants congolais, venus de différents pays en Europe, ont pourchassé Joseph Kabila pour lui demander sur son imposture et usurpation ainsi que les 12 millions de morts congolais à l'Est de la RDC alors qu'il est 12 ans au pouvoir. Joseph Kabila est rentré à Kinshasa comme il était venu en catimini, n'ayant même pas eu le courage de rencontrer la communauté congolaise. D'autres chefs d'Etat élu démocratiquement comme Macky Sall du Sénégal a pu dialoguer avec des Sénégalais de France.

Paris : 79 opposants au président congolais Joseph Kabila interpellés
St.S. | Publié le 06.12.2013, 22h22 | Mise à jour : 22h56
Les policiers parisiens ont interpellé, ce vendredi 6 décembre, en fin d'après-midi, 79 personnes au cours de manifestations non-déclarées aux abords du ministère de la Francophonie au niveau du quai d'Orsay (VIIe), place de la Résistance (VIIe), et cour Albert Ier (VIIIe), siège de l'ambassade de la République démocratique du Congo (RDC).
Quarante manifestants, présentés comme des opposants au président de la RDC, Joseph Kabila, actuellement en visite en France, ont été placés en garde à vue. «Ces personnes se sont réunies sur la voie publique pour manifester sans en avoir fait la demande, au préalable, auprès de la préfecture de police de Paris, révèle un haut fonctionnaire. Il n'y a pas eu de blessés au cours de ces interpellations et la situation a été rapidement maîtrisée».
Par ailleurs, des tensions entre ressortissants congolais - notamment les représentants de l'opposition ultra-radicale, qui se font appeler les Combattants - sont apparues ces dernières semaines à Paris.
«Ces opposants font en sorte d'empêcher, depuis plusieurs années, la tenue de concerts d'artistes congolais considérés par eux comme trop proches du pouvoir en place à Kinshasa, poursuit la même source. Un regain de tension est apparu ces dernières semaines alors qu'un concert du chanteur JB Mpiana doit se tenir le 21 décembre au Zénith de Paris. Ceux qui se font appeler les Combattants ont déjà programmé une manifestation, le jour du concert, afin de tenter de dissuader ceux qui voudraient s'y rendre. Plusieurs de ces personnes ont déjà été identifiées par la police».
LeParisien.fr

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  mapata le Jeu 12 Déc - 10:10


mapata
Modérateurs

Messages : 660
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Mathilde le Sam 14 Déc - 23:31

Sommet de l'Elysée: M'zée Pierre Victor Mpoyo à Joseph Kabila: "Bientôt je vais rejoindre mon ami Mandela, je n'ai pas besoin des tortionnaires"



M'zée Pierre Victor Mpoyo

Des grogneurs josephistes vont-ils encore sortir du bois ? M'zée Pierre Victor Mpoyo a refusé de rencontrer alias Joseph Kabila à Paris lors du sommet de l'Elysée sur la paix, la sécurité et le terrorisme. Bien que souffrant de la maladie de de Parkinson, M'zée Pierre Victor Mpoyo a eu cette cuisante réponse à l'égard d'allias Joseph Kabila qui souhaitait le voir: "Bientôt je vais rejoindre Mandela, je n'ai pas besoin des tortionnaires". Depuis dix ans, le richissime Victor Mpoyo qui a financé de sa poche l'AFDL pour chasser le Maréchal Mobutu de ses 32 ans de pouvoir autocratique, et permis à Joseph Kabila de monter sur le trône du Congo appauvri par le régime de Kinshasa et subit les humiliations sur ordre de Joseph Kabila: ses comptes bancaires sont bloqués, son passeport diplomatique confisqué, ses frais médicaux impayés...Le ministre d'Etat Victor Mpoyo survit à Paris alors même que c'est le gouvernement congolais qui l'a envoyé à Paris. L'humiliation est à son comble pour celui qui ami et proche de M'zée Laurent-Désiré Kabila, qui en 2001 à l'assassinat du 3eme Président de la République au Palais des marbres, et pourtant c'est M'zée Victor Mpoyo qui après un coup de fils de Bill Clinton, président américain fin mandat, sur instigation de Paul Kagamé, arrivera à convaincre des poids lourds Mzéeïtes: l’ancien tout-puissant ministre de la Justice Jeannot Mwenze Kongolo, le ministre de l'Intérieur Gaétan Kakudji, et le chef d'état-major interarmées, le lieutenant-général Sylvestre Luetsha, Abdoulaye Yerodia Ndombasi, le général Denis Kalume Numbi pour que "Joseph Kabila" prenne la place du Président assassiné. Et pourtant n'eut-été l’intervention de Victor Mpoyo celui que les congolais appellent "Kadogo, l'imposteur".


Christian Atoli Ileka, mobutiste et ambassadeur de Jo Ka lors du Sommet d'Elysée

Ironie de sort, il y a quelques temps, le locataire du 32 Cours Albert I à Paris, le fameux Mobutiste et l'ambassadeur de la République démocratique du Congo en France Christian Atoki Ileka ironisait sur la situation de M'zée Pierre Victor Mpoyo s'exclamant devant témoins: "Mais qu'est-ce qu'il a fait de tout son argent !". On apprend de sources sûres que Christian Ileka aurait des ennuis. Après avoir soutiré de l'argent à son "Raïs" pour acheter les mamans de Château-rouge pour aller accueillir l'imposteur à l'aéroport mais surtout pour payer quelques combattants égarés pour une paix factice à Joseph Kabila. 200 euros poDur chaque maman Château-rouge et 500 euros pour chaque combattant. Il parait que l'enveloppe a disparu, la lumbétisation et la mwétisation de Joseph kabila jusqu'à stopper son cortège à la place opéra et intifader sa voiture officielle à l'OIF, a fait peur à l'imposteur qui en veut à l'ambassadeur mobutiste. D'ailleurs, à l'issue du sommet de l'Elysée, ils avaient pris le même vol pour Kinshasa.

http://reveil-fm.com/index.php/2013/12/14/4265-sommet-de-l-elysee-m-zee-pierre-victor-mpoyo-a-joseph-kabila-bientot-je-vais-rejoindre-mon-ami-mandela-je-n-ai-pas-besoin-des-tortionnaires

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  akim le Dim 15 Déc - 13:55

Faut-il vraiment attendre la fin de son mandat pour en finir avec cet imposteur ?
Il nous a reduit a commenter son actualité, vraiment il y a pas des courageux au Congo ?

akim
Modérateurs

Messages : 566
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Jules andré le Dim 15 Déc - 15:27

Akim je comprend ton amertume mais console toi nous ne nous limitons pas commenter l actualité de l usurpateur mais nous dévoilons son plan ses méfaits et ceci a de l´impact parce qu´il n arrive pas a réalisé ses rêves pour bien nous assujettir, toute la planète est au courant de son capacité a gouverner notre beau et riche pays.
Nous sommes dans un travail de longue haleine qui demande beaucoup de temps et sacrifice car c est pas seulement l´imposteur qu´il faut déstabiliser mais aussi son arrière garde en rendant publique son incapacité nous montrons aussi a ses protecteurs que nous avons atteint la maturité nécessaire pour nous prendre en charge ça va prendre un peu de temps mais nous finir par vaincre donc patience et courage.
Voici une vidéo qui peut vous redonner espoir.


Moralité de cette vidéo
MÊME LE PLUS REDOUTABLE DES DICTATEURS, FINIT UN JOUR PAR TOMBER. LA RAISON DU PLUS FORT N'EST PAS TOUJOURS LA MEILLEURE ! LE ROI DE LA FORÊT EN SAIT QUELQUE CHOSE, VOYONS CECI :
C'est une sorte de révolution animale qu'a menée un buffle en Afrique du Sud. Il a en effet réussi à vaincre le roi des animaux. Il est en fait venu à la rescousse d'un de ses congénères, sur qui deux jeunes lions venaient de fondre, alors qu'ils l'agrippaient pour en faire leur repas, dans la réserve de Mjejane, à la frontière du célèbre parc Kruger (est du pays). Le buffle ne s'est pas démonté pour autant : il a chargé un des lions, l'accrochant par les cornes, et est parvenu à l'envoyer en l'air de façon spectaculaire.
Comme le montre la vidéo, le lion a effectué une impressionnante pirouette avant de retomber lourdement sur le sol. Et le buffle l'a à nouveau chargé pour le faire fuir.
Et nous ne sommes pas loin de voir ce genre d images courage courage a tous et travaillons.

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: NON AU SOMMET DE LA HONTE : L'Afrique se mobilise pour sa souveraineté

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum