LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Jeu 4 Juil - 10:15

Accueil Nation Faute de routes en bon état, Bus Transco : 23 desservent seulement deux lignes
Faute de routes en bon état, Bus Transco : 23 desservent seulement deux lignes
Mercredi 03 juillet 2013

http://www.lobservateur.cd/images/bus%20e%20transport.jpgSur 200 bus commandés par le gouvernement Matata dont le coup d'envoi de la mise en circulation a été donné le 30 juin par le président de la République Joseph Kabila, vingt-trois seulement sont en circulation, desservant deux lignes : Place du 30 juin (ex-Gare centrale)-Kintambo Magasin et Ngiri-Ngiri - Place du 30 juin, dans une rotation de 15 minutes.



Transport au Congo (Transco), la société des transports qui gère les 200 bus de marque Mercedes Benz, a jugé bon de ne mettre en circulation que 23 bus pour desservir deux lignes seulement pour l'instant : la ligne partant de la Place du 30 juin (ex- Gare centrale) à la place Kintambo-Magasin et celle partant de Ngiri-Ngiri à la Place du 30 juin. Ils sont répartis de la manière suivante : 11 bus (petits bus) sur la ligne Place du 30 juin (ex- Gare centrale) à la place Kintambo-Magasin, et 12 grands bus desservant la ligne Ngiri-Ngiri - Place du 30 juin.

Selon Malueki David, chef des mouvements (responsable du trafic), la différence du choix opéré sur l'affectation des bus dans les lignes a été dicté par le fait qu'il n'ya pas assez de personnes (passagers) à transporter sur la ligne Place du 30 juin à la place Kintambo-Magasin ; les bus risquent de rouler à vide ; tandis que sur celle de Ngiri-Ngiri à la Place du 30 juin on trouve beaucoup plus de potentiels passagers à transporter.

A ce jour, les nouveaux bus fonctionnent à deux vacations : le matin, de 5 heures à 12 heures et l'après-midi de 12 heures à 21 heures, le dernier départ des bus étant prévu à 21 heures. Le matin, à l'ouverture du trafic, les bus qui quittent le dépôt de Siforco au quartier Kingasani ya Suka, rentabilisent le trajet en transportant des passagers de ce coin. Il en est de même, le soir, en allant déposer les bus, tous les passagers à cette destination sont transportés.


Pourquoi seulement deux lignes pour 200 bus ?

Plusieurs Kinois se demandent pourquoi ces nouveaux bus sont rares sur les artères de la capitale, alors qu'il y en a 200. Les réponses, nous les avons obtenues auprès du responsable du trafic de la société Transco. Selon lui, Transco a mis en circulation seulement 23 bus pour la simple raison que bien des artères de la capitale ne sont pas en bon état. Les artères des lignes desservies sont en bon état. Ensuite, la société a pris l'option de ne servir d'abord que les lignes pourvues d'abribus où les passagers peuvent attendre les bus.

Transco entend faire les choses de manière professionnelle. Ainsi les rotations des bus sont faites chaque 15 minutes. Selon un chauffeur contacté à la Place du 30 juin, à bord de son bus, il est fortement interdit à un chauffeur de dépasser un autre.

Les régulateurs sont postés à chaque terminus de bus, tandis les contrôleurs sont placés dans des arrêts. Contrairement aux anciennes pratiques des chauffeurs, d'autres bus, les bus Transco n'attendent pas d'être remplis avant de quitter un arrêt.

Il n'est pas interdit aux passagers dans les grands bus de se mettre debout pendant le trajet. Tout est prévu pour des passagers désireux de se mettre debout : ces bus sont pourvus de mains courantes. Pour certains Kinois, l'Etat qui interdit aux autres bus de transporter des passagers debout devrait commander des bus devant permettre à tout passager de s'asseoir.

Quant aux non-payants, deux seulement en tenue sont autorisés à voyager sans payer. Pas plus. La faisabilité de cette mesure est le grand défi à relever. Car plusieurs anciennes sociétés, comme la Sotraz avait mordu la poussière devant la ténacité et la détermination des hommes en uniforme d'enfreindre cette mesure.

La joie se lisait sur les visages des personnes qui s'embarquaient lundi 1er juillet dans les bus Transco à la Place du 30 juin et dans lequel moi-même j'ai embarqué. Nous étions en train d'ouvrir une nouvelle ère dans les transports en commun : celle consistant à voyager autrement, c'est-à-dire dans de bonnes conditions, comme des hommes.



Kléber KUNGU


Copyright © 2013 L'Observateur - RDC. Tous droits réservés. Designed & Hosted by mananga.com.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Ousmane le Jeu 4 Juil - 13:20

Fautes de route,ils ont prétendu avoir construit des routes et ils disent fautes de routes et les 5 chantiers ou chansons s´était pourquoi ?

Ousmane
Modérateurs

Messages : 449
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mathilde le Sam 6 Juil - 11:39


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mathilde le Sam 6 Juil - 11:44


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mathilde le Sam 6 Juil - 12:53

Shocked Shocked 

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  kunta le Sam 6 Juil - 23:12

La majorité aveugle qui dirige ce pays ne voient pas tout ca pour eux le fait d´être au pouvoir leur suffit la misère du peuple n´est pas leur problème, ils roulent en carrosse et ne se soucient pas du quotidien de leurs concitoyens et aveuglé par les avantages que le pouvoir leur accordent ils veulent un troisième mandat pour continuer a frimer au dépend du peuple.

kunta
Modérateurs

Messages : 338
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mathilde le Mer 17 Juil - 2:04

GREVE DES FONCTIONNAIRES, la Police Arrête Quelques Manifestants


_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Rose lilas le Mer 17 Juil - 18:30

La constitution donne au peuple le droit de manifester et surtout dans ce cas d´espèce les fonctionnaires manifestes vu que l´état est incapable de régler leurs problèmes.
Et comme a l´accoutumée l´état Congolais qui manquent d´arguments pour répondre aux fonctionnaires fait sortir ces mercenaires de policiers pour étouffer la manifestation, ils oublient que la bonne viendra d´ici peu.

Rose lilas
Modérateurs

Messages : 327
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Joseph KABILA » humilié : Connexion Internet à haut débit, un lancement raté

Message  Pierre Remy le Mer 17 Juil - 20:12

Le cafouillage du départ ne pouvait produire que suspicion et un lancement difficile pour la fibre optique. L’acte posé par le président Kabila le 08 juillet 2013 à Muanda n’aura de sens que si le haut débit arrive réellement auprès des usagers. Les préalables ne semblent pas avoir été remplis suivant les règles de l’art. Confondant précipitation et rapidité, les conséquences risquent de rendre inopérant et peu fiable voire peu rentable la fibre optique de la République démocratique du Congo. A Muanda, il y avait de gens qui riaient sous cape.

Rien que 2,5 giga-octets arrivent à Kinshasa alors que de Muanda, la station d’atterrage envoie 10 giga-octets. La raison de ces fuites est simple : la ligne poserait déjà problème. La lumière envoyée à partir de Muanda ne rassure personne ! Les opérateurs, les premiers, n’accordent aucune foi en cette fibre optique, la plus chère du continent.

Sur le plan technique, beaucoup de choses restent à faire. L’inauguration du bâtiment abritant la station d’atterrage « la plus moderne du continent » doit s’accompagner d’un haut débit effectif sur les terminaux téléphoniques ou internet. Ce n’est pas évident !

Sur les 10 giga-octets, la station à l’Hôtel de postes n’en reçoit que 2,5. Cela signifie que le canal de transport de la fibre optique présenterait déjà des failles. En effet, le câble n’est enfoui que sur 75 centimètres du sol alors que la norme voudrait qu’il le soit à 120 centimètres sous le sol. Pire, la gaine qui devrait protéger le câble de la fibre optique tout le long du parcours n’était pas prévue.

La fibre optique est ainsi livrée à la merci des rongeurs et autres insectes qui peuvent l’attaquer sans difficulté. Cela se serait-il déjà produit ? Rien n’est à écarter à l’avance. L’anomalie avec cette importante perte sur le trajet démontre que quelque chose d’incorrect se produit.

Par ailleurs, sur le trajet il est prévu 9 stations alimentées par l’énergie solaire ou par des groupes électrogènes. L’inquiétude est réelle sur la capacité opérationnelle visant à intervenir avec diligence lorsque des incidents surviennent. SEP-Congo le fait à la satisfaction des utilisateurs de son pipeline. La SCPT serait-elle capable de réussir cette importante obligation de maintenance ? Les opérateurs du secteur émettent de sérieux doutes à ce sujet. Selon des sources, les équipes d’intervention ne sont pas encore opérationnelles sur le terrain.

La redondance offerte par le Congo-Brazzaville ne constituant pas une sécurité étanche - l’illustration démonstration a été donnée lors de l’inauguration par le chef de l’Etat, à Muanda, deux coupures majeures avaient été enregistrées entre Kinshasa et Brazzaville imputables principalement à l’énergie électrique. En 48 heures, MTN a fait état de ces coupures qui ne peuvent rassurer quant au bon fonctionnement de la fibre optique de la rive kinoise du fleuve Congo.

Au même moment, le ring de Kinshasa qui aurait dû être prêt depuis, ne totalise que 10 kilomètres au lieu de 90. Dans ces conditions, toute illusion de l’internet haut débit n’est plus de mise.
LES DIFFICULTES MAJEURES A CRAINDRE

La fibre optique est donc mal partie. Les opérateurs de la téléphonie cellulaire, qui auraient dû se bousculer pour arracher leur part, préfèrent de loin payer 4.000 USD par mégahertz par satellite au lieu de moins de 500 USD qu’offre la fibre optique. Une position interpellatrice pour quiconque tiendrait à offrir la qualité aux usagers congolais. Cette attitude met en exergue la difficulté à venir face à l’obligation de verser mensuellement 140.000 USD au consortium WACs. Où trouverait-on ces ressources financières pour satisfaire à cette obligation faite à tous les 14 Etats concernés par ce câble sous-marin ?

Le câble le plus cher du continent dont le coût est estimé à 75.000 USD le kilomètre au lieu de 25.000 USD ailleurs ne survivrait que difficilement faute d’être rentable. L’autre surcoût provient de la construction et l’équipement de la station d’atterrage qui a coûté 60 millions de dollars américains au Trésor public. Des experts de la SCPT même sont formels : la construction de la station d’atterrage ne peut pas atteindre ce montant. Le ministre Kin Kiey Mulumba lui se veut rassurant. Concernant la gestion de la fibre optique, il a assuré que le gouvernement va collaborer avec la Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) pour «mettre en place un mécanisme de gestion qui puisse être bénéfique pour le peuple congolais et pour les opérateurs».

La création d’une structure de gestion de la fibre optique pouvant rassurer davantage les opérateurs économiques est de nature à corriger toutes les difficultés rencontrées et contournées, sans les affronter de manière responsable en prenant des mesures appropriées.

En fait, le forcing n’aura qu’un seul mérite : celui d’avoir suscité l’espoir. Des problèmes techniques rattraperont ce raccourci frauduleux orchestré le 08 juillet à Muanda, sans un maximum de précaution, particulièrement parce que le chef de l’Etat avait effectué le déplacement.

Le pays gagnerait énormément en adoptant une position d’ouverture dictée par le réalisme d’une gestion rigoureuse des privés en cette matière, sous l’œil vigilant de l’opérateur public, la SCPT. Une formule allant dans le sens de la cession de certains compartiments ou de l’ensemble serait conseillée pour se rattraper sur le plan technique où d’énormes difficultés verront certainement le jour.

Qu’adviendrait-il lorsque la SCPT serait dans l’impossibilité de payer régulièrement le consortium WACs ? Comment compte-t-on améliorer la qualité et la quantité de ce qui sort de la station d’atterrage vers la station de la Grand’Poste ici sur le boulevard du 30 juin ? La solution n’est pas ailleurs, il faut la chercher dès maintenant avec toutes les parties concernées d’autant plus que le bénéfice à tirer pour les usagers et le Trésor public est énorme.

Ce recadrage ne pourrait être sujet à polémique, mais une urgence pour que le geste posé par le chef de l’Etat soit réellement bénéfique à la population avec l’amélioration de la qualité des appels vocaux, notamment et le haut débit pour l’internet.

[Le Potentiel]

Pierre Remy
Modérateurs

Messages : 266
Date d'inscription : 24/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Ven 26 Juil - 9:31

http://radiookapi.net/justice/2013/07/25/affaire-firmin-yangambi-la-cour-supreme-confirme-les-20-ans-de-prison/

Un des chantiers qui marche faire taire ceux qui ont des avis contraire ou qui dénonce les dérives de la kabilie...

Vive la république démocratique de kabila.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Mar 13 Aoû - 14:29

Faire taire tout ceux qui ne le kabidolatre pas au Congo très démocratique de Rambotche vaut mieux se taire que dire ce que l'on pense.....

CSJ: un député MSR risque la peine de mort
MARDI, 13 AOÛT 2013 10:48 8 COMMENTAIRES ENVOYER




Le député national Muhindo Nzingi, élu du Nord-Kivu sur la liste MSR (Mouvement Social pour la République), dont l'autorité morale est Pierre Lumbi, Conseiller spécial de Joseph Kabila en matière de Sécurité, risque la peine de mort. C'est ce qui ressort des infractions retenues à sa charge par la Cour Suprème de Justice, qui l'a jugé ce lundi 12 août en procédure de flagrance, pour outrage au Chef de l'Etat, atteinte à la Sécurité intérieure et extérieure de l'Etat et incitation de la population à la révolte.

Les deux dernières infractions, selon le Code Pénal congolais, sont passibles de la peine de mort.
Entendu en l'absence de ses avocats avant une première suspension de l'audience,, il n'a pu bénéficier d'une assistance judiciaire qu'à la reprise de l'audience, un panel de quatre avocats étant descendus en catastrophe à la haute cour pour solliciter une remise, le temps de s'imprégner du dossier. Selon le président de la séance, les avocats de la défense devraient présenter leur plaidoirie ce mardi 13 août, suivie de la réquisition du ministère public et du verdict.
Mais en fait d'infractions, le député Muhindo a participé, dimanche 11 août à Goma où il était en vacances parlementaires, à une émission spéciale de la radio "Kivu One" de Magloire Paluku, consacrée à la guerre de l'Est. Dans son intervention, il a demandé au Chef de l'Etat d'engager réellement les FARDC dans cette guerre, afin de libérer les territoires occupés, faute de quoi les populations du Nord-Kivu allaient prendre leurs responsabilités, à l'instar d'autres peuples en Afrique.
Aussitôt après sa sortie du studio, il a été intercepté au premier coin de la rue par un commando que l'on dit avoir agi sous les ordres d'un jeune frère du gouverneur Julien Paluku, sans titre ni droit, conduit illico presto à l'aéroport de Goma, jeté dans le premier avion en partance pour Kinshasa et placé en détention dans un cachot de l'ANR (Agence nationale des Renseignements). Lundi matin, il a subi un interrogatoire serré au Parquet général de la République avant d'être déféré devant la Cour Suprème de Justice.
A en croire des analystes politiques, l'arrestation du député Muhindo du MSR, un parti de la Majorité présidentielle, est à considérer comme un signe de la rupture entre Kabila et Pierre Lumbi, que plusieurs langues donnent partant depuis plusieurs semaines.

7sur7


Commentaires

0 #8 Andre Ayache 13-08-2013 13:08
Que cela serve de leçons à tous les collabos qui prétendent aller aux concertations de Kabila pour le bien du peuple congolais en voulant dire les 4 vérités à ce dernier. Voilà ce que KABILA fait des gens qui refusent de lui faire des éloges. Mwana mayele ayo[......]!!!
Citer | Signaler à l’administrateur


0 #7 jmpang 13-08-2013 12:50
peine de mort pour n'infisque avoir donner son point de vue?, kabila et ses accolites ont deja fait plus que cela. mais le peuples ne les a pas encore BRULER.
Citer | Signaler à l’administrateur


0 #6 bomana 13-08-2013 12:45
C'EST PLUTOT LA TETE DE KABILA QU'IL FAUT NOUS DONNER SUR UN PLATEAU. QUI COMME LUI ET SES FRERES RWANDA ONT COMMIS PLUS DES CRIMES AU MONDE? POUR EUX RWANDAIS COUPER UN HOMME A LA MACHETTE CORRESPOND A JOUER AVEC UNE BALLE DE TENNIS MAIS POUR NOUS LES HUMAINS CELA NE MERITE QUE LA MORT DES AUTEURS CAR CELA S'APPELLE "CRIME"
Citer | Signaler à l’administrateur


+2 #5 bin05 13-08-2013 12:41
Peine de mort - please kabila vous avez assez tué mes freres. Assez
Citer | Signaler à l’administrateur


+2 #4 martin luther kimg 13-08-2013 12:34
alors quand on appele des gens à la concertation, c'est pour aller applaudir kadogo ? pcq il a peur qu'on lui dise son incapacité et sa complicité en face, à quoi ça sert la concertation qu'il a initié, apres on va lui comparer avec hollande. ce kadogo veut que tout le monde applaudisse sa complicité comme d'autre congolais qui le font pour l'argent, ce deputé a dit tout haut ce que beaucoup pense tout bas. voilà comment ça se passe quand le patriotisme domine l'envie des billets verts
Citer | Signaler à l’administrateur


+2 #3 muj 13-08-2013 12:18
Si l’on refuse de s’engager résolument vers la discussion des points qui
fâchent, si l’on persiste à vouloir ériger un cadre non équitable en ne prenant pas en considération les doléances ou les propositions avancées par d’autres acteurs politiques et si l’on continue à détourner l’attention sur la véritable cible (imposture) qui loge au cœur des institutions et qui manipule tout le décor avec la complicité agissante de beaucoup de personnes et des puissants intérêts qui jouent dans l’ombre, alors, tout indique que la tenue des Concertations nationales non consensuelles est un pari risqué. Un pari perdu d’avance.
Citer | Signaler à l’administrateur


+3 #2 kimble 13-08-2013 12:01
Bande des cons, le premier traître c'est Qui? n'est ce pas Kabila? Qui trahit le Congo jour et nuit? qui a inviter les militaires Rwandais au Congo? qui defendait Bosco Ntanganda un sujet Rwandais, qui a fait infiltré notre armée,Anr,polic e, douane des sujet Rwandais , qui demande au FARDC d’arrêter l'avancer sur le terrain au moment ou le M23 est en difficulté? c'est Kabila un autre sujet Rwandais, si la justice existait en RDC c'est ce mec qu'on doit arrêté. de toute les façons c'est leur affaire, ils sont tous de la majorité.
Citer | Signaler à l’administrateur


+2 #1 muj 13-08-2013 11:28
peine de mort pour juste un point de vue????, kabila avait fait plus que cela..
souvenez vous,l'invitation de l'armée ruandaise sans passer par le parlement, les accords secret avec le ruanda..,umoja wetu, massage,mixage, brassage , business avec bosco...et que sais-je encore
LA JUSTICE EN RDC N'EST PAS INDEPENDANTE
Citer | Signaler à l’administrateur


Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Jules andré le Mar 13 Aoû - 17:32

Concertation veut dire consulter ces pairs ou ceux avec qui on a les même intérêts ou des divergences en vue de trouver de solution mais dans ce cas d´espèce toutes les propositions que les participants auront a faire seront buter a un problème ; le maintient de Kabila au pouvoir et tout ce qui ira a l´encontre ne sera pas accepter donc je crois que c est trop de bruit pour endormir ceux qui veulent ou se croit debout pour le changement.

Jules andré
Modérateurs

Messages : 401
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Mer 14 Aoû - 10:06

RDC : le député Muhindo Nzangi condamné à 3 ans de prison
Publié par La Rédaction

Des juges de la cour suprême de justice le 5/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le député national Muhindo Nzangi écope d’une peine de 3 ans de prison ferme pour atteinte à la sureté de l’Etat. Le verdict rendu de la Cour suprême de justice est tombé mardi 13 août à Kinshasa au terme d’un procès en procédure de flagrance. Les juges n’ont pas retenu contre lui les accusations d’outrage au chef de l’Etat comme l’avait demandé le ministère public.
Au cours d’une émission à laquelle il a participé dimanche 11 août à la radio Kivu One émettant à Goma, le député Muhindo Nzangi avait mis en cause les autorités congolaises dans la guerre qui se déroule au Nord-Kivu. Il avait été interpellé à la fin de cette émission et ramené à Kinshasa sous escorte militaire. Son jugement en procédure de flagrance avait alors commencé le lendemain.

« Condamner un député à trois ans. C’est très très sévère. La cour suprême n’a pas la tradition de condamner à de lourdes peines. Ensuite, c’est le temps qui lui reste pour le mandat, c’est-à-dire qu’il y a une volonté quelque part pour faire taire ce député du Nord-Kivu. C’est très grave pour nous tous, pour la démocratie. C’est révoltant, surtout que c’est rendu en premier et dernier ressort. Nous n’avons pas de recours », a déclaré Me Ruffin Lukoo, son avocat.

------------------

Comme ça en prison il ne parlera plus vive la démocratie en kabilie.

Certains jugements très rapide, j'adore le zèle de certains zoba de juges.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Jeu 15 Aoû - 18:44

Plus d'offres immobilières sur IMCONGO.com [ Masquer / Afficher la pub ]

Kin revêt sa plus belle robe mais, dans des flaques d’eaux…


La Place Kintambo-Magasin, point de chute de la modernisation du boulevard du 30 juin, a été dévoilée au public dans la soirée du mardi 13 août 2013. À l’image de la Place de la gare ou du parc à la Gombe, des fontaines, une pelouse verte et des fleurs, des sièges ainsi que des lampadaires encadrent gracieusement la voie ferrée. Un joli paysage, un lieu paisible où les passants peuvent s’accorder un répit en contemplation de la circulation routière pendant le jour comme pendant la nuit. La ville de Kinshasa ne cesse donc de s’embellir, constate-t-on.

Mais à côté, les vrais problèmes persistent. Certains passants étaient émerveillés à la vue de ce chef-d’œuvre, d’autres par contre s’interrogeaient : comment plus de trois ans déjà que ces travaux ont débuté, l’on s’est empressé d’achever ceux de la Place Kintambo-Magasin alors que tout s’est estompé à Binza-Pompage ?

Vu la saison de pluie qui se rapproche, les Kinois veulent également savoir pourquoi l’Agence congolaise des grands travaux ne s’est pas appesanti sur la finalisation des constructions des caniveaux. Un des réels besoins de la population kinoise.

La saison de pluie couvrant les trois quart de l’an, cette période de saison sèche aurait dû être saisie pour la finalisation des travaux de canalisation d’eaux en général et de pluie en particulier, causes de bien d’inondations et de débordements aussi bien de caniveaux que de rivières. La population aurait été épargnée des excès causés par les eaux dépassant leurs lits. Il suffit de passer dans les communes comme Matete, Lemba précisément l’avenue Kianza, Mont-Ngafula, Selembao, Kalamu pour constater les dégâts causés par l’inachèvement des travaux d’urbanisation.

Pendant les averses, les caniveaux, pour la plupart non recouverts avalent les immondices jonchant ses bordures qui au bout du compte finissent par les boucher et provoquer des débordements. Débordements qui à leur tour s’avèrent très nuisibles car menacent les infrastructures routières nouvellement réhabilitées.



B.O.Z.
Kinshasa, 15/08/2013 (mediacongo.net)
.......,............


Tout dans l'improvisation et le n'importe quoi...De bonnes idées mais il faut kaka basala n'importe quoi .

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Lun 19 Aoû - 10:50

Katanga : les militaires refusent de respecter l’interdiction de la coupe de bois à Moba
Crée le 18-08-2013 09H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le dimanche 18-08-2013 - 19H20 PAR : RADIO OKAPI
Les militaires des Forces armées de la RDC (FARDC), garnison de Moba, refusent de se conformer à la mesure interdisant la coupe de bois dans certains endroits de cette entité. Ils justifient leur refus par le retard dans le paiement de leurs soldes de juin et juillet. Ils affirment que la coupe de bois permet de subvenir aux besoins de leurs ménages.



Les militaires ont manifesté leur mécontentement à la suite de l’interpellation par le service de l’environnement de deux femmes de militaires pour abattage d’arbres protégés. Selon la police, les militaires ont libérés de force les deux femmes.

Ensuite, ils ont fait savoir au responsable du service de l’environnement que, tant qu’il y aura du retard dans le payement de leurs soldes, leurs épouses continueront à couper du bois pour faire du charbon afin de subvenir aux besoins de leurs familles.

Pour sa part, le général de la Brigade des FARDC au Tanganyika a assuré qu’une partie du traitement salarial de ces militaires est déjà parvenue à Kalemie.

Selon le général Kabezya Wa Mutchimpa, la lourdeur des transactions bancaires serait à la base de ce retard.

------------------

Bakufa mpo na ekolo ok mais bafutama mpe bien pourquoi ne pas sanctionner tout ceux qui volent HEIN.....

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Ven 23 Aoû - 20:38

Vue le contexte actuel est ce que ça c'est une urgence? Est ce sur de temps en temps on peut avoir une architecture congolaise? 11 étages mawa. Nous avons aussi des congolais capable de construire......

Plus d'offres immobilières sur IMCONGO.com [ Masquer / Afficher la pub ]

Hôtel du gouvernement en construction : 6 milliards de FC décaissés pour le démarrage des travaux


Un montant de Six (6) milliards de Francs congolais, soit l’équivalent de 6,5 millions USD, a été débloqué par le gouvernement en faveur de l’entreprise chinoise Zhengwei Technic Construction (SZTC) qui a gagné le marché, pour la construction de l’Hôtel du gouvernement. Ce montant constitue, en effet, un premier acompte de vingt (20) % sur le total du marché conclu. La cérémonie solennelle de remise du chèque de 6.459.406. 878 FC, pour le démarrage des travaux de construction du gigantesque immeuble de 11 niveaux devant abriter plusieurs cabinets ministériels, a été présidée par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, le mercredi 22 août 2013. Ce, en présence du ministre des ITPR, son collègue Délégué aux Finances et le Directeur général ai. du BCECO.
Au demeurant, ce projet est d’une grande portée nationale dans ce sens qu’il vient renforcer la vision chère à Joseph Kabila Kabange, celle ancrée sur la révolution de la modernité.

De ce fait, il ne fait l’ombre d’aucun doute que Kinshasa, au bout de quelques années, va ressembler à une Ville comme Shangaï ou Pékin, grâce aux immeubles modernes qui ne cessent de pousser à travers la ville-province.

Fort de cette volonté manifeste de la modernisation, Matata Ponyo ne ménagera aucun effort pour rendre davantage concrète cette vision.

Pour Matata Ponyo, ce premier paiement, sur fonds propre du gouvernement, est l’une des preuves éloquentes de la volonté de transformer Kinshasa en une ville moderne.

Au diable la légèreté et l’oisiveté, le Premier d’entre les membres du gouvernement a promis de suivre personnellement, de très prêt, le déroulement des travaux qui doivent se terminer dans le délai requis. En clair, il n’y a donc pas de temps à perdre car, dans la perception du Premier Ministre Matata, chaque minute compte.

Profitant de cette occasion, Liu Zhi Gang, DG de SZTC a rassuré le Premier Ministre d’exécuter les travaux dans le délai et selon les clauses du contrat. Il a donné, à titre illustratif, le bâtiment de la Société Huawei et celui de l’Ogefrem qui sont construits en un temps record, avec une rapidité spectaculaire. «Nous sommes conscients de l’importance de ce chantier sur le plan politique et du développement de ce pays», a affirmé M. Liu Zhi. Et de renchérir qu’avec l’encaissement du présent chèque, SZTC a désormais la certitude du gouvernement d’aller jusqu’au bout.

Pour rappel, c’était le 02 août 2013 que le Chef de l’Etat Joseph Kabila avait procédé à la pose de la première pierre pour le démarrage des travaux de construction de l’Hôtel du gouvernement de 11 niveaux.



Eugène Khonde
Kinshasa, 23/08/2013 (La Prospérité, via mediacongo.net)

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Sankara le Ven 23 Aoû - 20:45

Ca c est du positif quand même Kabila partira et ça restera.

Sankara
Modérateurs

Messages : 321
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Ven 23 Aoû - 22:54

Question c'est une urgences? Les ministres sont dans la rue NO donc mon cher tika bikomela.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Lun 26 Aoû - 15:51



Christian Badose, chargé de la mobilisation au sein de la Fédération de l'ECIDE (Engagement Citoyen pour le Développement) au Nord-Kivu, a été transféré ce dimanche 25 août à la prison de Munzenze, dans la ville de Goma. Le procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Goma a délivré un mandat d'arrêt provisoire à sa charge pour "incitation de la population à la rébellion".
La justice l'accuse d'être de ceux qui dressent les Congolais de Goma contre la Monusco et les FARDC, en cette période de guerre contre les rebelles du M23. Une procédure de flagrance devrait être enclenchée contre lui à partir de ce lundi.
Au niveau du directoire de son parti, on impute de cette interpellation à un harcèlement contre les cadres de l'ECIDE, qui ont eu le tort d'avoir lancé une opération dénommée "Cartons jaunes", laquelle consiste à remettre aux Congolais de Goma des cartons colorés en jaune et portant un message demandant aux FARDC, à la Monusco et aux autochtones de constituer un front commun en vue de chasser le M23 de tous les territoires qu'il a occupe au Nord-Kivu.
.......
Ceux qui condamnent baza na mutu?

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Lun 16 Sep - 13:10

Un des chantiers qui marche bien...
http://www.mediacongo.net/show.asp?doc=45054

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mathilde le Sam 28 Sep - 9:57

Sad

_________________



Mathilde
Modérateurs

Messages : 4959
Date d'inscription : 15/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Dim 6 Oct - 12:28

http://afrique.kongotimes.info/rdc/politique/6702-rdc-union-europeenne-expose-vol-regime-kabila-deux-milliards-euros-aide-developpement-ue-partis-fumee-entre-2003-2011-alors-millions-congolais-continuent-croupir-dans-misere-indescriptible.html

Tout pour eux rien pour le peuple un chantier qui marche bien.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Muana Milano le Lun 21 Oct - 12:00

Le PDG de la Gecamines annonce,sans rire que son objectif à moyen terme est de faire de cette entreprise,le premier producteur mondial de cuivre,alors que depuis l'avènement de l'AFDL de triste mémoire,ils ne font que brader les actifs,au point que les employés sont aujourd'hui clochardisés par manque de salaire décent.

Muana Milano
Modérateurs

Messages : 1321
Date d'inscription : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Lun 21 Oct - 12:34

Muana Milano a écrit:Le PDG de la Gecamines annonce,sans rire que son objectif à moyen terme est de faire de cette entreprise,le premier producteur mondial de cuivre,alors que depuis l'avènement de l'AFDL de triste mémoire,ils ne font que brader les actifs,au point que les employés sont aujourd'hui clochardisés par manque de salaire décent.
Tika toseka il se fout des congolais.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Mongo Elombe le Jeu 28 Nov - 15:12

Terroriser et emmerder la population un chantier qui marche bien:

http://www.mediacongo.net/show.asp?doc=46137

Ses lâches de militaires leurs forces sur le citoyen zoba.

Mongo Elombe
Modérateurs

Messages : 2640
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 98
Localisation : eqouatele mambenga pili pili bibende

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CINQ CHANTIERS DE kanambe

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum